English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 10 - Livre Dix : SYNDICALISME ET AUTO-ORGANISATION DES TRAVAILLEURS > Appel de gilets jaunes et anti pass sanitaire de Poitiers

Appel de gilets jaunes et anti pass sanitaire de Poitiers

jeudi 6 janvier 2022, par Karob, Louise M.

1 Message

  • 1 appel qui correspond exactement à la situation : les syndicats sont discrédités et ne mobilisent plus du tout. Les masques tombent et ce ne sont pas ceux chirurgicaux !
    On nous demande d’aider les syndicats à sortir d’accords signés au début de l’épidemie sur le dos des salariès pour réduire les salaires et nous réduire au confinement sans broncher, pour licencier avec des subventions d’Etat, pour affamer la jeunesse, pour matraquer ceux des travailleurs qui refusent le coup d’état au nom de la lutte anti covid, pour écarter loin le danger de l’auto organisation et des mobilisations desG.Jaunes, enfin pour terminer la démolition du service public de santé et diviser les familles, les travailleurs, les classes moyennes et ouvrières, les jeunes et vieux, sur les restrictions de liberté au nom de l’obligation des thérapies géniques dangereuses et produisant des variants en série.
    Les partis ouvriers ou bourgeois réformistes, ainsi que les syndicats, associations ou chapelles en tout genre voudraient nous faire oublier leur union sacré avec les Etats et les multinationales qui criaient leur confiance en la pire dictature anti ouvrière et anti socialiste : la Chine. Et après tous ont crié ensemble contre les médecins qui tentaient de soigner avec leur propre moyen...afin de privilégier la solution des labos et les machines à fric et à scandales.
    A nous gilets jaunes et autres militants sincèrement révolutionnaires, d’étendre les luttes insurrectionnelles qui reviennent partout dans le monde actuellement.
    Laissons tomber le vieux monde politique, syndicaliste, réformiste et construisons de nouvelles formes de pouvoir populaire, ouvrier, de nouveau conseil, soviet ou les bureaucraties fatiguées seront exclues d’emblée : place à la perspective socialiste, celle d’un monde ou la classe ouvrière est libérée de ses chaînes ; fini le temps de l’esclavage salarié, fini le temps du chômage et du RSA. Les richesses du travail et les moyens de les produire doivent appartenir à ceux qui travaillent ou ont travaillé.
    Terminé le temps des profiteurs, patrons licencieurs et milliardaires, généraux ou haut fonctionnaire bourgeois.
    Voici venir le temps de la chute finale des capitalistes et de leur système : a nous de bâtir la suite de notre avenir.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0