English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.org/

  • La révolution allemande de 1923 ou la défaite sans combat par défaut de la direction révolutionnaire

    24 décembre 2014, par Robert Paris
    La révolution allemande de 1923 ou la défaite sans combat par défaut de la direction révolutionnaire C’est l’échec de 1923 en Allemagne qui amène la perte de confiance de l’Internationale communiste et qui isole le prolétariat révolutionnaire russe, ouvrant la voie à la bureaucratie La Révolution allemande avortée de 1923 (source) A la fin de 1922, le gouvernement de Weimar n’avait toujours pas pu payer ses réparations à la France sous forme de charbon et autres produits de première nécessité, comme (...)

  • Qui était Max Hölz ?

    20 décembre 2014, par Robert Paris
    Qui était Max Hölz ? Adresse de l’Internationale communiste pour Max Hoelz AU PROLÉTARIAT ALLEMAND Aux deux mille ans de prison et de peines correctionnelles qu’elle a infligés aux combattants de mars, la bourgeoisie allemande ajoute l’emprisonnement à perpétuité contre : Max Hoelz L’Internationale Communiste est adversaire de la terreur et des actes de sabotage individuel qui ne servent pas directement aux buts de combat de la guerre civile ; elle condamne la guerre de franc-tireur menée en (...)

  • La nuit des longs couteaux » ou pourquoi les dirigeants nazis ont décapité eux-mêmes leur mouvement de masse fasciste des S.A., les sections d’assaut, cette immense armée brune

    23 novembre 2014, par Robert Paris
    L’armée "brune" d’Hitler Röhm et Hitler « La nuit des longs couteaux » ou pourquoi les dirigeants nazis ont décapité eux-mêmes leur mouvement de masse fasciste des S.A., les sections d’assaut, cette immense armée brune, et intégré entièrement les S.S. à l’Etat bourgeois ? Dans la nuit du 29 au 30 juin 1934, appelée la « nuit des longs couteaux », (l’expression est de Hitler lui-même, rapportant les événements le 13 juillet 1934 au parlement, le Reichstag), Hitler lance les S.S. d’Heinrich Himmler, avec le (...)

  • Quelques conceptions différentes de la lutte des classes

    16 novembre 2014, par Robert Paris
    Quelques conceptions différentes de la lutte des classes Comment nous concevons la lutte des classes Blanqui Karl Marx Lénine Trotsky Rosa Luxemburg Kautsky Jules Guesde Lafargue Labriola Jaurès Bordiga Boukharine Liebknecht Barta Victor Serge Collectif Smolny Matière et révolution Voix des Travailleurs Lutte de classe d’ajourd’hui Et un ! Et deux ! Et trois-zéro de… la lutte des classes Syndicats contre luttes de classes Quand les historiens bourgeois reconnaissaient la (...)

  • Qui a fondé le PC (SFIC, section de France d’une internationale) et non pas PCF (parti communiste français puisqu’un communiste, internationaliste, ne peut pas être français !)

    13 novembre 2014, par Robert Paris
    Ce sont quelques rares militants restés révolutionnaires et internationalistes pendant la première guerre mondiale qui vont être le centre de la reconstruction d’un mouvement communiste en France : « En France, ce sont Loriot et ses amis qui se rapprochent le plus des véritables internationalistes, ainsi que le Français Henri Guilbeaux qui publie à Genève la revue Demain. » Lénine, Les tâches du prolétariat dans notre révolution « Peu après mon arrivée à Paris, je rencontrai Monatte, un des rédacteurs (...)

  • Lev Davidovitch

    9 novembre 2014, par Robert Paris
    Lev Davidovitch Jan van Heijenoort Lorsque Engels, patriarche révéré de la social-démocratie internationale, s’est éteint paisiblement à Londres, chargé d’ans, le siècle touchait à sa fin, qui séparait les révolutions bourgeoises des révolutions prolétariennes, le Jacobinisme du Bolchévisme. La transformation du monde annoncée par Marx était en passe de devenir une tâche immédiate et les révolutionnaires allaient connaître des vicissitudes sans pareil. Et de fait, les têtes des trois plus grands leaders (...)

  • Divergences et convergences de Lénine et Trotsky sur la révolution permanente et « l’intervention » de Staline après le débat…

    5 novembre 2014, par Robert Paris
    « Rappelez-vous l’époque où Lénine est arrivé en Russie pour la première fois après de longues années d’émigration. Rappelez-vous l’accueil réservé à ses célèbres Thèses d’avril. Une fraction de notre propre parti, importante au reste, y a vu, ou peu s’en faut, une trahison de l’idéologie marxiste habituelle ! Manifestement, il n’y avait rien là de contradictoire au marxisme. Force nous est aujourd’hui, au contraire, de constater que c’était un développement de la doctrine marxiste orthodoxe de la dictature du (...)

  • Les groupes d’extrême gauche ont-ils raison de séparer et d’opposer diamétralement des situations (ou des périodes) contre-révolutionnaires et des situations (ou des périodes) révolutionnaires

    4 novembre 2014, par Robert Paris
    « La pensée marxiste est dialectique : elle considère tous les phénomènes dans leur développement, dans leur passage d’un état à un autre La pensée du petit bourgeois conservateur est métaphysique : ses conceptions sont immobiles et immuables, entre les phénomènes il y a des cloisonnements imperméables. L’opposition absolue entre une situation révolutionnaire et une situation non-révolutionnaire représente un exemple classique de pensée métaphysique, selon la formule : ce qui est, est-ce qui n’est pas, n’est (...)

  • Karl Marx et "la révolution en permanence"

    30 octobre 2014, par Robert Paris
    LE COMITÉ CENTRAL A LA LIGUE DES COMMUNISTES Karl MARX Frères [1], Au cours des deux années révolutionnaires 1848-49, la Ligue [2] s’est doublement affirmée ; une fois par le fait que ses membres ont en tous lieux énergiquement pris part au mouvement ; que dans la presse, sur les barricades et les champs de bataille ils ont été au premier rang du prolétariat, la seule classe vraiment révolutionnaire. La Ligue s’est encore affirmée en ce sens que sa conception du mouvement, telle qu’elle était (...)

  • Echanges et différences de point de vue entre Trotsky et Bordiga

    27 octobre 2014, par Robert Paris
    Pour les sectaires qui verraient en Trotsky un ennemi de Bordiga, et inversement, la dernière lettre de Trotsky à Amadeo Bordiga et à son groupe dans laquelle il écrit : « Je connais suffisamment le camarade Bordiga et je l’ai en assez haute estime pour comprendre le rôle exceptionnel qu’il joue dans la vie de votre groupe. », tout en ne ménageant pas ses critiques politiques sur les orientations selon la critique fraternelle classique entre révolutionnaires communistes. Pour sa part, Bordiga (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0