English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.org/

  • Inutile de discuter

    8 octobre 2014, par Robert Paris
    Inutile de discuter C’est un adage commun à l’ensemble des groupes de l’extrême gauche révolutionnaire, toutes tendances confondues, quasiment un point de convergence ! Tous affirment que c’est perdre du temps de débattre, et encore plus de débattre par écrit entre révolutionnaires. Nous disons bien par écrit car les débats oraux publics ne peuvent suffire à approfondir les conceptions révolutionnaires et à faire avancer les analyses, les programmes et les études des militants révolutionnaires. Nous (...)

  • Russie : la politique étrangère et l’armée

    28 septembre 2014, par Robert Paris
    LA POLITIQUE ETRANGERE ET L’ARMEE DE LA REVOLUTION MONDIALE AU "STATU QUO" La politique étrangère est toujours et partout la continuation de la politique intérieure, car elle est celle de la même classe dominante et poursuit les mêmes fins. La dégénérescence de la caste dirigeante de l’U.R.S.S. ne pouvait manquer de s’accompagner d’une modification correspondante des fins et des méthodes de la diplomatie soviétique. La "théorie" du socialisme dans un seul pays, pour la première fois énoncée au cours de (...)

  • Compter sur la conscience de classe, n’est-ce pas contraire au matérialisme ?

    22 septembre 2014, par Robert Paris
    « Ce n’est pas la conscience qui détermine l’existence mais l’existence sociale qui détermine la conscience » (Marx et Engels, L’idéologie allemande) Compter sur la conscience de classe, n’est-ce pas contraire au matérialisme ? Un camarade, travailleur communiste et révolutionnaire, nous dit : « Ai-je besoin de toute cette science, de toute cette économie, de toute cette philosophie pour savoir que je vais devoir mettre à genoux le patron, puis le mettre à plat ventre, pour finalement le battre (...)

  • La grande hypocrisie face au génocide des Arméniens

    21 septembre 2014, par Robert Paris
    La grande hypocrisie face au génocide des Arméniens On le sait : le gouvernement turc n’admet pas l’existence d’un génocide des Arméniens et encore moins de plusieurs génocides. Mais le génocide des Arméniens est l’objet de plus d’un mensonge : de plusieurs et de plusieurs tentatives d’effacement… Il y a la volonté des héritiers des génocidaires, des classes dirigeantes turques, d’effacer de l’histoire ce crime de masse. Mais ce n’est pas tout… Il y a aussi la volonté des héritiers des classes dirigeantes (...)

  • Le programme politique de Lénine

    15 septembre 2014, par Robert Paris
    Le programme politique de Lénine Le programme politique des révolutionnaires n’est pas, pour Lénine, quelque chose d’achevé, de mort, d’inchangeable, mais, au contraire, quelque chose qui se construit, en même temps que se forment les militants révolutionnaires et qu’ils étudient les changements de la situation locale et mondiale… Que cela serve de leçon à tous les groupes qui ont établi une fois pour toutes leur programme ou qui s’inclinent religieusement devant le Manifeste du parti communiste de Marx (...)

  • Quand le PCF servait de marchepied au parti « socialiste »…

    14 septembre 2014, par Robert Paris
    Alors que la dernière fête de l’Huma est placée sous le signe de l’opposition à la social-démocratie gouvernante de Hollande-Valls, il convient de rappeler que le PCF-PG font partie de la "majorité électorale" qui a mis en place Hollande et que le PCF a toujours cautionné les tromperies de la social-démocratie en France...On en remontera pas à la caution du PCF au Front Populaire de 1936 avec Blum (qui désarmait la classe ouvrière face au fascisme et à la guerre) et au Front Républicain de 1956 (qui (...)

  • Marx et Engels ont-ils enfanté la social-démocratie, celle qui a basculé en 1914 dans le camp de la bourgeoisie, dans le camp de la contre-révolution et de la boucherie guerrière ?

    13 septembre 2014, par Robert Paris
    Marx et Engels ont-ils enfanté la social-démocratie, celle qui a basculé en 1914 dans le camp de la bourgeoisie, de la contre-révolution et de la boucherie guerrière ? C’est une idée qui traîne malheureusement fréquemment, y compris chez des révolutionnaires trotskistes et sans parler des contre-révolutionnaires staliniens et autres social-démocrates ou réformistes syndicalistes. Mais c’est un mensonge. Si Marx a écrit son ouvrage le plus fameux, "Le Manifeste du parti communiste" en 1848, ce n’était (...)

  • Le pacifisme est-il une arme adéquate pour lutter contre la montée vers la troisième guerre mondiale impérialiste ?

    11 septembre 2014, par Robert Paris
    Le pacifisme est-il une arme adéquate pour lutter contre la montée vers la troisième guerre mondiale impérialiste ? « La violence joue encore dans l’histoire un autre rôle, un rôle révolutionnaire ; que selon les paroles de Marx, elle soit l’accoucheuse e toute vieille société qui en porte une nouvelle dans ses flans ; qu’elle soit l’instrument grâce auquel le mouvement social l’emporte et met en pièces des formes politiques et mortes… » Engels, « Anti-Dühring » « Si l’argent, d’après Augier, vient au (...)

  • La première guerre mondiale en Europe n’était nullement une surprise pour Marx, Engels et les révolutionnaires marxistes qui estimaient que le monde entrait dans l’ère des révolutions et des contre-révolutions !

    10 septembre 2014, par Robert Paris
    La première guerre mondiale en Europe n’était nullement une surprise pour Marx, Engels et les révolutionnaires marxistes qui estimaient que le monde entrait dans l’ère des révolutions et des contre-révolutions ! Quand Marx, Engels, Kautsky (encore révolutionnaire pour peu de temps), Trotsky, Rosa Luxemburg et Lénine annonçaient bien longtemps à l’avance que l’Europe allait inéluctablement vers la guerre mondiale… et en même temps vers la révolution mondiale ! Marx a exposé, dès la fin de la guerre (...)

  • Quelles leçons nous tirons des révolutions du passé ?

    5 septembre 2014, par Robert Paris
    Quelles leçons nous tirons des révolutions du passé ? 1- Ce sont les masses opprimées et pas les minorités militantes, révolutionnaires ou syndicalistes, qui enclenchent les révolutions sociales. 2- Ce sont les contradictions économiques, sociales et politiques des classes dirigeantes et de leurs système qui sont la cause des révolutions et pas les seules aspirations populaires ou prolétariennes. 3- Ce n’est pas seulement la misère et l’exploitation ou l’oppression qui causent les révolutions mais (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0