English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Ce n’est pas l’intervention militaire des impérialismes alliés aux monarchies (...)

Ce n’est pas l’intervention militaire des impérialismes alliés aux monarchies pétrolières qui libèrera le peuple libyen ni le monde arabe !!!

samedi 19 mars 2011, par Robert Paris

La guerre contre la dictature doit viser à supprimer ses causes : l’impérialisme lui-même d’abord et la dictature du système capitaliste !! Ce n’est pas la coalition des bandits qui sauvera la liberté des peuples ! Vive la révolution libyenne contre Kadhafi mais à bas la nouvelle guerre impérialiste !!!

Cette guerre n’est pas la nôtre.

Ce n’est pas l’impérialisme qui lutte pour la liberté.

Sinon, il ferait la guerre aux monarchies pétrolières.

Sinon, il se détruirait lui-même car la pire cause de misère et de dictature est l’impérialisme lui-même !

Cette guerre est un sale coup contre le printemps démocratique arabe.

Cette guerre vole l’aspiration des peuples arabes à la démocratie.

C’est au peuple lybien de chasser Kadhafi.

Nous ne faisons aucune confiance à Sarkozy. Il n’a jamais soutenu aucun mouvement démocratique arabe, préférant vendre ses armes et ses centrales nucléaires à plus offrant. Aujourd’hui, il amène la guerre au coeur de la méditerranée...

Mais le pouvoir capitaliste en crise ne craint nullement que la planète devienne une poudrière. La transformation de la crise en guerres locales, régionales et éventuellement mondiale (si l’ensemble s’effondre) est dans ses plans !

En Libye comme ailleurs, nous saluons la révolte des clas­ses popu­lai­res et de la popu­la­tion contre l’auto­cra­tie et son aspi­ra­tion à la liberté, ainsi que la dyna­mi­que d’auto­or­ga­ni­sa­tion popu­laire qui s’y déve­loppe et qui repré­sente le meilleur garant contre la répres­sion et contre les récu­pé­ra­tions poli­ti­cien­nes. Nous dénon­çons dans le même temps l’hypo­cri­sie des États qui ten­tent de faire passer leur ten­ta­tive de reprise en main impé­ria­liste pour une inter­ven­tion « huma­ni­taire » au côté des révol­tés. Comment croire en effet à une « aide » désin­té­res­sée aux insur­gés libyens quand ces mêmes États conti­nuent, au nom du contrôle des res­sour­ces pétro­liè­res, à sou­te­nir ouver­te­ment la répres­sion armée quand elle est le fait de leurs alliés, comme en Irak, au Bahreïn, en Arabie Saoudite, au Yémen. L’exem­ple de l’Irak, de l’Afghanistan, et de bien d’autres pays nous mon­trent ce qu’il faut penser de ce genre de dis­cours, et à quel point la pré­ten­tion « d’expor­ter la démo­cra­tie » ne masque en réa­lité que le fait que les bour­geois et les états n’ont d’inté­rêt que le main­tien du sys­tème capi­ta­liste afin de conser­ver leur pou­voir sur les popu­la­tions.

Solidarité avec les révol­tés en Libye, en Iran, en Arabie Saoudite, au Yémen, au Bahreïn et ailleurs ! Pour la révo­lu­tion, non à la guerre impé­ria­liste ! A bas toutes les armées et les mar­chands de canon !

Les impérialistes se métamorphosent en Sauveurs ?

Mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? Le fameux "printemps des peuples" acclamé par les OBAMA SARKOZY JU HINTAO etc.. a commencé il y a 4 mois.

Les milliers de victimes ont commencé elles il y a ...des années. Qu’est ce qui empêchait de ne pas vendre des armes à ces dictatures et de les dénoncer, donc de soutenir le peuple ??

Pourquoi en 2008, Kadafi plantait sa tente devant l’Elysée avec tous les honneurs et la protection de la Republique, et que maintenant il est devenu l’ennemi publique ?

Pourquoi l’ONU qui est tant pressé d’aider militairement le peuple révolté de Lybie, ne fournit pas des armes, des chars et des batteries anti aérienne, aux comités de soldats lybiens ?

Pourquoi l’ONU n’envoie pas à la demande de ces comités, des soldats spécialisés, pilote d’hélicoptère, en télécommunication, en renseignements tactiques, qui agiraient sous les ordres et le contrôle de ces comités de soldats, eux mêmes controlés par la population organisée en assemblée populaire ?

Toutes les bases militaires de Kadafi ne sont elles pas connues ? Pourquoi envoyer plusieurs centaines de missiles Tomahawks ? Sur quelles cibles ? Tripoli mais dans ce cas, c’est la ville avec des familles qui sont restés de force, sous la menace de la dictature, qui sont en train d’être bombarder ! Est ce comme ça que l’ONU entend défendre le peuple ?

En abattant quelques avions de l’armée régulière et en faisant un tapis de bombe sur les villes ou les hommes et les femmes peuvent se révolter contre la dictature quand celle ci est affaiblie depuis un mois de lutte pour sa survie ?

L’ONU a apporté le choléra en Haiti, ses soldats ont réprimés la révolte de tant de peuples contre leurs oppresseurs, La France et les USA ont armés les pires dictatures du monde, envahi militairement tellement de pays et semer le chaos, la misère, La France est directement responsable (politiquement, militairement) du génocide de 2 millions de Rwandais, car en 1991-93 c’est bien une révolte (méconnu) du peuple rwandais qui menace de renverser le pouvoir dictatorial rwandais soutenu par la France. Dans cette période c’est aussi en 1991 que le dictateur du Mali est renversé par une révolution populaire, mais cette fois la France a déjà préparé la "transition" et aussi pour d’autres raisons n’intervient pas directement pour sauver l’Etat malien.

La France et les USA sont actuellement lancés depuis 10ans dans une guerre en Afghanistan pour la soi disant "liberté des femmes et des hommes" contre les talibans...talibans qui ont été armés par les USA au début des années 80 par les USA dans la guerre contre l’invasion soviétique. La guerre des marchands de canon et des bouchers coloniaux pour "sauver" la liberté des peuples, n’est pas gratuite, et ne vise pas à se donner bonne conscience : elle vient pour sauver les Etats qui sont sur le point de ne pas se relever car leurs classes dirigeantes n’y contrôlent plus rien et comme le sanglier acculé à un arbre, elles sont prêtes avant de mourir à tuer le plus de chasseurs possibles.

Pourquoi l’ONU intervient-elle maintenant et pas avant ?

Pourquoi avoir laissé les forces de Khadafi laissé reprendre la presque totalité du pays avant de prendre la décision d’intervenir ?

Cet ami et complice qu’est le régime lybien est bien utile aujourd’hui, dans la propagande des dirigeants européenns pour faire croire à l’Europe entière que les états impérialistes, eux, défendent leur population, alors qu’un dictateur comme Khadafi écrase son peuple.

Pourtant, quand le moment sera venu, quand les populations d’Europe décideront de faire comme en Egypte, ou en Tunisie, les Sarkozy,Merkel, feront la même chose. Ils sont prêt à écraser les révoltes de toute la population, s’il le faut.

Au Rwanda, les dirigeants français ont aidé au génocide, ils l’ont organisé pour mater une révolution en cours. Pourquoi les dirigeants européens feraient-ils autre chose à Paris, à Berlin ? à Rome ou à Londres ?

Le jour où la population de France ou d’un autre pays européen se soulèvera, il faudra qu’elle compte avec la répression de ses propres dirigeants. Pour le moment ce sont les syndicats qui détournent les colères des travailleurs. Demain, comme hier, la gauche tirera sur les travailleurs. Les dirigeants bourgeois pourront même recommencer le bombardement qu’ils ont fomenté à la fameuse "libération" de l’europe hitlerienne par les alliés. Il sont prêt à écraser de nouveau la population de leur propre pays.

Nous ne pouvons et ne devons compter sur aucun gouvernement d’Europe pour nous portéger. Nous pouvons compter sur eux pour nous attaquer et nous écraser. Nous devons l’envisager et tout faire pour éviter d’en arriver là.

Seule la classe ouvrière organisée, les femmes en tête, pourra renverser ce monde qui n’en finit pas de nous mener de barbarie en barbarie.

4 Messages de forum

  • point de vue 22 mars 2011 16:03, par S de Bamako

    en faite je partage le même point de vue que vous,et je suis pour cette révolution de la population libyenne.comme vous l’avez soulignez dans votre texte,l’intervention de l’occident est loin d’être pour la cause de la population.mais il y a ce que je qualifie curieux car selon moi sans ces interventions l’avancée des manifestants allait être plus difficile que l’on imagine.et puis avec le manque d’armes et d’organisation que connaît les manifestants ce serait une boucherie.bon ce que je veux dire est que la population opprimée doit comprendre que seule lui même pourra mettre fin à la dictature en sachant khadafi du pouvoir par ses propres moyens et pourra en fin gérer le pays à sa guise.vivre la révolte populaire libyenne,syrienne,Bahreïn,yéménite.!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • point de vue 22 mars 2011 17:28, par Robert Paris

      Bien sûr, il faut des armes pour faire la révolution.

      mais d’abord il faut s’armer de la conscience de qui sont les amis et qui sont les ennemis.

      Si les impérialismes deviennent les amis, c’est de l’inconscience profonde...

      Plus exactement, les impérialismes ont trouvé un petit créneau pour mettre leur grain de sel dans la révolution arabe ne cours et faire croire qu’ils sont du côté de la liberté tout en affirmant leur prédominance sur le pétrole du coin.

      S’ils étaient pour la liberté, ils auraient aussi attaqué les régimes bahréeini et yéménite ou saoudien....

      Répondre à ce message

  • Non seulement ils n’ont pas libéré le peuple libyen mais ils ont transformé la Libye en règne des bandes armées et en zone d’esclavagisme des migrants emprisonnés là par les puissances occidentales comme l’a démontré à nouveau un reportage de CNN !!!!

    Répondre à ce message

  • La semaine dernière, des journalistes de CNN ont révélé dans un reportage que des migrants étaient vendus aux enchères en Libye, pays par lequel ils transitent avant de tenter la traversée de la Méditerranée. On y voit notamment, sur une image de mauvaise qualité prise par un téléphone portable, deux jeunes hommes. Le son est celui d’une voix mettant aux enchères "des garçons grands et forts pour le travail de ferme. 400... 700..." avant que la journaliste n’explique que "ces hommes sont vendus pour 1.200 dinars libyens - 400 dollars chacun". Un reportage qui a provoqué des réactions indignées en Afrique et à l’ONU. Une manifestation a eu lieu samedi à Paris.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0