English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.org/

  • Lev Davidovitch

    9 novembre 2014, par Robert Paris
    Lev Davidovitch Jan van Heijenoort Lorsque Engels, patriarche révéré de la social-démocratie internationale, s’est éteint paisiblement à Londres, chargé d’ans, le siècle touchait à sa fin, qui séparait les révolutions bourgeoises des révolutions prolétariennes, le Jacobinisme du Bolchévisme. La transformation du monde annoncée par Marx était en passe de devenir une tâche immédiate et les révolutionnaires allaient connaître des vicissitudes sans pareil. Et de fait, les têtes des trois plus grands leaders (...)

  • Divergences et convergences de Lénine et Trotsky sur la révolution permanente et « l’intervention » de Staline après le débat…

    5 novembre 2014, par Robert Paris
    « Rappelez-vous l’époque où Lénine est arrivé en Russie pour la première fois après de longues années d’émigration. Rappelez-vous l’accueil réservé à ses célèbres Thèses d’avril. Une fraction de notre propre parti, importante au reste, y a vu, ou peu s’en faut, une trahison de l’idéologie marxiste habituelle ! Manifestement, il n’y avait rien là de contradictoire au marxisme. Force nous est aujourd’hui, au contraire, de constater que c’était un développement de la doctrine marxiste orthodoxe de la dictature du (...)

  • Les groupes d’extrême gauche ont-ils raison de séparer et d’opposer diamétralement des situations (ou des périodes) contre-révolutionnaires et des situations (ou des périodes) révolutionnaires

    4 novembre 2014, par Robert Paris
    « La pensée marxiste est dialectique : elle considère tous les phénomènes dans leur développement, dans leur passage d’un état à un autre La pensée du petit bourgeois conservateur est métaphysique : ses conceptions sont immobiles et immuables, entre les phénomènes il y a des cloisonnements imperméables. L’opposition absolue entre une situation révolutionnaire et une situation non-révolutionnaire représente un exemple classique de pensée métaphysique, selon la formule : ce qui est, est-ce qui n’est pas, n’est (...)

  • Karl Marx et "la révolution en permanence"

    30 octobre 2014, par Robert Paris
    LE COMITÉ CENTRAL A LA LIGUE DES COMMUNISTES Karl MARX Frères [1], Au cours des deux années révolutionnaires 1848-49, la Ligue [2] s’est doublement affirmée ; une fois par le fait que ses membres ont en tous lieux énergiquement pris part au mouvement ; que dans la presse, sur les barricades et les champs de bataille ils ont été au premier rang du prolétariat, la seule classe vraiment révolutionnaire. La Ligue s’est encore affirmée en ce sens que sa conception du mouvement, telle qu’elle était (...)

  • Echanges et différences de point de vue entre Trotsky et Bordiga

    27 octobre 2014, par Robert Paris
    Pour les sectaires qui verraient en Trotsky un ennemi de Bordiga, et inversement, la dernière lettre de Trotsky à Amadeo Bordiga et à son groupe dans laquelle il écrit : « Je connais suffisamment le camarade Bordiga et je l’ai en assez haute estime pour comprendre le rôle exceptionnel qu’il joue dans la vie de votre groupe. », tout en ne ménageant pas ses critiques politiques sur les orientations selon la critique fraternelle classique entre révolutionnaires communistes. Pour sa part, Bordiga (...)

  • Le courant marxiste et les syndicats

    20 octobre 2014, par Robert Paris
    « Ils (les syndicats) ne doivent pas oublier qu’ils luttent contre les effets et non contre les causes de ces effets, qu’ils ne peuvent que retenir le mouvement descendant, mais non en changer la direction, qu’ils n’appliquent que des palliatifs, mais sans guérir le mal. Ils ne doivent donc pas se laisser absorber exclusivement par les escarmouches inévitables que font naître sans cesse les empiétements ininterrompus du capital ou les variations du marché. (…) Au lieu du mot d’ordre conservateur : « (...)

  • La Commune de Paris de 1871 et la question de l’Etat

    19 octobre 2014, par Robert Paris
    La Commune de Paris de 1871 et la question de l’Etat « La Commune ne fut pas une révolution contre une forme quelconque de pouvoir d’Etat, légitimiste, constitutionnelle, républicaine ou impériale. Elle fut une révolution contre l’Etat comme tel, contre cet avorton monstrueux de la société ; elle fut la résurrection de l’authentique vie sociale du peuple, réalisée par le peuple. Elle ne fut pas une révolution ayant pour but de transférer le pouvoir d’Etat d’une fraction des classes dominantes à une autre, (...)

  • Lénine n’a jamais défendu le « socialisme dans un seul pays » de Staline

    15 octobre 2014, par Robert Paris
    Lénine n’a jamais défendu le « socialisme dans un seul pays » de Staline Le « socialisme dans un seul pays » est une théorie politique (si l’on peut s’exprimer ainsi concernant une lubie antimarxiste et absurde) qu’avança Joseph Staline, au nom de l’appareil bureaucratique de Russie, sous la forme d’un slogan, le 20 décembre 1924, et qui fut par la suite développée par Nikolaï Boukharine au point d’être adoptée par le XIVe congrès du Parti communiste de l’Union soviétique le 18 décembre 1925. Cette théorie (...)

  • Inutile de discuter

    8 octobre 2014, par Robert Paris
    Inutile de discuter C’est un adage commun à l’ensemble des groupes de l’extrême gauche révolutionnaire, toutes tendances confondues, quasiment un point de convergence ! Tous affirment que c’est perdre du temps de débattre, et encore plus de débattre par écrit entre révolutionnaires. Nous disons bien par écrit car les débats oraux publics ne peuvent suffire à approfondir les conceptions révolutionnaires et à faire avancer les analyses, les programmes et les études des militants révolutionnaires. Nous (...)

  • Russie : la politique étrangère et l’armée

    28 septembre 2014, par Robert Paris
    LA POLITIQUE ETRANGERE ET L’ARMEE DE LA REVOLUTION MONDIALE AU "STATU QUO" La politique étrangère est toujours et partout la continuation de la politique intérieure, car elle est celle de la même classe dominante et poursuit les mêmes fins. La dégénérescence de la caste dirigeante de l’U.R.S.S. ne pouvait manquer de s’accompagner d’une modification correspondante des fins et des méthodes de la diplomatie soviétique. La "théorie" du socialisme dans un seul pays, pour la première fois énoncée au cours de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0