English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de https://www.matierevolution.org/

  • Le parti et les artistes, Léon Trotsky

    16 janvier 2010, par Robert Paris
    Trotsky. — Je pense que le point de vue du groupe Na Postou a été exprimé ici avec le plus de netteté par le camarade Raskolnikov — c’est un fait contre lequel vous ne pouvez rien, camarades de Na Postou ! Après un lointain voyage, Raskolnikov est venu parler ici avec toute la fraîcheur et l’innocence afghanes [1], alors que d’autres membres de Na Postou ont quelque peu goûté aux fruits de l’Arbre de la Science et s’efforcent de cacher leur nudité — à l’exception, il est vrai, du camarade Vardine, qui (...)

  • Association Internationale des Travailleurs ou première internationale

    15 janvier 2010, par Robert Paris
    Adresse inaugurale de l’AIT Ouvriers, C’est un fait très remarquable que la misère des masses travailleuses n’a pas diminué de 1848 à 1864, et pourtant cette période défie toute comparaison pour le développement de l’industrie et l’extension du commerce. En 1850, un organe modéré de la bourgeoisie anglaise, très bien informé d’ordinaire, prédisait que si l’exportation et l’importation de l’Angleterre s’élevaient de 50 %, le paupérisme tomberait à zéro. Hélas ! le 7 avril 1864, le chancelier de l’Echiquier (...)

  • Quand Diderot inventait la psychanalyse

    13 janvier 2010, par Robert Paris
    « Si le petit sauvage était abandonné à lui-même, qu’il conservât son imbécillité et qu’il réunît au peu de raison de l’enfant au berceau la violence des passions de l’homme de trente ans, il tordrait le cou à son père et coucherait avec sa mère. » Diderot dans « Le neveu de Rameau », cité par Sigmund Freud Denis Diderot « Mystification » "Je voudrais bien me rappeler la chose comme elle s´est passée, car elle vous amuserait. Commençons à tout hasard, sauf à laisser là mon récit, s´il m´ennuie. M. le prince de (...)

  • La lutte contre l’oppression des femmes est inséparable de la révolution sociale

    12 janvier 2010, par Robert Paris
    GREVE DES OUVRIERES DU TEXTILE AU CAMBODGE EN DECEMBRE 2007 Site : Matière et révolution www.matierevolution.fr Sommaire du site Pourquoi ce site ? 11-1 L’origine de la famille et de l’oppression des femmes 11-2 La femme et le socialisme 11-3 Un point de vue récent sur l’oppression des femmes 11-4 La révolution russe et l’oppression des femmes 11-5 Le "socialiste" Proudhon contre les femmes 11-6 La religion judéo-chrétienne contre les (...)

  • Maman Jones, une grande figure du mouvement ouvrier américain

    11 janvier 2010, par Robert Paris
    « Si vous le voulez, priez pour les morts - mais surtout, battez-vous pour les vivants ! » Selon un procureur de Virginie de l’Ouest, elle était « la femme la plus dangereuse de l’Amérique. » Détestée par les capitalistes, Mary Harris Jones était respectée et aimée de tous les travailleurs qui avaient croisé son chemin - et ils furent nombreux. Elle est née en Irlande, en 1830. Son grand-père a été condamné à mort et pendu pour s’être révolté contre le colonialisme britannique. Dans son enfance, elle a vu (...)

  • Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression, Victor Serge

    11 janvier 2010, par Robert Paris
    "Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression". Victor Serge. "Ecrivain, né en Belgique de parents russes réfugiés. En 1910, il s’est installé à Paris et milite dans les rangs anarchistes. A ce titre, il côtoiera le groupe autour de Jules Bonnot et sera condamné à 5 ans de prison. A sa libération, il s’installe en Espagne. En 1917, il tente de rejoindre la Russie via la France mais est arrêté. Il n’arrivera à Moscou qu’en 1919 et rejoint immédiatement le Parti Communiste. Il est alors un (...)

  • Quelle perspective pour les suites de la grève aux Antilles

    11 janvier 2010, par Robert Paris, Tiekoura Levi Hamed
    En ce début d’année, suite aux mouvements de grève qu’ont connu Nouvelle Calédonie, Antilles, Réunion et Guyane, on assiste à de grandes manoeuvres. D’un côté le gouvernement français achève sa comédie des "Etats généraux de l’outremer" par des référendums bidon en Guyane et en Martinique (pas en Guadeloupe, parce que la mobilisation ne permettait pas la mise en place d’une pareille tromperie et ne permettait pas faire semblant de consulter les gens !). L’autonomie que proposait l’Etat français à la Martinique (...)

  • Faire le bilan des luttes de 2009 serait le meillleur gage de succès pour 2010

    11 janvier 2010, par Robert Paris
    L’année 2009 a été marquée par le caractère particulier des luttes. On a constaté que certaines luttes locales ont été massives et radicales, qu’il s’agisse de combats contre des licenciements ou des fermetures, comme dans le cas des sous-traitants de l’Automobile (Molex, Caterpillar ou Continental notamment), contre la dégradation des services publics (SNCF, La Poste, Pôle emploi ou les hôpitaux) ou encore pour les salaires (EDF, RER, secteur privé, ...). Enfin, il y a eu les journées d’action (...)

  • Art et révolution

    11 janvier 2010, par Robert Paris
    BORIS KOUSTODIEV ET LA REVOLUTION Tableau intiulé "Fête en l’honneur du deuxième congrès de l’Internationale communiste" Affiche russe de 1920 Pavel Filonov - le tableau "Formula of the Petrograd Proletariat" de 1920 LAZARE LISSITZKI Victor Hugo écrit en 1834 : "Les révolutions sont de magnifiques improvisatrices, un peu échevelées quelques fois." Victor Hugo et la révolution « Où que je meure je mourrai en chantant, dans quelque bouge que je tombe, je sais je suis digne de reposer avec ceux (...)

  • La Saint-Barthélemy et le massacre des protestants, une contre-révolution sociale

    11 janvier 2010, par Robert Paris
    Le massacre des Protestants qui s’est déroulé dans toute la France, à la suite de celui de Paris, a été organisé par la classe dirigeante noble et par la royauté catholique et ne peut être compris si on ne mesure pas qu’à l’époque le protestantisme était l’expression d’une révolution sociale bourgeoise contre le féodalisme appuyé par la papauté qui était en train de parcourir victorieusement toute l’Europe. La Saint-Barthélemy est une contre-révolution sociale. Le massacre commence en sortant du château royal (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0