English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Les cheminots de Belgique se mettent en grève sans les syndicats

Les cheminots de Belgique se mettent en grève sans les syndicats

mardi 16 février 2010

Les cheminots décident de la grève ; les syndicats ne les suivent pas et veulent se concerter avec le gouvernement !!!

Suite à la collision frontale de deux trains, la société gestionnaire des infrastructures ferroviaires belges, Infrabel, a souhaité que tous les trains soient équipés de systèmes de freinage automatique qui, selon des responsables, auraient permis d’empêcher l’accident de lundi en stoppant immédiatement le train soupçonné d’avoir grillé un feu rouge.

Des cheminots belges se mettent en grève

Après l’accident de lundi près de Bruxelles, qui a fait au moins 18 morts, les machinistes de la SNCB ont lancé une grève surprise pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

De nombreux retards et annulations devraient frapper les trains belges ce mardi. Des machinistes de la SNCB, la société ferroviaire nationale, ont en effet lancé une grève surprise largement suivie en réaction à l’accident dramatique survenu la veille, dans lequel l’un de leurs collègues est mort, ainsi que 17 passagers.

Le blocage de nombreux dépôts ferroviaires, essentiellement en Wallonie, comme à Liège, Namur et Charleroi notamment, risque de sérieusement perturber le trafic national ainsi que les liaisons internationales passant par cette partie méridionale de la Belgique.

Les syndicats CGSP et SLFP ne sont pas impliqués dans ce mouvement spontané de la base. Mais, selon l’agence de presse Belga, ils disent comprendre l’émotion des conducteurs de train, auxquels se sont joints les accompagnateurs.

Le syndicat chrétien CSC-Transcom n’appelle pas à l’action.

Dégradation des conditions de travail

Les grévistes dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail, qui peut mener selon eux à des accidents tels que la collision frontale survenue lundi matin près de Hal, en banlieue sud-ouest de Bruxelles, qui a fait 18 morts et 125 blessés.

Chers etats, privatisez privatisez nous disent nos politiques : faites comme en Grande Bretagne (souvenez-vous de la collision de deux trains de banlieue près de Londres et du film "the Navigator" de Ken Loach), faites comme nos amis belges. Privatisez les voies, privatisez les trains, privatisez les sièges, privatisez les morts. Ah non, c’est peut-être déjà fait. Voilà, on sait ce que cela donne, l’histoire est déjà connu. Mais on y fonce plein dans ce putain de mur, parce qu’il faut privatiser...

Si les cheminots belges se sont mis en grève c’est que eux aussi ils ont de bonnes raisons ! et que ce soit parti de la base, nous montre effectivement ce que les travailleurs d’ici doivent faire aussi ! eh oui, les cheminots nous montrent la voie....

1 Message

  • La Belgique a connu lundi une journée de grève qui a très fortement perturbé les transports internationaux. Un mouvement similaire est déjà prévu lundi prochain, avec une réduction du trafic ferroviaire dès dimanche soir. Les syndicats dénoncent un programme de réformes visant à réaliser 11 milliards d’euros d’économies en cinq ans, qui prévoit notamment de reculer l’âge légal de départ à la retraite à 67 ans, contre 65 aujourd’hui, à partir de 2030.

    Tous les Thalys reliant la France à la Belgique, aux Pays-Bas et à l’Allemagne avaient été été supprimés. Quelques problèmes subsisteront mardi. Ainsi le train en provenance de Liège, départ prévu 5h51 à et devant arriver à 8h59 à Paris-Nord ne circulera pas mardi . Le Thalys qui devait partir d’Ostende à 06:09 ne circulera pas toutefois la liaison sera assurée de Bruxelles-Midi (7h43) à Paris-Nord (9h05).

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0