English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Les absurdités, bizarreries, scandales et infaisabilités du pass (...)

Les absurdités, bizarreries, scandales et infaisabilités du pass sanitaire

lundi 19 juillet 2021, par Karob, Robert Paris

Les absurdités, bizarreries, scandales et infaisabilités du pass sanitaire

Dans les mois à venir, seuls les « vaccinés » et détenteur d’un « pass sanitaire » auront, de ce que l’on comprend, accès aux cafés, restaurants, centres commerciaux, transports en commun, sans parler évidemment des spectacles et des manifestations sportives. Certes, la vaccination n’est pas rendue obligatoire, mais une partie de la population, les « non-vaccinés », se trouvera de fait exclue de la vie sociale.

Cette exclusion sociale se double d’une dénonciation virulente des non-vaccinés présentés comme les boucs émissaires de la pandémie et qu’on accuse de propager le virus sans qu’aucune statistique dans le monde ne démontre que les non-vaccinés propagent plus le virus...

Ceux qui ont eu le covid et sont rétablis ont le pass...

Mais on peut tout à fait l’attraper plusieurs fois, à commencer par des variants différents et aussi le même variant !!!

Ceux qui ont été vaccinés ont le pass…

Mais il a été démontré que l’on peut attraper covid en étant vacciné, surtout le delta et le detla plus, mais pas seulement…

Et surtout, on peut être vacciné et être cependant propagateur de covid…

Ceux qui ont eu un ou des tests négatifs ont le pass…

Mais on peut être testé négativement un jour et développer la maladie un ou plusieurs jours plus tard… Etre testé négativement ne veut pas dire avoir prouvé qu’on est capable de combattre victorieusement la maladie…

Qui a besoin d’un pass sanitaire et pourquoi

Le non-contrôle du pass sanitaire par les « entreprises » (cafés, restaurants, cinémas, théâtres...) sera passible d’une amende allant jusqu’à 45 000 euros d’amende et un an d’emprisonnement, a appris France Télévisions, confirmant une information du journal Les Echos.

Mais pas touche aux entreprises capitalistes !!! Pas de pass sanitaire dans le secteur du grand capital : il ne faut pas gêner le profit capitaliste !!!

Ils commencent maintenant à dire que « les ados sont un moteur de l’épidémie » alors qu’auparavant ils n’étaient pas vaccinés et ils disaient que les jeunes n’étaient pas du tout concernés par le risque covid et seulement qu’ils devaient prendre des précautions seulement par solidarité avec les plus âgés !!!

Les 12-18 ans ont besoin d’un vaccin pour sortir mais pas pour aller à l’école !!!

Les soignants ont besoin d’un pass sanitaire et pas les gendarmes et policiers chargés notamment… de contrôler les pass sanitaires !!!

Quelle mesure sanitaire pour les usagers des transports publics et les travailleurs des entreprises, dans les crèches, écoles et universités ? Néant !!! Ni vaccin obligatoire ni rien !!!

Il faut un pass sanitaire, pour une sortie culturelle ou pas, et pas pour aller au boulot et dans des transports en commun bondés !!

Licenciés faute de pass sanitaire ?

Licenciement pour cause de non vaccination, est-ce seulement légal ?

L’obligation vaccinale covid sous menace de licenciement n’a pas de base légale étant donné que ces vaccins sont en phase d’étude… L’article L1121-1 du code de santé publique dispose qu’ « aucune substance en phase de recherche ne peut être imposée à une personne sans son consentement libre et éclairé. »

Tous les vaccins anti-covid sont seulement « autorisés momentanément du fait de l’urgence » mais aucun n’a encore passé le stade trois d’examen !!!

Même si Macron dit le contraire à la télé !!!

Quels tests, quels vaccins, quels variants ?

Tous les textes et toutes les déclarations gouvernementales sur le pass parlent du covid, des tests et des vaccins sans préciser face à la progression de quelle variant, ce qui change tout et ils parlent « des vaccins » et « des tests » comme s’ils avaient tous des efficacités identiques et étaient interchangeables et tout cela est complètement faux !!!

Le but prétendu du pass

Les détenteurs du pass sont censés retrouver grâce à lui une vie sociale normale.

Le pass a pour but de permettre à ses détenteurs d’aller dans des activités publiques au contact avec un nombre important de gens.

Mais, comme il ne les protège de rien, cela n’aura comme effet que d’augmenter la propagation de la pandémie !!!

Le pass sanitaire, cela pousse à ne plus se protéger, à prendre encore plus de risques en enlevant les masques et c’est un passeport pour attrapper le covid dans tous les lieux publics fermés !!!

Le but réel du pass

Il s’agit d’imposer des vaccins qui n’en sont qu’au stade de l’examen alors que l’article L1121-1 du code de santé publique dispose qu’ « aucune substance en phase de recherche ne peut être imposée à une personne sans son consentement libre et éclairé. »

Il s’agit de diviser la population en deux parties (les vaccinés et les non-vaccinés) mortellement opposées l’une de l’autre, chacune accusant l’autre de la faire mourir et de lui pourrir la vie pendant que les classes possédantes vont tirer leur épingle du jeu malgré l’effondrement économique et social du capitalisme.

Il s’agit aussi de licencier les salariés qui sont contraints de se vacciner et ne le feraient pas et de pousser les autres salariés contre les non-vaccinés accusés d’infecter tout le monde. Et tout particulièrement dans le personnel soignant et notamment dans les EPHAD et les hôpitaux et de dresser les patients d’une manière générale contre les personnels de santé !!!

Il s’agit enfin de trouver une justification sanitaire à la mise en place d’une dictature dans laquelle la vie sociale est sans cesse mise sous surveillance policière et les libertés réduites comme peau de chagrin et soumises à des décisions arbitraires et sans cesse aggravées qui ne servent nullement à combattre la pandémie.

33 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0