English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 03 - Livre Trois : HISTOIRE > 2eme chapitre : Révolutions de l’Antiquité > L’insurrection des serfs scythes dans le royaume du Bosphore qui a pris le (...)

L’insurrection des serfs scythes dans le royaume du Bosphore qui a pris le pouvoir derrière un esclave en 108-107 avant J.-C.

mardi 23 juillet 2019, par Robert Paris

L’insurrection des serfs scythes dans le royaume du Bosphore qui a pris le pouvoir derrière un esclave en 108-107 avant J.-C.

Pendant un millénaire, le Bosphore scythe a été conquis et dominé par les Grecs et il s’est révolté avec à sa tête un esclave scythe Saumakos qui a renversé la royauté et tué le roi, puis donné le pouvoir aux serfs et esclaves scythes.

Saumakos est un esclave scythe du royaume du Bosphore, royaume grec antique établi sur les rives du Bosphore cimmérien, nom antique de l’actuel détroit de Kertch, qui reliait le Pont-Euxin (l’actuelle mer Noire) au lac Méotide (l’actuelle mer d’Azov), et sur la Tauride, l’actuelle Crimée, qui a grandi et a été éduqué dans la maison de son maître, le roi Pairisadès avant de devenir un chef des serfs scythes, qui a pris leur tête et a tué le roi du Bosphore Pairisadès V, qu’il servait probablement comme militaire. À la suite de sa révolte, il prit la tête du royaume du Bosphore. Diophantos, général de Mithridate VI, présent à Chersonèse, le chassa par la force en 107-106 av. J.-C. Capturé, il est envoyé à la cour de Mithridate VI comme prisonnier. Saumakos est principalement connu par un décret de la cité de Chersonèse en l’honneur de Diophantos.

« Après s’être rendu dans le territoire du Bosphore, Diophante régla les affaires locales au mieux et selon les intérêts du roi Mithridate Eupator ; puis lorsque les Scythes, sous la conduite de Saumakos, eurent déclenché un soulèvement, tué le roi du Bosphore Pairisadès, qui l’avait élevé [Saumakos], et monté une conjuration contre Diophante, celui-ci réussit à échapper au danger en montant sur un bateau que les citoyens lui avaient apprêté, vint [vers nous], harcela les citoyens de ses prières et obtint l’appui empressé de son célèbre roi Mithridate Eupator ; au début du printemps, il parut avec une armée de terre et une marine de guerre, fit monter les guerriers choisis par les citoyens sur trois bateaux, quitta notre ville, conquit Théodosie et Panticapée, punit les insurgés, s’empara de Saumakos, le meurtrier du roi Pairisadès, et l’envoya dans le royaume [de Mithridate], rétablissant ainsi la puissance du roi Mithridate. »

Lire ici

La révolte de Saumakos et des serfs et esclaves Scythes

Décret de la ville de Chersonésos en l’honneur de Diophantos, général de Mithridate

Une révolution servile

L’esclavage dans le Bosphore (en anglais)

RUBINSOHN, Zeev W., « Saumakos : Ancient history, modern politics »

Crises dans la mer Noire septentrionale

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0