English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 23- SOMMAIRE PAR PAYS > EUROPE > Europe

Europe

mardi 10 mars 2009, par Robert Paris

L’Europe de l’ouest après la révolution russe de 1917

- Albanie

- Allemagne

Société primitive

Origines du protestantisme

Hegel

La révolution allemande, Pierre Broué

Rosa Luxemburg

La révolution allemande de 1918-19

En hommage à Karl Liebnecht et Rosa Luxemburg, nos camarades

1933 : la prise de pouvoir d’Hitler ou comment les partis socialistes et communistes ont été battus sans combat par le fascisme

Le génocide des Juifs

Allemagne de l’Est

La révolte ouvrière de 1953 à Berlin Est

La revolucion en Alemania

- Andorre

- Arménie : Le génocide des Arméniens

- Autriche

- Belgique

Une défaite de la classe ouvrière

- Biélorussie

- Bosnie-Herzégovine

Les guerres de Yougoslavie

- Bulgarie

Etre un "pays de l’Est"

Bulgarie : révolte sociale dans l’Europe en crise

Déjà l’explosion ?

- Chypre

- Croatie : Les guerres de Yougoslavie

- Danemark

- Espagne

La révolution prolétarienne en Espagne en 1931

La révolution espagnole de 1936

La politique des anarchistes dans la révolution espagnole

Espana revolucionaria, Marx

Révolution espagnole de 1931

Revolución/Contrarrevolución : Los Amigos de Durruti y los hechos de mayo de 1937

Lucha de clases en Espana en 2009

- Estonie : Déjà l’explosion ?

- Finlande

- France

Etienne Marcel ou la révolution bourgeoise triomphante avant la Révolution française

La Révolution "française" de 1789-1795

La constitution française de 1793

La révolution permanente dans la Révolution française

Journées de 1848 à Paris

Les enragés dans la révolution française

La Saint-Barthélémy, le massacre des protestants : une contre-révolution sociale

3-3-12 Adolphe Thiers : le point de vue d’un historien bourgeois sur la Révolution française

Augustin Thierry et la Révolution française

La Croix-Rousse : Lyon sous la Révolution

Chronologie des révolutions bourgeoises et populaires

Quand les historiens bourgeois français reconnaissaient la lutte des classes

- Grèce

Grèce antique

Pièce d’Aristophane

Zénon d’Elée

Socrate

Grèce : révolte sociale dans l’Europe en crise

- Géorgie

- Hongrie

La révolution hongroise de 1919

Le génocide des Juifs

Etre un "pays de l’Est"

La révolution hongroise de 1956

La crise économique en Hongrie

Hongrie, décembre 2008

- Irlande

La révolution irlandaise

Strike in Ireland

What is our programme ? - James Connolly

- Islande

Manifestations contre le gouvernement en Islande

Iceland devastated by global crisis

Islande : révolte sociale dans l’Europe en crise

2008-2009 : les travailleurs d’Islande face à la crise

- Italie

Rome antique

Révolution ouvrière en 1919

Révolution et fascisme après la première guerre mondiale

Italie 1943

- Lettonie

Etre un "pays de l’Est"

Lettonie : révolte sociale dans l’Europe en crise

Déjà l’explosion ?

- Liechtenstein

- Lituanie

Le génocide des Juifs

Lituanie : révolte sociale dans l’Europe en crise

Déjà l’explosion ?

Etre un "pays de l’Est"

- Luxembourg

- Macédoine

Les guerres de Yougoslavie

- Malte

- République de Moldavie

- Monaco

- Norvège

- Pays-Bas

1336 : début de la révolution en Flandres

Révolution en Flandres

- Pologne

Le génocide des Juifs

Etre un "pays de l’Est"

Pologne 1956

- Portugal

La révolution des oeillets

- Roumanie

Etre un "pays de l’Est"

- Royaume-Uni

La crise aux USA et en Grande Bretagne

Why the english revolution have succeeded ?

The chartist movement

- Saint-Marin

- Serbie

Les guerres de Yougoslavie

- Monténégro

Les guerres de Yougoslavie

- Slovaquie

Etre un "pays de l’Est"

- Slovénie

Les guerres de Yougoslavie

- Suisse

Origines du protestantisme

- Suède

- Tchéquie

Etre un "pays de l’Est"

- Turquie

Un siècle de luttes et d’oppression en Turquie

- Ukraine

Le génocide des Juifs

- Vatican

indexation à venir....

1 Message

  • Le Pcf mène une politique raciste et anti-ouvière ! 11 février 2010 09:04, par F. Kletz

    Ce n’est pas nouveau que le PCF expulse des familles, des travailleurs.

    Ce parti se comporte en propriétaire capitaliste. Aucun prétexte ne justifie de raser une habitation, ni par -5°, ni en plein été.

    Le PCF est l’ennemi des travailleurs, et tous ceux qui acceptent ou justifient ce fait le sont également.

    Ce sont des travailleurs qui étaient logés dans ce bâtiment.

    Maintenant, ils dorment dehors, ont perdu leurs documents administratifs (fiches de paye, passeport) comme l’un d’entre eux expliquait à la radio ce matin.

    Il ne faut donc pas compter sur le PCF ni ses amis pour la révolution des travailleurs.

    « Expulsion par -5° à Bagnolet

    jeudi 11 février 2010 (07h17)

    Actions et Luttes > Expulsion à Bagnolet > mercredi 10 février 2010 par : DAL

    DAL / Droit Au Logement Expulsion au bulldozer à Bagnolet (93), 92 rue Victor Hugo :

    * Environ 80 personnes, et quelques enfants ont été expulsé ce matin, par d’importantes forces de police.

    L’immeuble est en cours de destruction avec les biens des occupants. Certains habitaient là depuis 10 ans. Il s’agissait d’un immeuble de logements, appartenant à la mairie de Bagnolet, qui selon certaines sources aurait été revendu récemment à une filiale du groupe Auchan pour construire des logements.

    Aussitôt expulsés, les bulldozers se sont mis au travail, détruisant les biens des expulsés restés dans l’immeuble. L’huissier de justice présent sur les lieux a répondu que la mairie avait refusé de louer un garde meuble. Aucun inventaire des biens n’a été dressé, en violation avec le code des procédures civiles d’exécution qui régit le travail des huissiers de justice.

    Le commissaire en charge d’exécuter l’expulsion a assisté à la destruction des bien sans broncher.

    Devant être reçus par un adjoint au logement, les expulsés ont alors attendu en vain 2 heures sous la neige, devant la mairie de Bagnolet, puis ont été se mettre à l’abri dans un gymnase voisin, vers 15 h00.

    Un responsable de la préfecture de Saint Denis dépêché sur place a fait évacuer la gymnase par les gardes mobiles à la demande du maire. Les expulsés à nouveau à la rue se sont rassemblés et remontent vers l’immeuble en cours de destruction.

    Il s’agit d’un nouveau dérapage après celui du 25 rue de l’échiquier, Paris 10ème. Cette fois les autorités chargées de faire respecter la loi s’en affranchissent, et remettent en cause gravement les droits des personnes expulsées de leur logement.

    Les expulsés sont en majorité des migrants d’Afrique de l’Ouest, des Français, et quelques sans papier. Des habitants de Bagnolet, des représentants de RESF et de la CIP sont sur place et apportent leur soutien.

    Droit Au logement dénonce cette expulsion en plein hiver, qui une fois de plus piétine les droits des personnes vulnérables. Le DAL demande aux autorités :

    * de prendre des mesures immédiates pour reloger les expulsés, si nécessaire par voie de réquisition, * de mener une enquête et sanctionner les responsables de cette destruction de biens injustifiée, * la régularisation des expulsés qui sont sans papier.

    Droit Au Logement a été saisi sur ce dossier, lors d’un rassemblement en fin de matinée organisé pour soutenir les habitants d’un taudis sans toit, sans eau courante et sans électricité pour certains locataires, situé 35 rue Marie Anne Colombier. »

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

    « 11/02/2010 à 07h12

    Expulsion dans un immeuble de Bagnolet, rasé au bulldozer

    L’association « Droit au Logement » parle « d’environ 80 habitants et quelques enfants expulsés au bulldozer ».

    Un immeuble appartenant à la mairie de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), dans lequel vivaient de 22 à 80 personnes selon les sources, a été évacué par la police mercredi matin et détruit au bulldozer.

    L’immeuble, dans lequel squattaient 20 hommes et deux femmes, a été détruit au bulldozer pour éviter leur réinstallation, a indiqué une source policière à l’AFP. L’association Droit au logement (DAL) parle quant à elle « d’environ 80 habitants et quelques enfants expulsés au bulldozer ».

    « La police nationale est intervenue en application d’une demande de concours de la force publique sollicitée par le propriétaire, la mairie (à direction communiste, ndlr), auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis, en exécution d’une décision de justice », a précisé la source policière.

    La police était intervenue « il y a moins de trois semaines » pour une affaire de trafic de stupéfiants, a-t-elle poursuivi.

    La première procédure d’expulsion remontait à 2003. La mairie avait racheté l’immeuble en juin 2008, squatté depuis une quinzaine d’années selon la mairie, qui affirme avoir un projet de construction de logements sociaux à la place de cet immeuble.

    Le DAL dénonce les expulsions et « la destruction des biens des expulsés restés dans l’immeuble ». Il demande « le relogement des expulsés, une enquête et des sanctions pour les responsables de cette destruction de biens injustifiés ainsi que la régularisation des expulsés qui sont sans papier ».

    (Source AFP) »

    http://www.liberation.fr/societe/01...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0