English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 10 - Livre Dix : SYNDICALISME ET AUTO-ORGANISATION DES TRAVAILLEURS > WSWS : les syndicats contre l’organisation ouvrière des luttes

WSWS : les syndicats contre l’organisation ouvrière des luttes

vendredi 13 mai 2022, par Robert Paris

WSWS : les syndicats contre l’organisation ouvrière des luttes

Le syndicat espagnol UGT réduit les salaires à l’usine Ford de Valence-Almussafes

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

La colère monte chez les infirmières de Stanford alors que le syndicat tente de les forcer à reprendre le travail

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat est rejeté chez Amazon lors d’un vote dans un deuxième entrepôt https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Les travailleurs en grève à la gare Union de Toronto doivent élargir leur lutte pour éviter une capitulation imposée par le syndicat

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Les travailleurs en grève à la gare Union de Toronto doivent élargir leur lutte pour éviter une capitulation imposée par le syndicat

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le président de la plus grande section locale du Syndicat canadien de la fonction publique démissionne dans le cadre d’un scandale de corruption

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Que font les syndicats du Sri Lanka pendant la vague des luttes contre le gouvernement ?

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Boris Johnson, le meurtre social et la lutte contre la bureaucratie travailliste et syndicale

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat des Teamsters sabote la lutte des travailleurs de CP Rail en acceptant l’arbitrage exécutoire

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

La collaboration entre la direction et les syndicats met fin à la grève sauvage de Çimsataş en Turquie

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat des Teamsters met fin à la lutte des cheminots du Canadien Pacifique

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le président du Syndicat des Métallos a rencontré Biden pour trahir une grève des ouvriers du pétrole et soutenir la campagne de guerre contre la Russie

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat des métallos veut imposer un accord avec ExxonMobil pour mettre fin au lock-out au Texas

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat des services publics Verdi met fin à la grève de 50 jours du personnel de santé de Berlin

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat RMT promeut le nationalisme pour bloquer une mobilisation de classe contre P&O Ferries et le gouvernement britannique

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Construisez de nouvelles organisations de lutte, pas un nouveau syndicat !

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le syndicat espagnol UGT organise un faux-semblant de vote à Ford-Valence pour imposer des coupes sociales

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Les travailleurs demandent des comités de la base lors du forum sur le vote de syndicalisation d’Amazon en Alabama

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Les syndicats britanniques exigent des sanctions renforcées contre la Russie : battre le tambour pour la troisième guerre mondiale

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le marxisme et les syndicats

https://www.wsws.org/fr/articles/19...

En avant vers l’Alliance ouvrière internationale des Comités de base !

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Créez des comités des travailleurs de la base ! Soutenez la grève des travailleurs de Volvo en Amérique !

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le Comité des travailleurs de base de Mack Truck publie une déclaration de solidarité adressée aux travailleurs de Dana

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

Le comité de sécurité de la base chez Faurecia Galdstone appelle à lutter contre les licenciements collectifs

https://www.wsws.org/fr/articles/20...

2 Messages de forum

  • 𝗖𝗢𝗠𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗟𝗔 𝗖𝗚𝗧 𝗢𝗥𝗚𝗔𝗡𝗜𝗦𝗘 𝗟’𝗘𝗖𝗛𝗘𝗖 𝗗𝗘𝗦 𝗟𝗨𝗧𝗧𝗘𝗦 𝗣𝗢𝗨𝗥 𝗠𝗔𝗜𝗡𝗧𝗘𝗡𝗜𝗥 𝗟𝗘 𝗣𝗢𝗨𝗩𝗢𝗜𝗥 𝗘𝗡 𝗣𝗟𝗔𝗖𝗘

    Alors que les annonces de Macron en cette rentrée n’augurent rien de bon pour ceux qui ne vivent que de leur travail, 𝗠𝗮𝗿𝘁𝗶𝗻𝗲𝘇 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗖𝗚𝗧, 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗺𝗼𝗯𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗶𝘀𝗼𝗹𝗲́𝗲s, 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗺𝗲𝗻𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝘂𝘁𝘁𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗲́𝗰𝗵𝗲𝗰.

    𝐌𝐚𝐜𝐫𝐨𝐧 𝐚 𝐚𝐧𝐧𝐨𝐧𝐜𝐞́ 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐮𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐚𝐮 𝐩𝐞𝐮𝐩𝐥𝐞 𝐝𝐞́𝐣𝐚̀ 𝐛𝐢𝐞𝐧 𝐞𝐧 𝐬𝐨𝐮𝐟𝐟𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐟𝐚𝐜𝐞 𝐚̀ 𝐥’𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐜𝐨𝐮̂𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐯𝐢𝐞 : plus de sacrifices, et donc plus de misère à celui qui le 15 du mois a déjà le frigo vide. Pour y répondre, 𝐌𝐚𝐫𝐭𝐢𝐧𝐞𝐳 𝐥𝐞 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞́𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐠𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐂𝐆𝐓 𝐩𝐫𝐞́𝐯𝐨𝐢𝐭 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐞́𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐢𝐬𝐨𝐥𝐞́𝐞𝐬, 𝐥’𝐮𝐧𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥’𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐬𝐚𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐥’𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥’𝐡𝐨̂𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥.

    Devant la colère qui monte et la peur de voir un mouvement de grève générale émerger comme en Angleterre, 𝐥𝐚 𝐂𝐆𝐓 𝐩𝐫𝐞́𝐯𝐨𝐢𝐭 𝐝𝐞́𝐣𝐚̀ 𝐝’𝐞𝐧𝐜𝐚𝐝𝐫𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐥𝐮𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐞𝐧𝐞𝐫 𝐚̀ 𝐥’𝐞́𝐜𝐡𝐞𝐜. 𝐄𝐧 𝐩𝐫𝐨𝐠𝐫𝐚𝐦𝐦𝐚𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐞́𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐮𝐭𝐭𝐞 𝐢𝐬𝐨𝐥𝐞́𝐞s, 𝐧𝐨𝐧 𝐬𝐞𝐮𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐝𝐢𝐯𝐢𝐬𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐥𝐞̀𝐫𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐨̂𝐥𝐞𝐫 𝐞𝐭 𝐞́𝐯𝐢𝐭𝐞𝐫 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐦𝐨𝐮𝐯𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐢𝐧𝐬𝐮𝐫𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥 𝐪𝐮𝐢 𝐦𝐞𝐭𝐭𝐫𝐚𝐢𝐭 𝐞𝐧 𝐝𝐚𝐧𝐠𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐛𝐨𝐮𝐫𝐠𝐞𝐨𝐢𝐬𝐢𝐞 𝐚𝐮 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐨𝐢𝐫, 𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐫𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐬𝐚𝐥𝐚𝐫𝐢𝐞́𝐬 𝐞𝐧 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐟𝐚𝐢𝐬𝐚𝐧𝐭 𝐜𝐫𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐚𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐫𝐞́𝐬𝐨𝐮𝐝𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐛𝐥𝐞̀𝐦𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐝’𝐚𝐜𝐡𝐚𝐭.
    L’inflation, est une source de profit pour le riche, ruineuse pour le pauvre. « La liberté n’est qu’un vain fantôme quand une classe d’hommes peut affamer l’autre impunément. La république n’est qu’un vain fantôme quand la contre-révolution s’opère de jour en jour par le prix des denrées auxquelles les trois quarts des citoyens ne peuvent atteindre sans verser des larmes. » Sont les mots prononcés par Jacques Roux à la barre de la convention en 1793.

    Q 𝐮𝐞́𝐦𝐚𝐧𝐝𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐞𝐦𝐛𝐚𝐮𝐜𝐡𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐫𝐞𝐦𝐞́𝐝𝐢𝐞𝐫 𝐚𝐮 𝐦𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐮𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐠𝐮𝐞𝐮𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐢𝐠𝐧𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐪𝐮𝐢 𝐨𝐧𝐭 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐬𝐮𝐬𝐩𝐞𝐧𝐝𝐮𝐬, jetés comme des malpropres, 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐨𝐮𝐛𝐥𝐢𝐞𝐫 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐂𝐆𝐓 𝐚 𝐚𝐜𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐠𝐧𝐞́ 𝐥𝐞𝐬 𝐥𝐢𝐜𝐞𝐧𝐜𝐢𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐝𝐮 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥 𝐡𝐨𝐬𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥𝐢𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐚̀ 𝐫𝐞𝐝𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐮𝐬𝐚𝐠𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐩𝐢𝐫𝐞 𝐚𝐫𝐦𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐭𝐫𝐨𝐧𝐚𝐭 : 𝐥𝐚 𝐦𝐢𝐬𝐞 𝐚̀ 𝐩𝐢𝐞𝐝 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐬𝐚𝐥𝐚𝐢𝐫𝐞. C’est faire croire aux salariés qu’il suffit de discuter, de négocier pour faire entendre raison à ceux qui ont décidé, planifié la destruction de l’hôpital public, avec toutes les conséquences désastreuses pour les usagers dont la vie est en danger.

    Non, ce n’est pas avec les syndicats appartenant à l’appareil d’État, dont le rôle est de contrôler la colère, et d’empêcher toute insurrection sociale, que nous ferons face aux attaques à venir !
    Rester sous la coupe des syndicats, c’est accepter que nos luttes soient menées à l’échec, pour maintenir le régime bourgeois en place.

    𝐋𝐚 𝐬𝐞𝐮𝐥𝐞 𝐠𝐫𝐞̀𝐯𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐩𝐞𝐮𝐩𝐥𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐬𝐞𝐫𝐚 𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐦𝐢𝐬𝐞 𝐞𝐧 𝐩𝐥𝐚𝐜𝐞 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐞𝐮𝐱-𝐦𝐞̂𝐦𝐞𝐬, 𝐪𝐮𝐢 𝐝𝐢𝐫𝐢𝐠𝐞𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐥𝐚 𝐠𝐫𝐞̀𝐯𝐞.

    Le seul moyen pour le peuple qui s’échine au travail de sortir la tête de l’eau, 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐬’𝐚𝐮𝐭𝐨 𝐨𝐫𝐠𝐚𝐧𝐢𝐬𝐞𝐫 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐫𝐞𝐧𝐯𝐞𝐫𝐬𝐞𝐫 𝐥𝐞 𝐬𝐲𝐬𝐭𝐞̀𝐦𝐞 𝐜𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥𝐢𝐬𝐦𝐞, 𝐫𝐞𝐬𝐩𝐨𝐧𝐬𝐚𝐛𝐥𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐞𝐱𝐩𝐥𝐨𝐢𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐡𝐮𝐦𝐚𝐢𝐧𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐮 𝐩𝐢𝐥𝐥𝐚𝐠𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐬𝐬𝐨𝐮𝐫𝐜𝐞𝐬 𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐩𝐥𝐚𝐧𝐞̀𝐭𝐞, 𝗲𝗻 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗹𝗮 𝘁𝗲̂𝘁𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗺𝗼𝘆𝗲𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗱𝘂𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 pour répondre aux besoins de la population et non à la rentabilité pour le bénéfice des 1% des plus riches, 𝗲𝘁 𝗲𝗻 𝗰𝗵𝗮𝘀𝘀𝗮𝗻𝘁 𝗱𝘂 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗹𝗮𝘀𝘀𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗶𝗴𝗲𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀.
    𝐒𝐢 𝐥’𝐡𝐮𝐦𝐚𝐧𝐢𝐭𝐞́ 𝐯𝐞𝐮𝐭 𝐬𝐞 𝐥𝐢𝐛𝐞́𝐫𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐥’𝐞𝐱𝐩𝐥𝐨𝐢𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐝𝐞 𝐥’𝐨𝐩𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧, 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐝𝐨𝐦𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐦𝐢𝐬𝐞̀𝐫𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐠𝐮𝐞𝐫𝐫𝐞𝐬, 𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐝𝐨𝐢𝐭 𝐞𝐧 𝐟𝐢𝐧𝐢𝐫 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐥𝐞 𝐜𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥𝐢𝐬𝐦𝐞.

    Le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple.

    Répondre à ce message

  • Les syndicats américains viennent de trahir une grève nationale du rail en signant un accord avec Biden !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0