English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des (...)

Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des milliardaires

mardi 18 décembre 2018, par Robert Paris

Ils écoutent et ils consultent ?!!!

édito

Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des milliardaires !

En annonçant qu’il approuvait l’idée d’un référendum d’initiative citoyenne, suite au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement ne fait que poursuivre ses mensonges puisque son RIC n’a bien entendu rien de citoyen, rien à voir avec celui que réclament les gilets jaunes ! Cependant, cette annonce démontre que le gouvernement continue à faire mine de reculer et n’en est pas à enterrer le mouvement, comme il l’a clamé sur tous les tons !!!

Les gouvernants avaient à peine affirmé que le mouvement des gilets jaunes s’était éteint de lui-même pour l’essentiel et qu’il ne restait que quelques têtes brûlées qu’il démontrait exactement l’inverse. En effet, pourquoi Ferrand aurait-il affirmé qu’il fallait envoyer la police et la gendarmerie en masse contre les blocages de ronds-points si ces derniers étaient abandonnés ? Pourquoi aussi tous ces appels à arrêter le mouvement et à passer au débat, au vote, à la consultation, à la négociation si tous les gilets jaunes étaient déjà dans la conciliation, la réforme et la discussion avec les gouvernants ?

Pourquoi verrait-on Philippe déclarer qu’il avait fait des erreurs, que maintenant il avait entendu la révolte, qu’il comprenait devoir donner vraiment cent euros à tous ceux qui ne vivent pas mais survivent ?

Eh bien, même dans le cas de ces fameux cent euros, il faut bien reconnaître dans les propos de Philippe un nouveau mensonge de Macron : il ne s’agira pas d’une augmentation de salaire du SMIC mais d’une prime, ce qui est très différent car une prime c’est une fois et cela ne cotise pas pour la retraite !!! D’ailleurs, certains ne toucheront même pas cent euros, soixante-dix et même cinquante !!! Comme si cela suffisait quand on a des revenus très très bas !!!

Le nouveau recul consiste donc à attribuer cette prime plus largement qu’aux smicards et cela démontre que le mouvement des gilets jaunes, loin d’être fini, d’être mourant, d’être battu, continue de faire peur et de faire reculer les possédants et les gouvernants, tous les bandits au pouvoir.

Et on nous en administre une preuve de plus qui a pour nom RIC ou référendum d’initiative citoyenne. Philippe n’a-t-il pas précisé que le RIC ne sera « pas sur n’importe quel sujet, ni dans n’importe quelles conditions », il le sait déjà avant d’avoir même ouvert les faux débats qu’il prétend initier dans tout le pays. En somme, lui qui dit « avoir suffisamment écouté le peuple » ne cherche nullement à entendre quoique ce soit.

On sait bien que ce n’est pas Philippe ni Macron qui sont à l’initiative de cette… initiative, mais bien les gilets jaunes !!! Mais le fait qu’eux, leurs adversaires, prétendent la reprendre ne prouve pas, contrairement à ce qu’affirme le premier ministre, qu’ils ont entendu la colère mais au moins qu’ils continuent de la craindre…

Ils n’ont pas l’intention de l’entendre puisque Philippe rajoute immédiatement que l’on ne peut mettre tout et n’importe quoi dans un tel référendum.

On s’en doute : les bandits ne veulent pas qu’on parle dans un référendum de mettre fin au banditisme !!!

Et les gilets jaunes qui avaient lancé l’idée du référendum d’initiative populaire entendaient bien que le texte du référendum soit écrit par les gilets jaunes et le vote organisé par les gilets jaunes.

Bien entendu, reprendre le RIC, comme le fait Philippe, c’est faire exactement l’inverse, c’est-à-dire un référendum contre le mouvement populaire et contre l’initiative populaire !!! Un référendum rédigé par les ennemis du mouvement des gilets jaunes, pour le casser, pour l’arrêter, pour prendre même prétexte du référendum afin d’appeler à l’arrêt des blocages et à l’arrestation des bloqueurs par la police et la gendarmerie, comme l’a bien précisé le ministre Ferrand !

S’ils ne minimisent le mouvement des gilets jaunes que dans les média, ils ne le minimisent pas réellement du côté de la grande bourgeoisie, des grands profiteurs et des gouvernants à leur service. Et cela justement parce que l’initiative des gilets jaunes, ce qu’elle a de novateur, c’est justement d’exiger la fin de l’Etat au service exclusif des milliardaires.

Il va de soi que jamais Macron-Philippe, ni aucun gouvernement lié au même Etat capitaliste, n’organisera le référendum qu’exigent les gilets jaunes. Le soi-disant recul de Philippe sur le RIC est aussi mensonger que les autres déclarations soi-disant conciliantes du pouvoir !

Le RIC de Macron-Philippe est, pour eux, un moyen de casser l’insurrection et de la ramener à la démocratie bourgeoise, dans laquelle les plus exploités et opprimés n’ont pas réellement la parole puisqu’ils n’ont pas le pouvoir, alors que, pour nous, c’est un moyen de discuter entre nous, gilets jaunes, de la perspective d’avenir : en finir avec l’Etat des milliardaires et donner le pouvoir au peuple travailleur !!!

Bien sûr, les gouvernants ne font que parler du RIC pour plus tard, quand ils auront débattu avec le pays, quand ils auront, eux, réformé la constitution et ne font que gagner du temps, que tenter de semer des illusions sur une réforme démocratique de l’Etat mais leur répression plus violente que jamais nous montre combien ils ont des intentions

Le gouvernement entend lancer des « cahiers de doléances » pour laisser espérer à la population travailleuse qu’elle va être entendue dans le « grand débat », style Etats généraux. Décidément, le souverain Macron est très marqué par la royauté qu’il imite, même dans sa chute, le roi Louis XVI !!!

Les gilets jaunes ont bien conclu, puisqu’on approche de l’anniversaire du potentat qui nous gouverne, qu’il faut continuer à lui faire sa fête, ainsi qu’à tous ses semblables, tous les Philippe, Le Maire, Belhoubet ou Ferrand, tous leurs députés, tous leurs politiciens, tous leurs économistes et tous les profiteurs milliardaires auxquels il n’est bien entendu pas question pour eux de rétablir l’ISF, de supprimer le CICE et autres cadeaux fiscaux, autre aides d’Etat.

On en a assez de l’assistance sociale… aux capitalistes, aux banquiers, aux financiers, aux milliardaires aigrefins, corrompus, plein aux as, dégorgeant de profits et assez que l’Etat ne soit que le lieu des ententes illicites, des prévarications, des pantouflages, des banditismes financiers en tous genres !

C’est sur cela que nous comptons nous exprimer et nous de demandons pas au gouvernement de l’organiser mais c’est à nous d’organiser une véritable démocratie du monde du travail !

Pour cela nous avons besoin de voter entre nous, d’organiser ce vote parmi nous, de l’organiser par nous-mêmes, c’est-à-dire de mettre en place les Etats Généraux des gilets jaunes, fondés sur des délégués élus et révocables, sur des comités également élus, se fédérant régionalement et nationalement et prenant des décisions exécutoires, revendiquant tout le pouvoir et contestant celui du pouvoir des milliardaires.

La réponse au RIC bidon de Macron-Philippe, c’est le vrai RIC : enlever le monopole de l’argent et du pouvoir aux Riches !!!

Fini le pouvoir des milliardaires et des forces de répression à leur service !

Tout le pouvoir au peuple travailleur !

Bien entendu, il ne suffira pas d’un vote, fût-il un vrai RIC, pour retirer le pouvoir politique, économique, social, militaire et policier aux milliardaires mais que le peuple travailleur débatte, s’exprime et décide là-dessus, voilà bien une avancée révolutionnaire du mouvement des gilets jaunes et c’est déjà historique !!!

Les avancées du mouvement prolétarien de décembre 2018 resteront marquées dans l’Histoire, quelles que soient les suites conjoncturelles immédiates de ce mouvement.

Macron-Philippe, fin de règne

11 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0