English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > A nos lecteurs

A nos lecteurs

dimanche 28 avril 2013, par Robert Paris

A nos lecteurs

Les deux sites Matière et Révolution, de La Voix des Travailleurs, enregistrent actuellement une moyenne de 3600 lecteurs par jour selon les statistiques que nous donnent notre serveur.

Bien entendu, à l’échelle des chiffres du net, c’est encore très modeste et nous en sommes parfaitement conscients. Cependant, les thèses que nous diffusons ne risquent pas de devenir celles qui font partie de l’idéologie dominante bien entendu.

Ce n’est pas leur validité qui est en cause mais le fait qu’elles sont dirigées ouvertement, et sans fausse objectivité, contre le pouvoir des classes dirigeantes mondiales, sans la moindre concession aux illusions des masses travailleuses et des opinions publiques.

Le succès dans l’opinion n’est d’ailleurs pas en soi notre objectif qui vise plutôt à abattre des murailles intellectuelles, politiques, philosophiques et sociales qui empêchent le plus grand nombre de s’interroger jusqu’au bout sur le monde.

Nous considérons notre site comme un travail de recherche inachevé et qui n’a pas vocation d’arriver à un résultat définitif mais d’ouvrir à la réflexion, comme au débat. Et c’est pourquoi nous souhaitons que le maximum de nos lecteurs participent à ce débat, nous écrivent, éventuellement pour nous critiquer, et écrivent aussi sur d’autres sites pour y propager des discussions provenant notamment de notre site.

Nous n’avons aucun copyright sur aucun des textes que nous avons écrits et considérons que nos idées ne nous appartiennent nullement mais appartiennent à tous ceux qui veulent s’en emparer, pour les défendre mais aussi pour les discuter ou les critiquer et même pour les combattre. Merci de le faire sans réserve et sans limite. Merci aussi de nous signaler toutes les informations, sites, activités, écrits, manifestations, spectacles qui vous semblent pouvoir intéresser nos lecteurs.

Nous sommes demandeurs de toutes critiques et corrections car non seulement elles enrichiront notre site mais elles permettront à tous les lecteurs de se faire leur propre opinion, ce qui est l’essentiel. Nous ne sommes pas des défenseurs d’une vérité toute faite et définitive mais chercheurs de vérité, ce qui est bien différent. Pour nous le marxisme n’est pas mort, c’est-à-dire que la réflexion continue face à un monde qui change sans cesse.

Nous ne demandons nullement aux lecteurs d’être d’accord avec nous, ni sur notre philosophie ni sur nos prises de position politiques. Nous ne souhaitons pas qu’ils adhèrent simplement à un courant, un groupe, un parti, mais qu’ils apprécient comme nous toute la richesse de l’étude du monde…

5 Messages de forum

  • A nos lecteurs 25 juillet 2014 15:20, par Robert Paris

    Chers lecteurs,
    la messagerie prend des vacances.
    Ne vous étonnez pas si vos messages ne sont pas validés pendant quinze jours ni ne reçoivent plus de réponses. Ce n’est que partie remise.
    salutations communistes révolutionnaires

    Répondre à ce message

    • Urgent : une personne incite au pogrom 28 septembre 15:05, par Fares

      Chers militants,

      Je vous prie de publier ce texte qui dénonce une personne résidente à Londres et qui appel à l’extermination d’une partie de la population algérienne.

      Amicalement.

      Voici le texte :

      Je m’adresse ce matin
      A la Justice Britannique,
      Au Tribunal Pénal International,
      A l’Organisation des Nations Unies,
      A l’Union Européenne,
      A la Ligue des Droits de l’Homme,
      A Amnesty International,
      Aux parlementaires Européens,
      Aux parlementaires Britanniques,
      Aux parlementaires Français,
      A la Presse Occidentale,
      A tous les citoyens qui liront ces lignes.

      Depuis Londres, au micro de la BBC, en juin 1940, Charles de Gaulle a appelé à continuer de défendre la liberté, et à lutter contre la tyrannie : « J’invite tous les Français qui veulent rester libres à m’écouter et à me suivre. Vive la France, libre, dans l’honneur et dans l’indépendance. » (22/06/1940).
      Depuis Londres et avec ces mots que le général avait appelé les Français à résister à la déferlante Nazie, dont nous connaissons trop bien aujourd’hui les horreurs..
      Londres est le symbole mondial des valeurs universelles de liberté et de démocratie.

      Mais depuis Londres en avril 2021 un autre appel a été lancé en toute impunité.
      Un appel qui n’a rien de commun avec cette ville et son histoire.
      Depuis Londres, sur les réseaux sociaux, un résident algérien incite au génocide.
      Il a appelé à « raser la Kabylie, exterminer les 20 millions de Kabyles et transformer leurs cadavres en savon ».
      Cet appel là, chaque mot choisi et prononcé dans la vidéo qui a été mise en ligne, a une résonance historique lugubre.

      La Kabylie est un berceau de la lutte pour la démocratie et pour les libertés.
      La Kabylie est un dernier rempart contre la dictature militaire et les Islamistes.
      La Kabylie représente en Algérie un symbole de résistance et de défense des droits et des libertés.
      C’est la petite sœur de Londres.

      Pourquoi cet appel au massacre et que signifie-t-il ?
      Il s’agit de se débarrasser d’un peuple qui débat, s’exprime, combat, revendique, évolue, réfléchit, résiste.
      Les Kabyles veulent être acteurs du débat, faire vivre la démocratie, voir la société algérienne avancer, devenir plus juste et plus égale.
      La Kabylie est une région où les choses sont en mouvement.
      Les Kabyles revendiquent leur langue et la reconnaissance de leur culture, mais les valeurs qu’ils défendent ne sont pas régionalistes, elles sont universelles : l’égalité des cultures, la laïcité et le droit de culte, la démocratie.
      Certains Kabyles portent aussi la lutte sur l’égalité des sexes, le droit des femmes à disposer de leurs corps, les droits des homosexuels...
      Ces combats essaiment hors de Kabylie, dans toute l’Algérie et au delà.

      Pour ces raisons, en Algérie, la haine des Kabyles a été depuis longtemps entretenue. Le pouvoir algérien tente de minimiser l’impact de ces débats et de ces luttes pour la liberté et la démocratie en mettant le focus sur les revendications culturelles et en incitant à la division.
      Cette stratégie a fonctionné de façon inégale selon les périodes. Elle a moins de prise depuis le Hirak où le peuple s’est levé uni pour défendre les mêmes valeurs.
      Tout est prétexte aujourd’hui à casser cette unité et à désolidariser la population algérienne.

      Il s’agit donc d’un appel au génocide contre un peuple, mais c’est aussi un appel à l’éradication du débat et de la liberté.
      Son auteur doit être poursuivi et condamné.

      Dans un contexte d’instabilité totale, de crise sanitaire, économique et sociale, où les Algériens ont perdu des êtres chers, ont perdu leur travail, il est d’autant plus dangereux.
      Il pourrait suffire qu’un individu un peu dérangé écoute à la lettre cette incitation au crime, et tienne les Kabyles pour responsables de ses problèmes, pour que l’irréparable soit commis.

      « Plus jamais ça » était le mot d’ordre lancé par L’ONU lors de l’adoption de la Convention sur le génocide en 1948.
      A travers cette Convention, les Etats s’engagent à « prévenir et punir » les génocides.
      Elle indique que « seront punis les actes suivants : a) Le génocide ; b) L’entente en vue de commettre le génocide ; c) L’incitation directe et publique à commettre le génocide ; d) La tentative de génocide ; e) La complicité dans le génocide. » (Article III).
      Et que : « Les personnes ayant commis le génocide ou l’un quelconque des autres actes énumérés à l’article III seront punies, qu’elles soient des gouvernants, des fonctionnaires ou des particuliers. » (Article IV).
      Un particulier incitant directement et publiquement au génocide doit donc être condamné.

      Il est de la responsabilité de nos instances de mettre en acte cette prévention
      et d’agir fermement.

      J’ai fait le choix de ne pas nommer l’incitateur à la haine, il est connu de tous ceux qui suivent l’actualité algérienne, et il sera facile pour chacun de se documenter.
      Il a supprimé les vidéos, mais elles circulent encore car elles ont été téléchargées.
      Il existe des articles de journaux et des pétitions sur ce sujet.

      Lorsque j’ai pris connaissance ce terrible appel, j’ai ressenti de la stupeur, puis de l’inquiétude, et de la révolte face à la violence de cette parole et à l’impunité dont elle bénéficie.

      « Si c’est un homme », écrivait Primo Levi...
      Rendons leur humanité aux Kabyles pris ici pour cible par un discours qui les déshumanise.

      J’appelle aujourd’hui...

      J’en appelle à Mesdames et messieurs, les députés, les juges, les représentants d’associations œuvrant pour les droits de l’homme, et je vous prie de mener une action en justice.

      J’en appelle à Mesdames et messieurs les journalistes, je vous prie de relayer l’information et d’agir rapidement pour sanctionner cet individu.

      J’en appelle l’ensemble des citoyens de tous pays, les démocrates et les amoureux de la liberté et de la justice, à agir et à faire pression sur leurs gouvernements pour que l’acte de cet homme soit condamné.

      Au nom de la liberté, des leçons que l’histoire nous a laissées, de la fraternité, de la solidarité, de la paix, de la démocratie, de ce qui nous réunit.

      De notre humanité.

      Un militant, non Kabyle, des droits de l’Homme en Algérie, un amoureux de la liberté.

      Répondre à ce message

  • A nos lecteurs 23 septembre 2014 11:39, par R.P.

    « Je suppose naturellement des lecteurs qui veulent apprendre quelque chose de neuf et, par conséquent, aussi penser par eux-mêmes. […] Tout jugement inspiré par une critique vraiment scientifique est pour moi le bienvenu. »

    Karl Marx, Introduction à la première édition allemande du Capital.

    Répondre à ce message

  • A nos lecteurs 28 janvier 2018 13:29, par Robert Paris

    Amis et camarades,

    Connectez-vous sur la pétition en ligne pour dénoncer l’accident du jeune cycliste Mathieu Riebel :

    https://www.change.org/p/thierry-la...

    Signez et faites suivre l’information !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0