English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 26- HISTOIRES COMIQUES > Vous avez dit bizarre… Comme c’est bizarre…

Vous avez dit bizarre… Comme c’est bizarre…

mercredi 10 juin 2015, par Robert Paris

Vous avez dit bizarre… Comme c’est bizarre…

Daech, milice terroriste se revendiquant du califat islamique et occupant déjà un territoire entre Syrie et Irak, semble prête à occuper aussi une partie de la Libye et à prendre pied au Nigeria malgré les nombreux pays riches et très armés, dont France et USA, qui l’attaquent. Curieusement, le sommet de la « coalition contre Daech » qui s’est réunie à Paris et était coprésidée par la France a également comme organisateurs des pays qui semblent faire partie aussi des soutiens de Daech comme Arabie saoudite, Koweit ou Qatar… La coalition affirme s’en prendre à Daech mais se refuse à dénoncer ses soutiens financiers et militaires, comme c’est bizarre. Pourtant, la frapper au porte-monnaie, ne serait-ce pas un moyen bien plus efficace et moins couteux en vies des civils ?

Convergence des luttes ? Pas pour les centrales syndicales !!!

Grève nationale des enseignants le 11 juin et grève nationale des hôpitaux le 11 juin ! Croyez-vous qu’ils allaient fusionner ne serait-ce que deux grèves car l’attaque gouvernementale est générale ? Pensez donc ! Mieux vaut, pour les appareils bureaucratiques syndicaux, être battus séparément que gagner ensemble !!!! Et ne parlez pas d’unir les salariés menacés par des licenciements, les chômeurs et les autres ou encore d’unir Areva et EDF, tous deux menacés, ni les cheminots et les autres services publics !

Le ballon est rond et les sous aussi…

Décidément la FIFA ne marque pas de buts en ce qui concerne sa crédibilité et de sa réputation : elle ne démontre pas qu’il pourrait exister un football propre et sans corruption. Joseph Blatter, son ex-président, vient encore de démontrer le contraire. Et, pour la FIFA, ce n’est plus un accident : affaires de corruption avérées en 2005, en 2010, en 2014 et maintenant en 2015. Sans compter celles qui n’ont pas été dévoilées… Mais Blatter affirme que son bilan est bon : 5,7 milliards de recettes durant son mandat. Le foot, ce n’est pas seulement le fric, cela reste à prouver !

Marine, candidate en Russie ?

Elle a la cote, la fille de son père Le Pen, dans le pays de Poutine. Non seulement, elle y a trouvé des dirigeants politiques qui ne rechignent pas à la recevoir contrairement à ceux du reste du monde. Non seulement, les banques russes ne refusent pas de financer le FN. Mais en plus, la presse russe rapporte que des dirigeants proches de Poutine comme Narychkine félicitent Marine Le Pen de ses résultats aux départementales. Bien sûr, tout cela n’a rien à voir avec le fait que Le Pen se bat contre les sanctions qui visent la Russie, qu’elle prend partie pour la Russie contre l’Europe en Syrie ou en Ukraine, comme dans tous les conflits qui opposent aujourd’hui les deux blocs impérialistes. Et ne vous inquiétez pas : les actes racistes de Poutine contre les Caucasiens ne choquent pas Marine, elle a les mêmes attitudes vis-à-vis des immigrés en France !

Succès médiatique pour Hirsch

Le patron de l’Assistance Public-Hôpitaux de Paris a réussi son show sur France Inter qui devait servir à lancer sa réforme de l’hôpital public en se faisant interviewé en direct de l’hôpital Georges Pompidou. D’une part, sa visite y a entraîné la grève la plus réussie de l’APHP : 66% de grévistes ! D’autre part, on a pu entendre en direct les sifflets et les huées des personnels de santé qui détestent sa réforme, son cotenu comme sa méthode, avec des suppressions de personnel, la fin des 35 heures, la modification négative des équipes, des horaires, la suppression d’une prime et particulièrement la suppression massive des RTT. Pour faire savoir que le personnel ne l’approuve pas, il y est parvenu !

L.R. = Les Ratés ?

Vous ne connaissez pas le sigle R.T. ? Pas étonnant, le remplaçant du sigle UMP, trop marqué par les scandales, n’a pas encore percé dans le grand public. La révolution que voulait Sarkozy se limite à un nom sans aucun contenu nouveau. Les commentaires le montrent. Juppé déclare : « J’ai aimé l’UMP. J’aimerai Les Républicains » mais, une fois sifflé au congrès de La Villette, il affirme : « Je ne savais pas que j’allais assister à un congrès bolchevique ». Lui a cru lire Les Rouges !!! Maurice Leroy déclare, enthousiaste, « On n’a rien d’autre en magasin »… Pour Bruno Lemaire, « Le renouveau, c’est une plaisanterie »… Quant à NKM, elle a affirmé au congrès de LR : « Prendre un jet privé pour aller au Havre (ce qu’a fait Sarkozy), vu l’état des finances du parti, c’est lamentable. Faire huer ses adversaires quand on aspire au rassemblement, c’est débile. » Quant au PS, scandalisé par le choix du nom « les républicains », il essaie d’oublier un certain Mitterrand qui s’était dit « le candidat des républicains ». En somme, moins que jamais en 2015, on ne peut dire ce que peut bien signifier aujourd’hui ce terme de républicains, alors qu’en France quasiment personne ne cherche à rétablir ni l’ancienne royauté, ni la noblesse, ni l’empire napoléonien et que, par contre, la démocratie bourgeoise est fondée sur des présidents plus dictatoriaux que les anciens rois...

La presse indépendante mais de qui ?

En France, on tient en grande estime la séparation des pouvoirs qui serait, paraît-il, le garant de la démocratie française. Prenons, par exemple, la séparation entre le pouvoir de la presse et celui du pouvoir économique. La concentration de la presse se poursuit au fur et à mesure des réorganisations et tombe de plus en plus entre un petit nombre de mains de grands financiers et patrons de trusts : six seulement aujourd’hui détiennent la quasi-totalité des titres de presse. C’est Bernard Arnaud, Xavier Niel, Yves de Chaisemartin, Serge Dassault, François Pinault et Patrick Drahi. Par contre, évidemment, la presse reste complètement indépendante du monde du travail, tout comme le sont le pouvoir gouvernemental, administratif, parlementaire, judiciaire, religieux, radio-télévisuel, législatif, militaire, financier, bancaire et on en passe…. On est en démocratie bourgeoise que diable !

La commission européenne rayonne dur !

L’Union européenne a pondu de nouvelles normes réglementant les aliments par rapport aux risques de contamination radioactive. La CRIIRAD, organisme indépendant de surveillance du nucléaire, dénonce ces nouvelles normes soi-disant contraignantes et les seuils de radioactivité qu’ils fixent ainsi que les nouveaux aliments exclus de ces normes et seuils, appelés « aliments de moindre importance »… Pour ces derniers, notamment pour les véritables éponges à césium que sont les épices et aromates, la dose aceeptée augmenterait de 20% environ ! L’Europe nous prépare des plats épicés et rayonnants !!!

Paris, capitale de la climato-hypocrisie

Qui sont les « amis du climat » qui sponsorisent le prochain sommet de Paris pour la « défense de la planète contre le réchauffement climatique » ? C’est EDF, GDF, Renault-Nissan, BNP Paribas, Saint-Gobain, soit les leaders de la pollution par voitures, charbon, gaz et pétrole, les grands capitalistes pollueurs de la planète, qui sont censés financer les discussions au sommet pour la préserver !! Il n’y a pas mieux que les grands voleurs pour légiférer contre le vol, les grands oppresseurs pour décider de la manière d’empêcher l’oppression et les grands pollueurs pour se distribuer des subventions étatiques afin de lutter contre la pollution !!!

Bonne mère !

Noël Mamère a eu une riche idée : une commission d’enquête parlementaire pour éviter que se reproduise « une dérive de l’ordre républicain » comme lorsque les forces de l’ordre ont réprimé des manifestations et pu laisser sur le carreau des manifestants. Résultat de la manœuvre : la commission est née et elle a décidé que dorénavant, la préfecture et la police pourront, après avoir arrêté des manifestants aux abords de la manifestation autorisée, de finalement l’interdire ! Protégez moi de ma mère, mes ennemis je m’en charge !!!

Un Gallet qui balance encore un caillou

Gallet, patron de Radio France bien connu depuis le dernier conflit social et les plans de licenciements de ce monsieur, a pondu un document intitulé « Conséquences sociales du projet d’orientation stratégiques 2015-2019 » avec trois hypothèses envisagées : l’une avec 320 licenciements, la seconde avec 292 licenciements, la troisième avec 342 licenciements. On ne pourra pas dire qu’on n’a pas eu le choix…

Pub gratuite

Laurence Parisot, ancienne patronne du MEDEF, a tenu à faire un commentaire désobligeant sur Europe 1 contre le film « La loi du marché » en affirmant que c’est « un film politique d’une certaine gauche, de l’extrême gauche ». Sans doute que les patron qui suivent les consignes du MEDEF n’iront pas voir le film mais pas sûr que ce boycott patronal ne pousse pas tous les autres, une très grande majorité, à s’intéresser au film !

L’Afrique sera au courant…

Jean-Louis Borloo a annoncé son rêve d’entrepreneur : « électrifier l’Afrique ». Rassurez-vous : il ne se propose pas pour fournir aux dictateures « amis de la France » des gégènes pour faire parler les opposants aux dictateurs que notre gouvernement appuie par tous les moyens et afin, comme au Burkina Faso, en Guinée ou au Mali, de faire proroger leur mandat même si les peuples n’ont plus envie de voir leur bobine.

Les banquiers ont la côte

Les 18-34 ans de la planète ont une bonne image des banques. Ils les voient telles qu’elles sont : prêtes à fermer les comptes en banque des plus démunis, prêtes également à ponctionner ces petits comptes, prêtes enfin à ponctionner aussi les fonds publics en demandant aux Etats et aux banques centrales de les sauver à chaque faillite qui ne manque pas de sanctionner leurs spéculations hasardeuses, prêtes toujours à favoriser l’évasion fiscale, et pour finir à préparer des effondrements spectaculaires comme celui de 2007-2008, tout cela afin de débarrasser finalement la planète du système d’exploitation capitaliste. Ce sont donc vraiment les amis des peuples, les amis des travailleurs, les amis des petites gens. C’est la banque Lynch qui publie ce sondage très défavorable aux banquiers. Quand est-ce que cette jeunesse rejoint les travailleurs afin de lyncher ces carnassiers et financiers ?

Connectés et pas déconnectés

La société Generali se préoccupe de la santé de ses employés. Plus exactement, elle a proposé à chacun d’entre eux des objets connectés pour suivre l’évolution de leurs paramètres médicaux personnels. Par contre, la société ne se préoccupe nullement de rendre moins contraignant le travail, de permettre aux salariés de se déconnecter périodiquement pour soufller, de prendre le temps de vivre. Que voulez-vous : il n’y a pas encore d’objets connectés pour tout cela.

8 Messages de forum

  • Les trous dans le fromage suisse ont fait l’objet d’une découverte étonnante et ont pu être compris par la présence de microparticules de foin ! Eh bien, certains observateurs suisses des banques, et ils prennent des risques car c’est interdit dans ce pays d’observer les banques, ont remarqué que les trous dans les banques suisses pourraient être causés par autre chose que le foin : par le blé !

    Répondre à ce message

  • Et pac !

    Au Royaume Uni, il suffit d’être propriétaire d’une terre cultivable pour être bénéficiaire des aides de la PAC européenne. C’est quand même deux milliards d’euros ! Or l’aristocratie anglaise possède 50% des terres ! Du coup, les plus grands nobles touchent la plus grosse galette. La reine est en tête et, alors qu’elle dispose d’une fortune de 400 millions d’euros au moins, elle touche 600.000 euros rien que pour son seul domaine de Sandrigham. Le duc de Westiminster, d’une fortune de 9 milliards d’euros, touche un million de la PAC pour son seul domaine de Grosvenor Estate et ainsi de suite.

    Répondre à ce message

  • Qu’est-ce qui a triplé en trente trois ans en France ?

    Le chômage ? Les difficultés des sans logis ? La proportion d’emplois précaires ? Les jeunes sans emploi ? Non, c’est officiellement la richesse des Français ! Et oui, entre 1980 et 2013, selon la Banque mondiale, la richesse aurait triplé en France, le PIB passant de 690 milliards de dollars pour 55 millions d’habitants à 2735 milliards pour 66 millions d’habitants. Par contre, dans les milieux populaires, personne n’a l’impression que sa richesse ait triplé. Cherchez l’erreur…

    Répondre à ce message

  • Baratineur !

    Vous avez dit Valls le rigoureux, Valls comptable de chaque sou de l’Etat, Valls qui n’a qu’une parole, Valls qui ne dépense rien sans tout recompter du budget de l’Etat. Mais vous avez omis Valls, espagnol fanatique du Barsa qui se fait payer un Falcone pour aller avec ses gosses voir le match en Allemagne, en poussant Hollande à faire croire qu’il était au boulot en réunion avec l’UEFA. Et les gosses avaient une réunion au sommet avec les enfants de Merkel ?!!!

    Répondre à ce message

  • Un haut dirigeant de la FIFA viré à cause d’une mauvaise blague à la télé

    Walter De Gregorio, le directeur de la communication de la FIFA, n’a absolument pas fait rire l’institution qui traverse une crise sans précédent.

    Invité de la télévision suisse le 9 juin dernier, De Gregorio s’est lâché en racontant une blague plus qu’osée et surtout malvenue dans le contexte actuel : “le président de la FIFA, le secrétaire général et le directeur de la communication sont dans une voiture. Qui conduit ? La police”.

    Résultat : il a été mis à la porte par la FIFA…

    Les dirigeants de la FIFA se sont vus reprocher bien des choses dont une corruption profonde mais cela n’a généralement pas mené la FIFA elle-même à les démissionner mais la FIFA n’a pas supporté qu’un de ses cadres blague simplement sur l’institution !!!

    Répondre à ce message

  • Valls a réglé 2 500 euros par chèque pour le voyage de ses enfants mais il n’a pas payé son propre voyage pour aller voir le Barsa en Allemagne. Il continue à se prendre pour le vrai président !

    Répondre à ce message

  • Valls voulait tous les droits pour surveiller les étrangers mais qui surveillera Valls ?

    Le projet de loi sur le renseignement contenait une mesure bien cachée : la surveillance des étrangers de passage sans saisir la Commission du contrôle des techniques de renseignement. Il suffisait de la seule autorisation du premier ministre !! Mais l’initiative a été dénoncée par la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité dans un entretien au Monde. Le coup ne passe pas en douce et le gouvernement devra retirer son texte….

    Répondre à ce message

  • Nicolas Sarkozy a déclaré : « la politique, c’est comme le vélo »

    Il voulait sans doute dire : l’important c’est de rouler et de ne pas se faire rouler…

    Tout ça pour pédaler dans la semoule !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0