English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 05 - Livre Cinq : ECONOMIE POLITIQUE > 1- Les lois économiques font partie de la lutte des classes > Introduction à l’économie politique

Introduction à l’économie politique

mardi 15 octobre 2013, par Robert Paris

"Sur le terrain de l’économie politique la libre et scientifique recherche rencontre bien plus d’ennemis que dans ses autres champs d’exploration. La nature particulière du sujet qu’elle traite soulève contre elle et amène sur le champ de bataille les passions les plus vives, les plus mesquines et les plus haïssables du coeur humain, toutes les furies de l’intérêt privé. La Haute Eglise d’Angleterre, par exemple, pardonnera bien plus facilement une attaque contre trente huit de ses trente neuf articles de foi que contre un trente neuvième de ses revenus. Comparé à la critique de la vieille propriété, l’athéisme lui-même est aujourd’hui une culpa levis. Cependant il est impossible de méconnaître ici un certain progrès. Il me suffit pour cela de renvoyer le lecteur au livre bleu publié dans ces dernières semaines : « Correspondence with Her Majesty’s missions abroad, regarding Industrial Questions and Trade’s Unions. » Les représentants étrangers de la couronne d’Angleterre y expriment tout net l’opinion qu’en Allemagne, en France, en un mot dans tous les Etats civilisés du continent européen, une transformation des rapports existants entre le capital et le travail est aussi sensible et aussi inévitable que dans la Grande Bretagne. En même temps, par delà l’océan Atlantique, M. Wade, vice président des Etats Unis du Nord de l’Amérique, déclarait ouvertement dans plusieurs meetings publics, qu’après l’abolition de l’esclavage, la question à l’ordre du jour serait celle de la transformation des rapports du capital et de la propriété foncière. Ce sont là des signes du temps, que ni manteaux de pourpre ni soutanes noires ne peuvent cacher. Ils ne signifient point que demain des miracles vont s’accomplir. Ils montrent que même dans les classes sociales régnantes, le pressentiment commence à poindre, que la société actuelle, bien loin d’être un cristal solide, est un organisme susceptible de changement et toujours en voie de transformation."

Karl Marx, Préface du Capital

Lire ici le texte de Marx

Lire ici le texte d’Engels

Lire ici le texte de Rosa Luxemburg

Lire ici le texte de Trotsky

Lire ici le texte de Lénine

D’autres lectures d’économie politique

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0