English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 04 - Livre Quatre : HISTOIRE CONTEMPORAINE > 36- De la révolution du monde arabe à la guerre civile, au terrorisme et à la (...) > Le saviez-vous ? L’armée française a libéré la Libye !!!

Le saviez-vous ? L’armée française a libéré la Libye !!!

jeudi 14 juin 2018, par Robert Paris

Quand l’armée française prétendait libérer la Libye

Si le navire Aquarius des ONG a emmené des centaines de réfugiés de la Libye, c’est qu’ils y étaient traités pire que des chiens comme l’ensemble des réfugiés de ce pays et toute sa population ! Cela nous rappelle ce qu’il est advenu de la Libye soi-disant sauvée et libérée par l’armée française de Sarkozy-Hollande et compagnie.

Ce que la guerre de l’armée impérialiste française a fait de la Libye qu’elle prétendait libérer de la dictature et de la terreur, par la dictature de l’intervention militaire et la terreur des bombardements et de l’armement des bandes guerrières !!!

Aujourd’hui, « La France » de Macron prétend qu’elle est en train d’aider la Libye à sortir de « sa crise », de l’aider à se structurer et se réunifier, pour ne pas dire qu’elle serait en train de l’aider à sortir du chaos… où « la France » de Sarkozy-Hollande l’a mis !!!

Il faut dire que la Libye actuelle, contrairement à celle de Kadhafi et depuis l’intervention militaire française, est la proie de multiples bandes armées terroristes, dictatoriales, de bandes mafieuses, de bandes sanguinaires de toutes les sortes qui écument le pays et se le disputent violemment. Le pays est divisé en plusieurs morceaux tous dominés par des forces armées qui ont bénéficié, lors de la chute de Kadhafi et après celle-ci, du soutien des puissances occidentales. C’est très consciemment que ces dernières ont laissé sans aucune garde les stocks massifs d’armes de l’ancien dictateur et ont permis à ces bandes armées de mettre la main dessus.

Si aujourd’hui ces puissances impérialistes soutiennent un seul candidat au pouvoir, un maréchal ultra-réactionnaire et pas moins dictateur que Kadhafi, pas moins bandit de grand chemin que lui, pas moins oppressif pour les femmes, pour les étrangers, pour le peuple lui-même, elles jouent aussi sur la division du pays pour tenir ce maréchal sous leur dépendance, sur la migration de Libyens qui en découle, pour en menacer les peuples européens et… pour les en sauver, prétendument au moins… Et aussi sur ce maréchal pour continuer l’œuvre que Kadhafi réalisait pour eux de bloquer dans les prisons libyennes les migrants venus du sud. Tant pis si cela amène ces « puissances démocratiques » de soutenir de nouveaux chefs esclavagistes qui transforment les migrants en bagnards, en prostituées forcées, en chair à travail et en prisonniers forcés, détenus dans des conditions incroyables, en plein soleil, sans rien pour survivre et avoir une existence digne !

Après la chute du colonel Kadhafi, la Libye est marquée par la disparition de tout pouvoir central fort : les nouvelles autorités ne parviennent pas à s’imposer face aux milices armées formées pendant la révolution. Les milices sont de trois types : très souvent tribales ou locales (Misrata, Zenten, etc), parfois religieuses (milices salafistes de Benghazi, etc), ou personnelles (milice privée du général rebelle Haftar, etc). La Libye est parcourue par une guerre entre clans régionaux et tribaux qui dessinerait trois ensembles plus importants aux pouvoirs eux-mêmes parcellaires : le « Grand Sud », la Cyrénaïque et la Tripolitaine.

La Libye est minée par la violence, l’instabilité politique et les menaces de partition, voire d’une nouvelle guerre civile. Les assassinats et les enlèvements deviennent de plus en plus fréquents, avec notamment une vague d’assassinats à Benghazi en octobre 2013. Le 11 septembre 2012, l’attaque du Consulat des États-Unis à Benghazi cause plusieurs morts, dont l’ambassadeur américain. En avril 2013, l’ambassade française à Tripoli subit un attentat. En 2013 et 2014, les États-Unis ont lancé plusieurs raids en territoire libyen, à l’insu du gouvernement local, pour capturer des individus suspectés de terrorisme. Ces opérations ont provoqué des crises politiques dans le pays et le bref enlèvement du premier ministre par d’anciens rebelles.

En juillet 2014, la milice de Misrata alliée à des groupes islamistes affronte la milice de Zenten alliée à d’anciens soutiens de Kadhafi pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli, tandis que d’autres groupes combattent en Cyrénaïque pour le contrôle des ressources pétrolières. En août 2014, l’Égypte et les Émirats arabes unis mènent des bombardements répétés sur la capitale libyenne.

Fin 2014, le pays reste divisé entre Tripoli aux mains des milices islamistes et tribales de Misrata qui tiennent également de nombreuses villes dont Derna et le gouvernement et le parlement "légitimes", car issus des urnes, installés à Al-Baïda et à Tobrouk. L’effondrement de l’État libyen contribue à faire du pays l’une des principales zones de transit de l’immigration clandestine à destination de l’Europe.

En 2014-2015, la Libye est également confrontée à l’implantation sur son sol de l’État islamique, notamment à Misrata, à Sabratha et à Syrte.

L’Organisation internationale pour les migrations note le développement de la traite d’êtres humains dans la Libye post-kadhafiste. Selon l’organisation, de nombreux migrants sont vendus sur des « marchés aux esclaves » pour 190 à 280 euros. Ils sont égalent sujets à la malnutrition, aux violences sexuelles, voire aux meurtres.

L’hypocrisie occidentale se permet d’affirmer qu’ils ont dépensé des sommes folles pour leur intervention armée en Libye (comme en Afghanistan, en Irak, en Syrie, au Yemen ou au Pakistan) uniquement pour sauver ces peuples, pour combattre des dictateurs dangereux et pour détruire à la racine le terrorisme !! Il est évident pour quiconque observe la Libye que le terrorisme n’y est apparu qu’avec l’intervention armée des puissances impérialistes occidentales, dont en premier celle de la France !!!

Certes, les occidentaux déclarent que Kadhafi lui-même était terroriste mais cela ne les empêchait pas de le recevoir en grande pompe, de le financer pour l’engager à emprisonner les migrants qui voulaient atteindre l’Europe, sans compter, comme Sarkozy, d’accepter son soutien financier dans les opérations politiciennes intérieures.

Mais nul ne peut prétendre que, sous Kadhafi, la Libye ait été à feu et à sang sous la coupe de bandes armées sanguinaires, de la manière dont elle l’est aujourd’hui, comme on peut en remercier les gouvernants français successifs : Sarkozy, Hollande puis Macron qui est en bonnes relations avec les différents camps qui massacrent la population et la tyrannisent.

Nul ne peut non plus prétendre que la Libye de Kadhafi menaçait la France, menaçait les USA, menaçait l’Europe.

Nul ne peut prétendre que Kadhafi avait des armes de destruction massive.

Nul ne peut prétendre qu’il soutenait les bandes armées qui dirigent aujourd’hui le pays puisqu’elles l’ont fait tomber.

Kadhafi s’entendait très bien avec ces grandes puissances et leur vendait tranquillement son rôle de prison des migrants, lesquels y croupissaient de manière honteuse, honteuse pour l’Europe qui le payait pour ce rôle, comme elle paie aujourd’hui la dictature turque dans le même but.

Et ce ne sont pas les grandes puissances occidentales qui, en Libye, dénoncent les groupes armés qui transforment les migrants en esclaves. Non, ce sont des reporters qui en diffusent les images et font honte aux puissances occidentales qui pactisent avec ces groupes armés qui avaient été présentés comme la résistance « anti-kadhafiste » par les puissances occidentales, dites démocratiques !!!

Les jeunes femmes migrantes sont transformées en prostituées forcées sans que ces armées démocratiques s’en offusquent de quelque manière que ce soit !!!

Non, ces puissances occidentales se contentent d’appuyer le maréchal ultra-réactionnaire qui prétend unifier tout le pays sous sa férule et qui n’est en rien plus progressiste que les autres chefs de bandes armées !!!

Voilà tout le résultat de l’intervention libératrice tant clamée par Sarkozy, soutenue par la gauche à l’époque, et reprise ensuite par la gauche gouvernementale.

Le fait qu’il soit prouvé que Kadhafi avait financé la campagne électorale de Sarkozy n’a même pas gêné tous ces gens-là. En fait, le dictateur Kadhafi a eu de bonnes relations (avec cadeaux à l’appui) avec tous les gouvernants français, de toutes couleurs politiques. Ce n’est pas l’inimitié de ce dictateur avec les gouvernants occidentaux qui explique cette guerre.

Non ! Les puissances occidentales ont choisi de mettre une partie de la planète à feu et à sang pour des raisons qui ne sont ni locales, ni politiques, ni démocratiques, ni antiterroristes. En Libye, on peut même dire que c’est eux qui ont livré le pays au terrorisme qui n’y existait pas !!!!

De même, Saddam Hussein ne les menaçait en rien, ni d’armes de destruction massives ni de rien du tout ! Il avait mené des guerres pour le compte des puissances occidentales et contre l’Iran. Il était le meilleur ami des gouvernants occidentaux, à commencer par les Français !

C’est l’impérialisme américain qui a décidé de mener une « croisade » occidentale pour faire face à la situation du système de domination mondial en crise, pour inventer une nouvelle polarisation entre puissances terroristes et puissances antiterroristes, entre Islam et monde occidental. C’est eux qui ont inventé et créé cet affrontement. C’est eux qui l’ont voulu, l’ont financé et l’ont armé.

En Libye, les Français n’ont pu prendre une place centrale dans l’intervention armée occidentale que du fait que le peuple américain en avait marre des interventions armées extérieures et que le gouvernement ne pouvait donc pas prendre la tête de cette opération soi-disant anti-Kadhafi.

Non seulement, la dictature de Kadhafi ne les a jamais affolés mais ces puissances occidentales continuent de soutenir toutes les dictatures du monde !!! C’est donc un prétexte ultra-grossier !!!!

Déstabiliser le monde musulman est un objectif de l’impérialisme occidental parce que cela permet de maintenir les peuples des pays occidentaux sous la coupe des opérations antiterroristes intérieures, en développant des régimes de plus en plus policiers, cela justifie également la montée des guerres extérieures, cela contraint les peuples à se croire protégés par leurs Etats alors qu’en réalité la seule véritable guerre que mène ces Etats capitalistes est celle contre les prolétaires.

Ce n’est pas l’Islam qui menace le monde occidental mais sa propre crise économique et sociale !!! C’est cela qu’il s’agit d’occulter en développant la prétendue crise migratoire, en développant les bandes armées prétendument religieuses, en prétendant que le prétendu « monde occidental » serait menacé par le prétendu « monde musulman » !!!

C’est ainsi que les puissances capitalistes occidentales poussent les peuples occidentaux dans les bras des fascistes. On le voit aux USA comme dans toute l’Europe. Le discours qui était autrefois limité à Le Pen est aujourd’hui celui des gouvernants de tout le monde occidental !

La cause de l’action des puissances occidentales n’est pas non plus idéologique. Elles ne défendent absolument pas une prétendue « civilisation occidentale », ni une « religion occidentale », ni un « peuple occidental » ! Ces puissances se moquent de religion, de civilisation, de peuples, de culture et autres…

C’est la crise du capitalisme qui cause cette politique des classes possédantes. C’est comme cela qu’elles préparent l’avenir, car elles savent que ce qui vient c’est une crise financière qu’elles ne pourront pas maitriser et qu’alors il leur faudra détourner la colère des opprimés vers des barbaries guerrières…

Elles opposent les peuples, à l’intérieur comme à l’extérieur, divisant ainsi les prolétaires, les menaçant, les obligeant à accepter leur dictature, les affolant…

Et elles transforment les révolutions sociales en massacres, en guerres, en banditismes, en barbarie pour détourner les peuples de la révolution sociale !

Mais ce qu’il faut retenir, au contraire, c’est que, si nous ne réussissons pas la révolution sociale, l’avenir que les classes possédantes nous préparent, c’est la Libye !!!

En Libye, c’est la révolution sociale et politique que les impérialismes occidentaux ont effacée, détournée, écrasée et mise dans les bras des guerriers barbares, au point qu’aujourd’hui personne ne se souvient qu’en Libye comme en Syrie, la révolution a précédé la guerre !!!

Voir ici comment la révolte sociale et populaire commençait en Libye en février 2011, révolte qui n’avait rien à avoir avec des bandes armées, pseudo-islamistes ou pas

Quand la révolution commençait

Voir ici comment l’intervention impérialiste a sciemment détruit l’Etat pour éviter que le peuple ne prenne le pouvoir

Pourquoi l’impérialisme a soutenu Kadhafi et a poussé ensuite à sa chute ?

Les guerres des puissances capitalistes occidentales (Afghanistan, Irak, Côte d’Ivoire, Libye, Syrie, Mali, Soudan sud, Pakistan, etc….) ont été soi-disant menées pour… sauver les femmes, sauver les enfants, sauver les peuples, sauver la démocratie et sauver la paix !!!

L’esclavage revenu en Libye

Quand Sarkozy et Cameron se glorifiaient de leur guerre libyenne

Hollande a pris la suite de Sarkozy

Libye : le « maréchal » Haftar, soutien des Occidentaux, coupable de crimes de guerre

Ce n’est pas une guerre de civilisation, ce n’est pas une guerre de religion, ce n’est pas une guerre de races, c’est une guerre de classes

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0