English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > L’assassinat du peuple haïtien continue...

L’assassinat du peuple haïtien continue...

jeudi 9 juin 2011

Le peuple haïtien est toujours occupé par des armées étrangères. pour quoi faire ?

Lutter contre le choléra ? Non !

Lutter contre la misère ? Non !

Lutter contre le manque de logements ? Non !

Lutter contre l’insécurité des habitants ? Non !

Lutter contre la chômage, la misère et l’absence de santé publique ? Non !

Lutter contre le risque d’une révolte sociale générale ? Oui !!!!

Les derniers cyclones ont eu raison des tentes et autres habitats précaires dans lequels le peuple haïtien continuait de survivre dans les zones sinistrées de la capitale. Loin d’avoir cherché à leur donner un habitat fixe, les autorités étrangères et nationales visaient plutôt à les faire quitter la ville où ces masses pauvres représentent aux yeux des classes dirigeantes, nationale comme étrangère, la plus grande menace.

Les gouvernants soucieux de calme social, les propriétaires des terrains ne visent qu’à les faire partir pour construire du luxe...

Maisons envahies par les eaux ou détruites, quartiers inondés, glissements de terrain, rues transformées en torrents, voiture renversées, personnes réfugiées sur des toits, camps sous la boue... Le bilan des pluies diluviennes qui se sont abattues hier soir sur Port-au-Prince, est lourd. Le Président Martelly s’est rendu dans les quartiers sinistrés pour distribuer de l’aide aux habitants « J’étais dans les rues, je suis tout de suite rentré chez moi pour passer mes bottes afin de venir en aide aux gens en difficultés. »

Le bilan des pluies diluviennes qui se sont abattues le week-end dernier sur Haïti, provoquant coulées de boue et inondations, s’est alourdi à 23 morts, a déclaré mercredi un responsable.

Les pertes et les dégâts causés par ces premières averses importantes de la saison des ouragans dans l’Atlantique font planer des doutes sur la capacité d’Haïti, frappé l’an dernier par un séisme meurtrier, à faire face à de telles intempéries.

L’eau a transformé les rues de Port-au-Prince en rivières de boue et a détruit les abris de fortune et les tentes où vivent encore des centaines de milliers de rescapés du tremblement de terre de janvier 2010, qui a fait plus de 300.000 morts.

Six personnes au moins sont portées disparues, a déclaré Nadia Louchard, coordinatrice du Département de Protection civile d’Haïti, en demandant à la population "d’être vigilante et de quitter les zones à risque quand il pleut".

La pluie a cessé de tomber à Port-au-Prince, mais la météo prévoit d’autres précipitations dans les prochains jours. Des pluies diluviennes ont aussi déclenché des inondations en République dominicaine et en Jamaïque.

Des travailleurs humanitaires redoutent que les inondations relancent l’épidémie de choléra qui s’est déclarée l’an dernier et qui, à son paroxysme, faisait chaque jour des dizaines de mort.

1 Message

  • L’assassinat du peuple haïtien continue... 20 juin 2011 19:29, par Serge FIOCRET

    Bonsoir,

    Ce site est fort intéressant puisque totalement engagé en de nombreux domaines dans la lutte pour la défense de la condition humaine, sujets forts bien présentés comme je les aime.
    Haïti m’a fortement sensibilisé également dès le départ de cette tragédie.

    Aussi, je souhaite associer mes protestations aux vôtres.
    Les petits ruisseaux font les grandes rivières ....

    http://ledroitnaturel.blogspot.com/...

    Bien amicalement

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0