English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de https://www.matierevolution.org/

  • Albert Camus : Chroniques Algériennes

    5 janvier 2010, par Alex
    Albert Camus : Chroniques Algériennes (1939 - 1958) Camus face à la question nationale en Algérie de 1939 à 1958 Y a-t-il une oppression coloniale ? Y a-t-il une nation Algérienne ? La revendication d’indépendance de l ’Algérie est-elle légitime ? Telles sont les questions autour desquelles tournent les articles de Camus réunis par lui en 1958 dans ses Chroniques Algériennes. Il répond oui à la première question, non aux deux autres. La question nationale est un problème complexe car les questions (...)

  • Alexandre Blok : l’intelligentsia et la révolution

    3 janvier 2010, par Alex
    Alexandre Blok : l’intelligentsia et la révolution Alexandre Blok (1880-1921) était un des poètes russes les plus connus avant la révolution de 1917. Trotsky décrit son attitude artistique face à la révolution de 1917 au chapitre 3 de Littérature et Révolution qui est consacré, cf http://www.marxists.org/francais/tr... Contrairement à d’autres intellectuels ou artistes russes Blok ne cria pas à la fin de la civilisation face à la révolution d’octobre 1917, il la salua au contraire avec (...)

  • L’espèce fabulatrice, Nancy Huston

    31 décembre 2009, par Robert Paris
    Nancy Huston développe l’idée d’une fonction cérébrale spécifiquement humaine : la "capacité fabulatrice" ! Comme elle l’écrit dans "L’espèce fabulatrice", « Aucun groupement humain n’a jamais été découvert circulant tranquillement dans le réel à la manière des autres animaux : sans religion, sans tabou, sans rituel, sans généalogie, sans contes, sans magie, sans histoires, sans recours à l’imaginaire, c’est-à-dire sans fictions.(...) C’est ainsi que nous, humains, voyons le monde : en l’interprétant, (...)

  • Les femmes et la science : Trop belles pour le Nobel

    29 décembre 2009, par Alex
    Les femmes et la science : Trop belles pour le Nobel ( livre de Nicolas Witkowski ) Titre Trop belles pour le Nobel, auteur : Nicolas Witkowski, 2005. Lénine écrivait, et la situation n’a pas changé : « Dans tous les pays, même les plus avancés, la situation des femmes est telle que c’est à juste titre qu’on les appelle des esclaves domestiques. Il n’est pas un seul État capitaliste, fut-ce la république la plus libre, où les femmes jouissent de l’égalité des droits pleine et entière » Ce constat (...)

  • "Poèmes révolutionnaires" de Sandor Petöfi

    4 décembre 2009, par Alex
    Des poèmes de Petofi traduits en français sont publiés entre autre dans : Petöfi : poèmes Révolutionnaires (Pierre Seghers éditeur) Sandor Petofi (Editions Corvina Budapest) voir aussi sur le site "Culture et Revolution" la page Le poème suivant résume la vie et la conception qu’avait Petöfi de la poésie : AUX POETES DU XIX ème SIECLE (février 1847) Que plus personnes à la légère N’ose éveiller le chant des cordes ! Celui qui prend la lyre en main Se charge désormais d’une tache sévère. Si tu ne (...)

  • « Jan Karski » par Yannick Haenel

    27 octobre 2009, par Alex
    Dès 1942, le Polonais Jan Karski, un résistant catholique, a pu entrer clandestinement dans le ghetto de Varsovie où il a vu de ses propres yeux l’horreur du sort réservé aux Juifs de Pologne. Il pense pouvoir éveiller les consciences et tente d’avertir les Britanniques et même le président des États-Unis, qu’il rencontre en 1943. En vain !!! « Jan Karski » (par Yannick Haenel) est le titre d’un roman publié cette année, du nom d’un polonais résistant anti-nazi pendant la deuxième guerre mondiale. C’est (...)

  • Etre sans destin d’Imre Kertesz

    23 octobre 2009, par Alex
    Certains livres valent la peine d’être connus et discutés, surtout par les révolutionnaires . Récemment des amis hongrois de Budapest m’ont conseillé de lire "Etre sans destin" de l’ écrivain hongrois Imre Kertesz. Ils sont plutôt catholiques de droite, mais résolument contre le racisme (antisémite, anti-tsigane) et le nationalisme (ils emploient ce terme explicitement) qui montent en Hongrie. Ces livres sont autobiographique. Né en 1929, année du krach boursier, Kertesz, juif hongrois de Budapest, a (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0