English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 13- Livre Treize : ART ET REVOLUTION > Romans et révolution

Romans et révolution

mardi 29 avril 2008, par Robert Paris

Site : Matière et révolution

www.matierevolution.fr

Sommaire du site

Pourquoi ce site ?

Pour nous écrire, cliquez sur Répondre à cet article

A lire notamment sur le site :

Art et révolution

Art et socialisme

Théâtre engagé, théâtre militant, théâtre et révolution

Cinéma et révolution

Littérature et révolution

Romans et révolution

Musique et révolution

Art, science et révolution

Art révolutionnaire et art socialiste

Une culture prolétarienne ? Pas pour Trotsky !



« Vers la fin avril, tout s’était aggravé. La fermentation devenait du bouillonnement. Depuis 1830, il y avait eu ça et là de petites émeutes partielles, vite réprimées, mais renaissante, signes d’une vaste conflagration sous-jacente. (….) Voilà les termes posés : action ou réaction, révolution ou contre-révolution. »

Victor Hugo

dans « Les misérables »

(Chapitre « Faits dont l’histoire sort et que l’Histoire ignore »)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

SUR LA REVOLUTION EN FRANCE

- VALLES Jules., L’insurgé

- HUGO Victor., Quatrevingt-treize
- HUGO Victor., Les misérables
- HUGO Victor., Quatrevingt-treize
- BARRUCAND Victor., La vie véritable du citoyen Jean Rossignol (la prise de la Bastille et les débuts de la révolution française)
- FRANCE Anatole., Les autels de la peur
- FRANCE Anatole., Les Dieux ont soif, 1912 (l’emballement de la Terreur à travers le destin d’un membre du Tribunal révolutionnaire).
- DUMAS A., La Femme au collier de velours, 1850 (court roman fantastique à la Nodier dont le héros est Hoffman jeune, à Paris, en 1793).
- DICKENS Charles., Le marquis de Saint-Evremont

- NOIR Louis., Le bataillon de la croix rousse (1793, année terrible qui voit s’opposer les Jacobins aux Girondins. L’Angleterre, l’Allemagne, l’Autriche, la Prusse, l’Espagne, le Piémont, et la Russie se sont ligués avec les Royalistes pour faire tomber la Révolution. L’armée Républicaine est en guerre sur toutes les frontières, mais aussi sur le territoire français. La Vendée, la Bretagne et toutes les grandes villes se soulèvent. Les Girondins, manipulés par les Royalistes, vont prendre possession de Lyon. Cette oeuvre nous raconte l’histoire exacte du siège de la ville et nous décrit l’héroïsme du bataillon républicain de la Croix-Rousse au cours de cette bataille.)
- DICKENS C., Un conte de deux cités (épuisé).
- DUMAS A., Le Chevalier de Maison-Rouge, 1845-1846 ; Ange Pitou, 1851 ; La Comtesse de Chamy, 1852-1855.
- ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d’un paysan, 1867 (autobiographie imaginaire d’un paysan alsacien qui a vingt ans en pleine Révolution).
- MARGERIT R., La Révolution (« saga » en quatre volumes, très érudite, dont l’histoire amoureuse s’efface devant le sujet historique).
- NICODÈME B., Les Loups de la Terreur (cycle de romans policiers de l’épisode de la Chouannerie jusqu’au sacre de Napoléon).
- ORCZY E., Le Mouron rouge (série d’aventures ; certes très « contre-révolutionnaire »...).
- PICOULY D., Tête de nègre (court roman sur la Terreur, inspiré de Chester HIMES - La Reine des pommes ; existe en version bande dessinée).
- SÉNAC DE MEILHAN G., L’Émigré, 1797.
- TROYAT H., Votre très humble et très obéissant serviteur.
- WILETTE Luc., Et la montagne fleurira (révolution contre le coup d’Etat de Louis Bonaparte)
- ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d’un homme du peuple (pendant la révolution de 1848)
- BALZAC, Un épisode sous la terreur)

- 

SUR LES DEBUTS DE LA CLASSE OUVRIERE

- DICKENS Charles, Les temps difficiles

suite à venir

SUR LA REVOLUTION RUSSE

- Serge Victor., Ville conquise
- Babel., Cavalerie rouge
- Gladkov., Le ciment
- Nerpeissov., La saison des épreuves
- Linna Vaïno Les gardes rouges de Tampere
- Olga Forche., Vêtus de pierre.

2 Messages de forum

  • Romans et révolution 14 octobre 2010 13:30, par Robert Paris

    Pour trouver de bons ouvrages : cliquer ici

    Librairie La Brêche

    27, rue Taine

    PARIS

    Répondre à ce message

  • Romans et révolution 26 octobre 2010 13:43, par MOSHE

    « Vers la fin avril, tout s’était aggravé. La fermentation devenait du bouillonnement. Depuis 1830, il y avait eu ça et là de petites émeutes partielles, vite réprimées, mais renaissante, signes d’une vaste conflagration sous-jacente. (….) Voilà les termes posés : action ou réaction, révolution ou contre-révolution. »

    Victor Hugo

    dans « Les misérables »

    (Chapitre « Faits dont l’histoire sort et que l’Histoire ignore »)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    SUR LA REVOLUTION EN FRANCE

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0