English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 01 - Livre Un : PHILOSOPHIE > LIVRE UN - Chapitre 12 : Annexes philosophiques > Y a-t-il toujours une énigme fondamentale dans le fonctionnement de (...)

Y a-t-il toujours une énigme fondamentale dans le fonctionnement de l’Univers pour les sciences ?

jeudi 19 décembre 2019, par Robert Paris

Y a-t-il toujours une énigme fondamentale dans le fonctionnement de l’Univers pour les sciences ?

La réponse est : oui, mais elle n’est pas aisée à formuler. On peut l’exprimer de diverses manières :

- Pourquoi la matière plutôt que rien ?

- Pourquoi l’Univers est transparent pour la lumière ?

- Pourquoi des structures matérielles partout séparées de grands vides ?

- L’Univers a-t-il une forme ?

- Pourquoi des univers matériels aussi dispersés ?

- Pourquoi des structures différentes aux différentes échelles et emboitées ?

- Pourquoi les galaxies plutôt qu’une matière disséminée ?

- Pourquoi l’Univers n’est ni vide ni plein ?

- Pourquoi les grandes bulles de vide ?

- Pourquoi l’Univers est-il dynamique et ne s’achemine pas vers le repos ?

- Pourquoi un Univers quantique ?

- Pourquoi l’Univers ne va pas vers le désordre total par augmentation de l’entropie ?

- Pourquoi y a-t-il des concentrations dispersées de matière ?

- Pourquoi les ruptures de symétrie (matière/vide, matière/lumière, matière/antimatière…) ?

- Pourquoi l’Univers ne perd pas son énergie ?

- Pourquoi y a-t-il surcroît de matière et d’énergie ?

Cette énigme fondamentale provient-elle d’une insuffisance de la physique théorique ou une autre en termes de philosophie des sciences, les auteurs se refusant à raisonner en termes de dialectique du monde ?

L’incompréhension de la dialectique du fonctionnement réel mène à poser comme des contradictions diamétrales tout ce qui est des contradictions dialectiques : ordre/désordre, stable/instable, onde/corpuscule, matière/vide, matière/antimatière, éphémère/durable, continu/discontinu, matière/énergie, etc.

L’énigme de l’Univers n’est en rien un tribut à l’irrationnel : occultisme, ésotérisme, pensée magique, mysticisme, sorcellerie, astrologie, alchimie, supranormal, paranormal, spiritualisme, forces cachées, hermétisme, franc-maçonnerie, chamanisme, spiritisme, parapsychologie, monde des esprits, dualisme, fantasmagorie, kabbalisme, voyance, jeteurs de sorts, etc., ne sont en rien mis en avant par les découvertes récentes en sciences.

L’énigme de l’univers ne favorise en rien les anciens obscurantismes : c’est la société d’exploitation qui les favorise !

L’énigme du réel

Lire la suite

Lire aussi

A lire

Lire toujours

Lire enfin

Lire encore

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0