English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Où est la logique des prétendues mesures sanitaires gouvernementales (...)

Où est la logique des prétendues mesures sanitaires gouvernementales ?

vendredi 21 mai 2021, par Robert Paris

Où est la logique des prétendues mesures sanitaires gouvernementales ?

Les élèves des écoles, collèges et lycées sont en présentiel et ceux des universités en distanciel !!!

On teste les élèves des écoles, collèges et lycées, pas ceux des universités quand ils sont en présentiel (travaux pratiques et examens) !!!

On dit aux gens que les masques peuvent être baissés en plein air ou à plus que la distance barrière de gens, mais on apprend que le covid se propage dans l’air par les aérosols et donc peuvent se propager à plus que la distance barrière !!!

On dit que l’on ne peut pas vacciner les tout petits enfants parce que leur immunité n’est pas construite mais on affirme que, cmme un cadeau, que la vaccination va être ouverte aux femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse mais personne ne sait rien sur les effets sur le fœtus, car cela n’a jamais été étudié !!!

On dit que l’on surveille les échanges internationaux notamment aériens mais on poursuit ceux-ci y compris en provenance de pays qui ont des variants très dangereux !!!

Il est reconnu que les enfants sont des vecteurs majeurs de la pandémie mais on défend l’ouverture à tout prix des écoles.

Il est reconnu que les asymptomatiques sont une cause majeure de propagation du virus mais rien n’est fait pour détecter sérieusement les asymptomatiques.

Quand on apprend qu’un pays a un variant extrêmement dangereux, les gouvernants attendent plusieurs semaines et parfois des mois pour mettre en quarantaine les arrivants de voyage de ce pays et parfois ils le font seulement sur parole des concernés…

Les mesures dites de confinement sont complètement contradictoires : autorisé de faire fonctionner des transports en commun bondés mais pas pour quelques personnes de s’assembler dans la rue ou en forêt… Il a été autorisé longtemps d’aller dans des supermarchés et des centres commerciaux mais pas d’être un seul client dans une petite boutique !

Une autre mesure absurde et contre-productive a été le couvre-feu à 18 heures... Après 18h il y a moins de risques dans les rues et pas plus de risques !!! Avec le couvre-feu on entasse les gens dans les transports à 17 heures comme dans les commerces !!!

Le couvre-feu, d’une manière générale, est une mesure qui vise à éviter les bombardements aériens et qui est appliquée à la « guerre » contre covid mais, dans le noir, les covid n’attaquent pas plus aisément contrairement aux avions !

Les cas contacts sont un exemple frappant puisqu’on réduit sans cesse la durée d’observation et d’inactivité de ceux-ci, si bien qu’ils peuvent très vite retravailler et transmettre le covid…

Autre exemple, les personnels des crèches ont finalement dû porter le masque mais pas les assistants maternels et parentaux… Du coup, covid passe massivement par les tout petits enfants qui, en plus sont généralement asymptomatiques !!!

Car il est clair que les populations ont subi un confinement mais pas l’activité économique du capitalisme. La production capitaliste n’est pas arrêtée par des mesures gouvernementales même quand on meurt de covid au travail, même quand s’y constituent des clusters, y compris dans des productions non essentielles !

Dans le domaine des déclarations officielles, les déclarations sont encore plus contradictoires : le même responsable de la lutte anti-covid Fisher déclare que l’on va bientôt pouvoir enlever le masque et que la pandémie ne va jamais s’arrêter !!!

Dans le domaine des mesures de sécurité dans les entreprises, les contradictions sont encore plus criantes, si c’est possible… Il y a des règles et elles sont suspendues par le gouvernement dans certains secteurs d’activité !!! Le télétravail est prôné mais pas imposé réellement.

Des commerces et entreprises artisanales ont été fermées car dites non essentielles en période de confinement et pendant le même temps des industries non essentielles ont poursuivi leur activité comme l’industrie d’armement !!!

Le gouvernement continue de prétendre que la ligne de front de cette « guerre » se situe dans l’hôpital public mais… Mais, pendant que la pandémie se poursuit, le gouvernement continue à laisser la situation de l’hôpital public se dégrader par le manque d’embauches, par le refus même d’embaucher, même en précaire, par le seul emploi des heures sup pour faire face aux besoins. Tout cela n’empêche pas le gouvernement de déclarer que l’hôpital est prêt à faire face à une recrudescence de l’épidémie, ce qui est une évidente contrevérité !

Autres contradictions criantes : celles concernant les vaccins… Le même gouvernement annonce qu’il n’achètera plus d’Astrazeneca comme toute l’Europe mais que ce vaccin ne pose aucun problème et que les doses restantes doivent absolument être utilisées.

On apprend par ailleurs que Pfizer affirme que son vaccin fonctionne avec trois doses mais, en France, personne n’est vacciné à plus de deux doses et souvent seulement une !!!

Les gouvernants affirment que les vaccins permettent d’être protégés mais que, même vaccinés, il faut garder les masques et distances barrières. L’un des deux est nécessairement un mensonge ou… les deux !!!

Autre discours complètement contradictoire sur les vaccins et les effets positifs prétendus de la vaccination massive : un des discours affirme qu’être vacciné protège l’individu et l’autre que la vaccination a pour but collectif d’atteindre l’immunité collective. Mais aucune étude n’a encore confirmé ni la protection individuelle ni la protection collective car chaque virus et même chaque variant amène une immunité différente du corps humain et on ne peut pas raisonner su covid comme sur d’autres virus !!!

Le pire de tout avec les vaccins, c’est qu’une utilisation massive de vaccins sélectionne les variants les plus dangereux, de la même manière qu’une utilisation massive d’antibiotiques sélectionne les microbes les plus dangereux !!!! Et les gouvernants ainsi que les spécialistes et médias aux bottes du pouvoir se gardent d’expliquer ce rôle des vaccins dans la production de variants résistants et dangereux !!!

Les gouvernements affirment que la ligne rouge à ne pas franchir à l’hôpital est d’en arriver à choisir entre les malades que l’on va accepter et refuser, ceux qui auront de la réanimation avec appareils respiratoires et les autres, ceux dont les soins vont être interrompus et les autres. En réalité, la ligne rouge est franchie depuis belle lurette dénoncent les médecins responsables de l’hôpital public !!!

En fait, c’est aussi en matière d’épuisement des personnels de santé que la ligne rouge est franchie depuis longtemps, une majorité des personnels ne souhaitant que de quitter l’hôpital public alors que l’on aurait plus que jamais besoin d’eux !!!

Un discours affirme qu’il n’y a de danger que dans les espaces clos et l’autre que, dans les espaces clos, il suffit de masques et de distances barrières !!! Mais les aérosols peuvent se propager aussi bien dans l’air libre que clos et dans le cas de pièces fermées l’aggravation provient du risque d’atteindre le seuil de charge virale, c’est-à-dire d’être mis plusieurs fois de suite en contact avec le virus provenant d’une même personne. Donc les deux discours propagent des mensonges : dans l’air libre parce que les gens en déduisent qu’ils peuvent y enlever leurs masques et dans l’espace clos parce qu’on leur fait croire qu’ils n’y risquent rien du moment qu’ils respectent distances et masques. Les deux sont faux !!!

On nous présente au gouvernement la situation comme allant vers un avenir de décrue de la pandémie alors que la menace arrive à peine avec le variant indien et qu’il faudrait la prendre pleinement en compte en confinant réellement car, une fois le variant indien installé, on n’aura que nos yeux pour pleurer, comme les Indiens !!!

Mais tout cela ne démontre qu’une seule chose : que les gouvernants, loin de vouloir nous protéger, ne veulent que nous livrer à la pandémie !!! Elle les sauve bien trop de la révolution sociale qui les menace, du fait de l’effondrement capitaliste, pour qu’ils s’en privent…

Compter sur les capitalistes responsables de la catastrophe planétaire pour nous sauver ou sur les gouvernants à leur solde, c’est comme demander au pyromane d’éteindre les incendies et aux bandits d’assurer la sécurité des gens !!!

Lire ensuite :

https://www.matierevolution.fr/spip...

https://www.matierevolution.fr/spip...

https://www.matierevolution.fr/spip...

https://www.matierevolution.fr/spip...

https://www.matierevolution.fr/spip...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0