English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat

Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat

mercredi 12 octobre 2022, par Karob, Robert Paris

Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat ?

Lire ici

Lire aussi

13 Messages de forum

  • Que signifient ces appels soudains des syndicats à une grève générale pour ce mardi 18 ? Répondent-ils à une poussée telle des travailleurs que l’explosion d’un mouvement généralisé est inévitable ? Et donc à la volonté des syndicats de chercher à le chevaucher et le contrôler au mieux et dans une certaine urgence ? Ou bien correspondent-ils à une tentative de contre-feu anticipé, à coup de journées d’action étalées dans le temps et par secteur, afin d’éviter et saboter à l’avance l’émergence d’une dynamique de grève de masse généralisée et unie ? Comme ce fut le cas lors du sabotage syndical des mobilisations de masse de 2003, 2007 et 2010 principalement contre l’attaque sur les retraites, ou encore de 2016 contre la Loi-travail mise en place par le gouvernement de gauche de Hollande, ou encore de l’hiver 2019 de nouveau sur les retraites ? Dans les deux cas et pour le moment, les syndicats contrôlent complètement la dynamique en cours, quelle qu’elle soit. Ils organisent les grèves et leur timing. Ils « négocient », c’est-à-dire qu’ils se concertent en permanence avec le gouvernement, en se partageant les rôles entre syndicats dits réformistes (CFDT) et syndicats plus radicaux (CGT, FO, Sud principalement) afin de gérer au mieux le mécontentement général. Et au cas où un mouvement plus large et décidé se développerait et déborderait les centrales syndicales, d’ores et déjà le syndicalisme dit de base ou radical se prépare à suppléer aux directions syndicales, sur la base de ce qui avait déjà été mis en place en 2013 et 2019, en appelant préventivement à constituer des assemblées interprofessionelles : « Pour la jonction le 18 octobre : construire des AG interprofessionnelles » lance le groupe gauchiste Révolution permanente, scission récente du NPA et relativement implanté en milieu ouvrier, en particulier à la SNCF. Bref, l’ensemble de l’appareil politique de la bourgeoisie, du gouvernement, de ses partis de droite comme de gauche, des syndicats et des gauchistes déploie son dispositif pour garder le contrôle sur tout mouvement de masse prolétarien.

    Communiqué sur la situation de lutte et de grèves prolétariennes en France

    (GIGC-Révolution ou guerre, 16 octobre 2022)

    Répondre à ce message

  • Le PDG de TotalEnergies augmente son salaire de… 52% !

    https://actu.orange.fr/france/greve...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 20 octobre 2022 07:13, par A bas les bureaucraties

    La grève est aussi levée à la raffinerie de Donges…

    https://www.20minutes.fr/economie/4...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 20 octobre 2022 08:35, par La lutte de classe selon la CGT

    Plus que deux sites de Total en grève et zéro de Esso !

    La stratégie CGT n’a mené qu’à une impasse.

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 21 octobre 2022 08:03, par Florent

    La CGT n’a fait que fatiguer les grévistes sans donner de réelle dynamique à la grève…

    La centrale s’est refusée à élargir aux retraites le mouvement et à élargir à d’autres secteurs la grève…

    La mobilisation dans les sites pétroliers de TotalEnergies s’essouffle, en ce jeudi 20 octobre 2022 au matin. Hier, la fin de la grève a été votée à Donges (Loire-Atlantique), et le mouvement a été suspendu sur les sites de Mardyck (Nord) et de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). La grève a été reconduite à Gonfreville (Seine-Maritime) et Feyzin (Rhône).

    Répondre à ce message

  • Je vous laisse apprécier le compte-rendu du NPA de la fausse grève d’hier !

    https://poitiersanticapitaliste.org...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 22 octobre 2022 07:37, par Florent

    La bureaucratie CGT à la manœuvre pour mettre fin à la grève dans les raffineries

    https://www.wsws.org/fr/articles/20...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 23 octobre 2022 06:24, par Florent

    La CGT « suspend » la grève du nucléaire…

    https://www.lemonde.fr/societe/arti...

    Suspendre la grève c’est pendre les grévistes !

    Au moment même où la CGT dit s’interroger sur un éventuel appel à la grève générale !

    https://www.liberation.fr/economie/...

    Et où la centrale appelle à deux journées d’inaction le 27 octobre et le 10 novembre

    Répondre à ce message

  • "Les travailleurs ne peuvent pas se fier à la bureaucratie syndicale pour organiser leur lutte contre la politique d’inflation et de guerre menée par les États capitalistes et les banques. En effet, il est évident qu’une raison majeure pour laquelle les appareils syndicaux ne mobilisent pas plus largement les travailleurs contre l’inflation et la guerre est parce qu’ils approuvent eux-mêmes de la plupart des politiques de Macron.

    L’accord sur les salaires montre bien que les bureaucraties CDFT et CFE-CGC sont complices avec la direction pour attaquer les travailleurs. D’autre part, la CGT, malgré sa position d’opposant à l’accord, joue simplement un rôle différent à l’intérieur du même dispositif politique qui unit l’État, le patronat et les appareils syndicaux. Si elle ne fournit pas directement un prétexte pour l’État de réprimer les grévistes, comme la CFDT, elle endort et démobilise les travailleurs en continuant la mascarade d’une négociation avec un gouvernement déterminé à casser les grèves de force.

    Sur la pandémie COVID-19, la CGT s’est alignée sur la politique d’infection massive dictée par l’Union européenne et les banques. En juin 2020, elle a indiqué qu’elle soutenait les plans de sauvetage de l’UE, qui octroient des milliers de milliards d’euros aux banques et aux grandes entreprises, tout en renforçant l’armée européenne. Elle a publié une déclaration qui soutient la guerre menée par l’Otan contre la Russie en Ukraine.

    Tout en publiant quelques critiques de Macron, l’appareil cégétiste souffle le chaud et le froid sur toute mobilisation qui pourrait provoquer, même par inadvertance, un mouvement contre Macron.

    D’un côté, pour éviter une révolte de la base, l’appareil organise en ordre dispersé des actions et critique le gouvernement. Après l’annonce de nouvelles grèves dans plusieurs centrales nucléaires à l’appel de la CGT et de Force Ouvrière (FO), la Fédération des transports de la CGT appelle à la grève à la SNCF et à la RATP le mardi prochain. « La question de la grève doit être débattue dans toutes les entreprises » car « la colère sociale qui s’exprime dans le pays est légitime », a dit Martinez lors d’une interview à l’Humanité vendredi.
    En guise de désapprobation des réquisitions ordonnées par Macron, la CGT avec les autres syndicats dont FO, Solidaires, et la FSU ont décidé d’organiser une journée de « mobilisation et grève » interprofessionnelle mardi 18 octobre."

    pour lire l’article en entier :

    https://www.wsws.org/fr/articles/20...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 1er novembre 2022 06:37, par Laurence

    La fin de la grève des raffineries et des dépôts de carburant ressemble à une défaite

    https://www.marianne.net/agora/les-...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 24 décembre 2022 07:55, par Florent

    Les syndicats arrêtent une grève cheminote qu’ils n’avaient pas initiée

    https://www.bfmtv.com/economie/entr...

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 28 décembre 2022 06:10, par Laurence

    Elisabeth Borne « consulte » les syndicats sur les retraites et les syndicats acceptent la mascarade !!!

    Répondre à ce message

  • Les syndicats peuvent-ils mener victorieusement le combat 31 décembre 2022 08:39, par Florent

    Elisabeth Borne a discuté avec les syndicats sur les retraites et qu’en est-il découlé sinon leur trahison

    https://www.ouest-france.fr/economi...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0