English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Luttes de classe au Kenya

Luttes de classe au Kenya

lundi 14 septembre 2015, par Robert Paris

Luttes de classe au Kenya

Le Kenya en 1899

Le Kenya, victime du colonialisme

La lutte d’indépendance du peuple du Kenya (le film)

Le colonialisme anglais contre la révolte Mau-Mau (le film)

Le Kenya en 1947-1963

La révolte des Mau-Mau des années 1950

Un dirigeant nationaliste kikuyu

Sécheresse et famine au Kenya en 2006

Riches et pauvres au Kenya en 2007

Le Kenya en 2007

Emeutes au Kenya en 2007-2008

Violences politiques au Kenya en 2007-2008

Un bidonville à Nairobi en 2008 (le film)

Le Kenya en 2008

Encore sur le Kenya en 2008

Quelle démocratie au Kenya en 2008

2008 : le Kenya vers la guerre civile (le film)

Emeutes au Kenya en 2009

Crise kenyane en 2010

Répression à Nairobi en 2010

Faim au Kenya en 2010

Encore la faim en 2011

La faim et la responsabilité des classes dirigeantes

Grève des salariés du port de Mombasa en 2012

Grève des fonctionnaires en 2012

Licenciements d’infirmières en 2012

Grève des dockers, à la suite des enseignants en 2013

Kenya et Somalie en 2013

Attentat à Nairobi en 2013

Le Kenya en 2013

Mobilisation contre un viol en 2013

Le colonialisme anglais prétend avoir « indemnisé » les victimes de ses crimes au Kenya !

Terrorisme en 2014

Misère paysanne en 2014

Le Kenya en 2015

Grève des routiers en 2015

Grève des enseignants en 2015

Les dernières grèves au Kenya

Perspectives économiques de la bourgeoisie au Kenya

Les classes dirigeantes soutiennent la polygamie

Manifestation contre un massacre

D’autres films sur le Kenya

7 Messages de forum

  • Luttes de classe au Kenya 12 octobre 2015 10:39

    Le gouvernement kenyan a fermé toutes les écoles du pays, après trois semaines de grève des enseignants.

    Près de douze millions d’élèves sont désormais à la maison.

    La décision concernait également les écoles privées, mais elles ont remporté une décision de justice, a ouvrir leurs portes.

    Le syndicat des enseignants.

    Le gouvernement kenyan s’est résolu à fermer les écoles publiques ainsi que les institutions privées en réaction à la grève des enseignants qui dure depuis plus de trois semaines.

    Dans un discours télévisé à la nation, le président Kenyan, Uhuru Kenyatta, a déclaré que le gouvernement ne peut pas se permettre l’augmentation de salaire demandée par les enseignants grévistes.

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 19 juin 2016 16:47

    Au Kenya, la police anti-émeute a violemment dispersé, le lundi 16 mai 2016, une foule qui exigeait la dissolution de la commission électorale (IEBC), jugée partisane. Un manifestant a été grièvement blessé. Des images, abondamment diffusées à la télévision kenyane, montrent des policiers en train de le tabasser alors qu’il est déjà allongé dans la rue et immobile.

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 13 juin 2017 08:02

    Les infirmières ont entamé une grève illimitée pour réclamer une hausse de leurs salaires.

    Quarante-cinq mille membres du Syndicat national des infirmières du Kenya sont entrées en grève.

    Principale revendication : l’augmentation de leur salaire, promesse du gouvernement depuis un an.

    Dans plusieurs dizaines d’hôpitaux publics, l’arrêt de travail des infirmières affecte la prise en charge des malades.

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 20 juin 2017 13:42

    Les infirmières ont entamé une grève illimitée pour réclamer une hausse de leurs salaires.

    Quarante-cinq mille membres du Syndicat national des infirmières du Kenya sont entrées en grève.

    Principale revendication : l’augmentation de leur salaire, promesse du gouvernement depuis un an.

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 6 juillet 2017 07:23

    Des émeutes au Kenya après la mort d’un jeune : Lire ici

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 14 août 2017 07:50

    Les policiers kényans ont ouvert le feu sur des émeutiers et usé de gaz lacrymogènes contre un convoi de l’opposition, samedi, au lendemain de l’annonce de la victoire électorale du président sortant Uhuru Kenyatta.

    Les manifestations, souvent violentes, ont été déclenchées lorsque le candidat adverse, M. Odinga, a dénoncé une fraude électorale. La commission électorale kényane a affirmé que le processus électoral avait été juste et équitable, et des observateurs internationaux ont salué sa gestion du scrutin dans le pays de 45 millions d’habitants.

    M. Odinga s’est adressé à une foule, dimanche, à Kibera, un bidonville de Nairobi où des partisans de l’opposition ont combattu des policiers ayant tiré des balles réelles et des gaz lacrymogènes ces derniers jours. ll a soutenu qu’il y avait un « complot pour tuer (ses) partisans », et a promis une annonce importante, mardi.

    Depuis le scrutin de mardi, 24 personnes seraient tombées sous les balles des policiers, selon un groupe kényan de défense des droits de la personne.

    Répondre à ce message

  • Luttes de classe au Kenya 2 septembre 2017 08:19

    Coup de tonnerre à Nairobi. La Cour suprême du Kenya a annoncé vendredi 1er septembre l’invalidation de la victoire du président sortant Uhuru Kenyatta, réélu lors du scrutin du 8 août avec 54,27 % des voix contre son adversaire, l’opposant Raila Odinga, qui avait obtenu 44,74 % des suffrages. L’opposition a salué la « décision historique » de la Cour suprême.

    Le président de la Cour suprême, David Maraga, a déclaré que les élections n’avaient « pas été conduites en accord avec la Constitution ». « A la question de savoir si les illégalités et irrégularités ont affecté l’intégrité de l’élection, la Cour est d’avis que c’est le cas », a-t-il ajouté. Par conséquent, il a déclaré les résultats « invalides et nuls ».

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0