English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > La révolution américaine a commencé !

La révolution américaine a commencé !

jeudi 4 juin 2020

Ce n’est pas seulement des émeutes, ce n’est pas seulement une révolte, ce n’est pas seulement une insurrection, c’est bel et bien une révolution !!!

Tout le monde a remarqué que ce qui se passe aux USA dépasse désormais la simple remise en cause d’un meurtre raciste par la police raciste des USA et de la remise en cause de l’ordre policier et militaire par des manifestants qui bravent la répression. Le branle est donné dans tout l’édifice de l’Amérique !

La révolution américaine a commencé ! Ce n’est pas une guerre des races, des couleurs de peau, des ethnies, des démocrates contre les républicains ! C’est une révolution qui s’attaque aux fondements de l’Etat capitaliste, qu’ils soient raciaux ou autres, qu’ils soient institutionnels ou pas, qu’ils soient policiers, militaires, politiciens ou autres, qu’ils soient liés à la situation économique, à la situation sanitaire, à la situation politique, dans tous les cas ce sont les fondements même de la domination capitaliste aux USA qui sont mis en cause. C’est cela qui a justifié, pour les classes dirigeantes, l’attitude violente de Trump, dans laquelle il ne faut pas voir une particularité individuelle. Trump n’est pas fou, Trump n’est pas un cas à part. Il est le symptôme d’un ordre capitaliste mort qui essaie de se survivre par la peur ! Qui essaie aussi de faire oublier que les classes possédantes ont peur des classes exploitées à commencer par les prolétaires. Qui essaie encore ce cacher ces classes possédantes derrière le pouvoir politique. Bien sûr, toutes les tromperies contre la lutte prolétarienne conservent toutes leurs capacités, aux USA comme ailleurs, mais un grand pas est fait dans la plus grande ère de domination du grand capital !

Ce n’est nullement un hasard si l’insurrection américaine s’inscrit dans la giletjaunisation du monde ! Ce n’est nullement un hasard si elle s’inscrit dans la chute économique mondiale ! Ce n’est nullement un hasard si elle a des caractéristiques communes avec les insurrections du Chili et du Liban, du Soudan et de France, d’Algérie et d’Irak, de Bolivie et d’Argentine, et on en passe...

L’insurrection a certes des caractéristiques nationales mais elle a un fond mondial ! L’ordre capitaliste prend l’eau de partout, de toutes les parties du monde comme de toutes les parties du fonctionnement capitaliste. Car le monde est un tout et l’ultranationalisme n’est qu’une diversion démagogique et mensongère qui n’en change pas la réalité.

Les classes possédantes qui se raccrochent à des discours du type "les USA ne sont pas la France" omettent le fait qu’elles viennent il y a peu, devant le mouvement des gilets jaunes de France, d’affirmer que "la France n’est pas les USA", sous-entendant ainsi qu’un mouvement de masse mettant en cause les fondements et la légitimité de l’Etat n’y était pas possible !!!

L’ordre social, que cela plaise ou pas, est mondial et l’a toujours été. Il ne peut pas être autre mais, par contre, un ordre social peut être vivant ou mort. Et l’insurrection mondiale est la représentation dans les consciences que l’ordre ancien est mort. Cela ne veut bien entendu pas dire que les Etats ne seront pas encore capables de réprimer. Mais cela signifie par exemple que l’armée peut se mutiner, y compris aux USA et les généraux américains l’ont parfaitement compris !!!

Nul ne peut dire encore quand la mouvement révolutionnaire mondial passera à l’étape suivante consistant à offrir un nouveau pouvoir, d’abord en dualité avec le pouvoir capitaliste, c’est-à-dire à fonder ses nouveaux conseils du peuple travailleur revendiquant la totalité du pouvoir. Nul ne peut le dire mais on peut dire par contre que cette étape est indispensable !

Comme tout au long de l’histoire, les grandes révolutions ont un caractère mondial et retentissent partout comme des menaces de l’ordre établi. On se souvient que la révolution française de 1789 ou celle de 1871 puis les révolutions russes de 1905 et 1917, pour ne citer que celles-là, n’étaient pas apparues comme localisées, limitées, ne concernant que ces pays mais comme la remise en cause de l’ordre mondial.

Et d’ailleurs on ne peut que remettre en cause tout l’ordre mondial ou ne rien remettre en cause. Plus que jamais la voie des réformes progressives, limitées, lentes, ne transformant que des éléments limités de la dictature de classe, est absolument impossible.

Aux USA comme ailleurs, la lutte rend indispensable la perspective de la mise en place des assemblées, des comités, des conseils, des coordiantions du peuple travailleur et la lutte en leur sein pour la perspective d’un pouvoir du peuple travailleur. Tout autre perspective est mensongère et dangereuse !

Ce n’est pas quelques policiers ou militaires ou politiciens qui ont mis un genou à terre, c’est tout l’ordre social et politique et il n’y a pas d’autre issue que de les mettre à terre les deux !!!

14 Messages de forum

  • La révolution américaine a commencé ! 4 juin 12:10, par Florent

    Ce n’est pas seulement la mort de Floyd qui est ainsi requalifiées de meurtre, c’est tout le système capitaliste et pas seulement aux Usa mais partout dans le monde !

    Répondre à ce message

  • Les couvre-feux, les arrestations massives et la terreur policière n’ont pas réussi à réprimer le puissant mouvement des jeunes et des travailleurs de toutes les origines en réponse à l’assassinat de George Floyd par la police le 25 mai à Minneapolis. Au contraire, la diatribe fasciste prononcée par Trump lundi, où il proclamait des pouvoirs dictatoriaux et menaçait de déployer illégalement l’armée pour écraser les manifestations, a renforcé la détermination et accru la colère des centaines de milliers de gens qui défilent dans les villes du pays.

    Trump a accompagné sa répudiation de la Constitution américaine lundi de la mobilisation de centaines de policiers militaires pour une attaque non provoquée contre des manifestants pacifiques. Une attaque qui eut lieu bien avant le couvre-feu de 19 heures déclaré par la maire démocrate de Washington DC, Muriel Bowser.

    Les manifestations s’étendent aussi à l’échelle internationale. Des rassemblements et des défilés ont eu lieu à Londres, Paris, Berlin, Copenhague, Amsterdam, Dublin, Auckland, Sydney, Téhéran, Halifax, Idlib (Syrie) et dans bien d’autres villes encore.

    À Houston, plus de 60.000 personnes ont rejoint la famille de George Floyd dans un défilé contre les meurtres policiers. Ont jouait de la batterie dans le centre-ville de Houston où défilaient des dizaines de milliers de gens, certains à cheval. La marche s’est terminée devant l’hôtel de ville, les manifestants tenant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Je ne peux pas respirer » et « Pas de justice, pas de paix ».

    À New York, des milliers de personnes ont traversé le pont de Manhattan pour aller à Manhattan à partir de 14 heures, essayant de rejoindre un autre groupe de manifestants. A l’extrémité du pont, les manifestants se sont heurtés à un mur de police, les forçant à rester sur le pont. Pendant deux heures, ils ont attendu que la police les laisse passer avant de faire demi-tour. En arrivant de l’autre côté, le groupe s’est retrouvé face à un autre mur de policiers. Pendant deux heures, la police a refusé de laisser qui que ce soit quitter le pont. Les réseaux sociaux ayant informé des tactiques de voyous des flics, la police fut contrainte de céder et de laisser passer les manifestants.

    En Californie du Sud, plus de 20.000 travailleurs et jeunes ont bravé des températures torrides pour défiler dans Los Angeles et Hollywood. Ces manifestations pacifiques contrastaient avec les troupes de la Garde nationale lourdement armées et les Humvees déployés tout au long du célèbre boulevard pour protéger les propriétés privées.

    Montrant l’opposition généralisée à la violence policière dans toutes les communautés ouvrières, des manifestations ont eu lieu dans des villes rurales telles que Glasgow, Kentucky. Cette ville de 14.000 habitants située au centre de cet État, où 86 pour cent des habitants se définissent comme « blancs », a réuni 400 manifestants mardi après-midi.

    En plus des 45.000 gardes nationaux déjà activés les mois précédents en réponse à la pandémie de COVID-19, 20.400 d’entre eux ont été déployés contre les manifestations, des milliers d’autres étant sur le pied de guerre.

    Alors que le gros de cette force se trouve dans le Minnesota, près de 2.000 ont été activés en Californie. Actuellement, 1.200 soldats sont déployés à Los Angeles, 100 à Long Beach et 530 à Sacramento.

    Mardi, le gouverneur de l’Illinois J. B. Pritzker, un Démocrate, a mobilisé 250 soldats de la Garde et les a déployés à Chicago. Lors d’une conférence de presse, Pritzker a assuré à ses électeurs de la classe dirigeante, « nous continuerons à déployer selon les besoins ». Exprimant sans détour la principale préoccupation de la classe dirigeante, Pritzker a promis « nous faisons – et nous ferons – tout ce que nous pouvons pour protéger la propriété privée ».

    À Washington DC, des soldats ont été déployés autour des monuments nationaux. Trois énormes camions-citernes A4, capables de transporter 2.500 gallons de carburant, sont passés dans les rues de la ville en préparation de l’arrivée du 278e régiment de cavalerie blindée (ACR) du Tennessee. Ces 1.000 soldats, dont on a ordonné le déploiement mardi, devraient arriver dans la capitale samedi. Les unités de l’ACR sont connues sous le nom d’unités de « chasseurs-tueurs ».

    Après les champs de bataille d’Irak et d’Afghanistan, les soldats du 278e occuperont la capitale dans des véhicules de combat Bradley. Dotés d’un blindage qui réagit aux explosions, d’un canon à chaîne Bushmaster M242 de 25 mm, de missiles antichars TOW et d’une mitrailleuse M240, les Bradley ont pour mission habituelle de détruire les blindages légers et de repérer la position des chars ennemis et de les débusquer pour les chars de combat M1A1 plus puissants.

    Répondre à ce message

  • Le préfet de police de Paris dénonce « les accusations de violence et de racisme répétées à l’infini »... Espère-t-il être embauché par Trump ?!!!

    Répondre à ce message

  • Les révoltes explosent aux 4 coins du globe, elles surprennent les vieux pouvoirs en place par la spontanéité, elles échappent aux partis d’opposition et aux appareils syndicaux par leur auto organisation. On a vu dans le passé notamment à la fin des années 80 et début des années 90 un phénomène semblable, les moyens pour stopper ont été d’abord des réformes, ensuite des attaques, des guerres civiles, et même un génocide.(Haiti, Philippines,Venezuela, Algérie, Yougoslavie, rwanda etc...)
    Quelles différences y a t il entre ces époques, les manières de se révolter, les erreurs à ne pas recommencer.

    Répondre à ce message

  • Lundi, plusieurs centaines de personnes, réunies devant la Maison Blanche pour protester contre la mort de l’Afro-Américain George Floyd aux mains de la police, ont été dispersées à coups de gaz lacrymogènes alors que Donald Trump s’exprimait. La manifestation était alors pacifique et le couvre-feu n’était pas encore entré en vigueur dans la capitale. Cette violente répression rajoute à l’indignation des manifestants de tout le pays !

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 5 juin 07:37, par Florent

    Aux États-Unis, les bavures policières avec des images insoutenables de répression continuent de se multiplier, tandis que plusieurs policiers ont été pris à parti par des manifestants ces derniers jours. Des scènes symboles du divorce entre une partie de la population et les forces de l’ordre.

    C’est en fait tout l’Etat capitaliste que la population révoltée rejette !!!

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 5 juin 07:39, par Laurence

    Si les slogans antiracistes et antipolice sont les plus diffusés on entend aussi fréquemment des "chassez les du pouvoir" !!!

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 5 juin 07:43, par révoltant

    Une fois encore, les fameux dénonciateurs de "la théorie du complot" nous balancent leur propre théorie du complot :

    Le ministre de la justice américain, Bill Barr, a déclaré jeudi que des « agents étrangers » cherchaient à « exacerber la violence » dans les manifestations organisées après la mort de George Floyd. Il n’a pas donné d’autres précisions.

    Répondre à ce message

  • Cette répression massive des manifestations comprend le ciblage des journalistes et des photographes. Selon les données fournies par Trevor Timm, directeur exécutif de la Fondation pour la liberté de la presse, 211 « violations de la liberté de la presse » ont eu lieu, dont plus de 33 arrestations, 148 agressions (118 par la police) et 30 cas de dégâts d’équipement ou de salles de rédaction.

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 5 juin 07:59, par révoltant

    La police et l’armée soutiennent les bandes fascistes qui agressent les manifestants. En voici un exemple :

    Dans le quartier de Fishtown, à Philadelphie, la police n’a toujours pas trouvé de réponse à la question de savoir pourquoi des policiers avaient soutenu un groupe de 70 nervis fascistes, armés de battes de baseball, de marteaux et de haches. Ce groupe a eu carte blanche pour violer le couvre-feu, harceler et battre des manifestants, dont le producteur de télévision local Jon Ehrens de la chaîne WHYY.

    Ehrens fut conduit à l’hôpital lundi soir après que lui et son amie furent attaqués par ce groupe pour l’avoir filmé alors qu’il agressait un manifestant. Bien que le commissariat de police se trouve dans la rue où l’agression a eu lieu et que plusieurs policiers se trouvaient à moins d’un pâté de maisons, personne ne fut accusé ou arrêté en relation avec cette agression.

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 5 juin 08:01, par Ephraïm

    Révolution en Amérique et en France pour arrêter toutes les discriminations et supprimer police, gendarmerie, tribunaux et gouvernement, sénat et assemblée nationale parlements départementaux et régionaux. Pouvoir au prolétariat et à la jeunesse prolétarienne !

    Les mêmes placages mortels existent dans toutes les polices bourgeoises du monde, le chômage massif, et les perspectives de vie impossibles pour les nouvelles générations et pour toute la population n’auront de solutions que dans une révolution mondiale et dans la fraternité des populations opprimées.

    Chronique et récit de la manifestation de mardi 2 juin 2020 à Paris :

    https://paris-luttes.info/justice-p...

    Répondre à ce message

  • Explosion du Peuple Travailleur ! Tentative de coup d’Etat de Trump ! La révolution saura-t-elle renverser le capitalisme US ?

    Le meurtre de George Floyd a provoqué un embrasement du peuple travailleur aux Etat-Unis. Cette explosion sociale prend racine notamment dans l’incurie gouvernementale face au Covid-19 qui a particulièrement tué les plus pauvres et précaires mais aussi dans un chômage de masse explosif (plus de 50 millions de chômeurs) suite à l’effondrement économique du capitalisme mondial qui a fait basculer des millions de personne dans la pauvreté... La situation est telle que réclamer Justice pour Georges Floyd devant un tribunal est dépassé. Même si le policier meurtrier était condamné cela ne changerait rien à la situation du peuple travailleur et notamment pour les prolétaires afro-américains. Il ne peut avoir de lutte contre les violences policières sans lutte contre l’appareil d’Etat capitaliste qui maintien le système d’exploitation et d’oppression. Pour gagner, le peuple américain n’aura d’autre choix que d’avancer sur le chemin de la Révolution Sociale.

    https://www.facebook.com/notes/gile...

    Répondre à ce message

  • La révolution américaine a commencé ! 20 juin 11:45, par Florent

    le journal bourgeois Le Figaro n’aime pas du tout les tendances révolutionnaires du mouvement de révolte aux USA !!! Lire ici

    Répondre à ce message

  • États-Unis : Trump menace d’user de la "force" face aux manifestants !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0