English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Les primes pour les plus démunis et les personnels « en première ligne », (...)

Les primes pour les plus démunis et les personnels « en première ligne », c’est de la poudre aux yeux

jeudi 16 avril 2020

Les primes pour les plus démunis et les personnels « en première ligne », c’est de la poudre aux yeux pour cacher les distributions de dizaines de milliers de milliards aux capitalistes !!!

Quelques primes pour certains soignants, pas pour tous, ne remplacent pas des hausses de salaires ni ne cachent le refus d’embaucher, malgré la pandémie, et ne suffisent pas face à la déprime des politiques gouvernementales face à la pandémie et en vue de la destruction de l’hôpital public en faveur de la santé privée !!!

Les primes pour quelques fonctionnaires « sur le front », là aussi, c’est de la poudre aux yeux pour soi-disant compenser qu’ils risquent leur vie. Notre vie et celle de nos familles, pour combien ? 300, 1000 ou 2000 euros ? Pas question !

Les aides augmentées pour les plus démunis ! Ils précisent tout de suite que c’est des « aides exceptionnelles » mais l’effondrement social qui suit l’effondrement économique, lui, ne va pas être exceptionnel mais, au contraire, durable !

Qui va toucher des sous dans tout cela : quelques fonctionnaires, quelques soignants, quelques démunis, personne ne sait lesquels, ni vraiment combien, ni comment ni quand, ni où !!! C’est juste une annonce comme ça pour faire bien, pour ne pas trop se faire traiter de gouvernement des milliardaires !

Comptons les sous, puisque c’est d’argent qu’il est question ! Combien d’argent pour le peuple et combien pour les milliardaires ? Même les sommes officielles (et il est clair qu’elles sont fausses !), sont assez claires : on nous annonce jusqu’à 300 euros pour une famille. Remarquez que c’est une prime pas une aide mensuelle régulière. Remarquez aussi le « jusqu’à » !!! Pour les soignants, c’est aussi « jusqu’à 1500 euros » !! De zéro à 300, et de zéro à 1500, en somme !!! C’est facile ensuite pour calculer combien cela représente nationalement ?!!!

En fait, il y a plus de dix pourcent de pauvres, de démunis et de précaires en France, c’est-à-dire environ 10% de 67 millions égale 6,7 millions. A 300 euros par mois, cela fait 3600 euros par an, soit 24.120 millions d’euros par an, donc environ 24 milliards d’euros par an. Et cela uniquement pour les familles pauvres !!!

Le gouvernement, lui, ne compte en débourser que « près d’un milliard pour les familles pauvres ». Faites la différence !

Selon Oxfam, en France sept milliardaires possèdent autant que les 30% les plus pauvres !!! Eh bien, l’Etat va leur verser cent fois pus d’aides qu’aux 30% en question !!!

Et c’est sans parler des primes aux salariés. Là aussi, c’est une goutte d’eau dans la mer par rapport aux aides « à l’économie », de l’énorme masse d’argent injectée tous les jours par l’Etat français dans les marchés financiers, dans les bourses, dans les dettes des trusts et des banques, dans le rachat des actifs pourris, dans les futures nationalisations et on en passe ! Là, on compte maintenant en dizaines de milliers de milliards d’euros !!! Faites la différence !

Dans une telle situation, on ne lésine pas sur ses efforts en milliards, proclamait Le Maire, mais on remarque que cela dépend à qui cela s’adresse : aux riches ou aux pauvres ! Pour ces derniers, l’Etat des milliardaires trouve toujours que « ça coûte un pognon fou » les aides sociales !!!

« L’État paiera quoiqu’il en coûte » a dit Emmanuel Macron. Pas pour les travailleurs, les chômeurs et les démunis, seulement pour les capitalistes !!!

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0