English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > La France en guerre au Mali

La France en guerre au Mali

mardi 19 mars 2019, par Robert Paris

2 Messages de forum

  • Malgré l’occupation militaire étrangère, de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), de la force française Barkhane [4 500 soldats], de la force militaire régionale du G5 Sahel et la montée en puissance des FDS maliennes, la guerre continue et continue de tuer au Mali !

    Répondre à ce message

  • Voilà ce qu’en dit la presse française, qui ne dénonce pas les guerres de la France bien entendu, ni les intérêts des trusts français au Mali !!!

    « La France et sa force militaire Barkhane (4.500 soldats dans les pays du Sahel, dont 2.700 sur le territoire malien) seront "aux côtés du Mali aussi longtemps que nécessaire et aussi longtemps que le Mali le souhaitera", a lancé M. Philippe lors d’une conférence de presse commune avec son homologue malien, Soumeylou Boubèye Maïga.

    Quelque 85 millions d’euros d’aide française au développement ont été actés lors d’une cérémonie à Bamako, dont 35 millions de subventions directes destinées notamment à faire face aux difficultés de trésorerie de l’Etat malien, qui peine à collecter des impôts dans de nombreuses régions.

    Et l’Agence française de développement (AFD), qui réoriente depuis 2018 ses crédits en priorité sous formes de dons vers le Sahel, "devrait doubler dans les prochaines années" sa contribution au Mali, a assuré M. Philippe.

    "C’est important de livrer des combats pour gagner la guerre, mais c’est aussi important de construire la paix et la prospérité", a fait valoir avant la cérémonie M. Philippe, en inaugurant une vaste station de pompage d’eau près de Bamako, financée par les bailleurs internationaux.

    Un engagement d’achat de coton, dont le Mali est le premier producteur africain, a également été annoncé par le géant français de la distribution Carrefour. »

    Bien entendu, ce n’est pas le seul coton qui intéresse les trusts français au Mali !!!

    Bouygues, Bolloré et Total, ce n’est pas du coton !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0