English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 05 - Livre Cinq : ECONOMIE POLITIQUE > 5- L’économie mondiale en route vers une nouvelle crise systémique (...) > Pour cacher la chute économique, l’Etat (en faillite) dépense des fortunes en (...)

Pour cacher la chute économique, l’Etat (en faillite) dépense des fortunes en constructions… Laisse béton !

mercredi 25 avril 2018, par Robert Paris

Forêt de grues au Plateau de Saclay

Pour cacher la chute économique, l’Etat (en faillite) dépense des fortunes en constructions… Laisse béton !

Ces constructions de bâtiments pour l’Etat équivalent à un gigantesque emprunt (une somme colossale dont personne n’ose dire la somme !!!) vis-à-vis du privé qui sera remboursé sur de nombreuses générations. Ou même n’aura jamais fini d’être remboursé pour les bâtiments qui seront loués à l’Etat ou à ses services publics...

Nouveau bâtiment du Palais de Justice :

Nouveaux ministères :

Nouvelles universités et bâtiments de recherche :

Nouveaux hôpitaux :

L’Etat, en faillite, n’a d’argent que pour Bouygues, Eiffage, Vinci, Spie, Bateg, GTM, etc…

Le gouvernement construit, construit et construit encore... pour masquer la chute des investissements productifs

L’Etat, succursale du secteur privé du Bâtiment ?

Grand Paris, profit privé géant, dépense publique démente ?!!!

L’argent public : tout pour les trusts

L’hôpital, succursale des trusts du Bâtiment

Des lois spécialement favorables pour le secteur du BTP

Les mesures de soutien au BTP

Aides d’Etat au BTP

L’Etat n’est plus propriétaire de ses bâtiments mais locataire : « L’ensemble de ces évolutions impliquerait une simplification des circuits budgétaires et l’identification claire des moyens propres au propriétaire par rapport à ceux de l’occupant. L’intéressement de celui ci reposerait dès lors sur les économies de loyers et de charges tandis que les produits de cession et les loyers reviendraient intégralement au propriétaire. »

Les partenariats public-privé

2 Messages de forum

  • Le gouvernement Macron ne laisse pas béton ! Il se flatte par la voix de son ministre du Logement Denormandie d’avoir « enlevé une page sur cinq du code de la construction » pour « libérer les constructeurs de trop nombreuses obligations ». Gagez que la sécurité et la santé sont mises à mal, en faveur du profit !

    Répondre à ce message

  • L’une des dépenses folles du pouvoir pour relancer le bâtiment, ce sont les travaux dits "à un euro" ou CEE !!! C’est une aide considérable à l’activité du secteur sur le dos des finances publiques. %ais ils posent aussi le problème de la santé des ouvriers et des habitants car on ne peut pas chercher l’amiante pour de tels travaux.
    Le repérage amiante avant travaux est obligatoire sur tous les chantiers de rénovation où la présence d’amiante est possible, y compris les plus petits. Cette contrainte, déjà difficile à appliquer sur un chantier classique, se pose avec d’autant plus de force pour les travaux dits ’à 1 euro’, qui se comptent par centaines de milliers par an.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0