English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 12- Livre Douze : OU EN SONT LES GROUPES REVOLUTIONNAIRES ? > La tendance « Révolution permanente » (RP) et les grèves

La tendance « Révolution permanente » (RP) et les grèves

samedi 21 mai 2022, par Alex

La tendance « Révolution permanente » (RP) et les grèves

Voici une vidéo de Sud-Rail pour l’appel à la grève du 25 mai sur les EIC uniquement ! Sur la vidéo avec les agents, ce sont deux militants de RP qui ouvrent et ferment la vidéo dont Anasse Kazib !

https://sudrail.fr/Greve-EIC-du-25-...

RP relaie un appel corporatiste ! Rien dans l’appel syndical à élargir la lutte au reste des cheminots et à lutter avec le reste des travailleurs ! aucun appel à former des comités de grèves pour diriger et contrôler la grève ! aucun appel à fédérer ces comités de grève ! rien sur la mise en place d’un contrôle ouvrier pour contester le pouvoir des capitalistes sur les lieux de production ! ça se veut radical en appelant à une journée noire mais cela reste une grève avec un appel de 24h au final !

Sur la page internet de Sud Rail :

CAMPAGNE EIC DU 25 MAI 2022.

« Loin du compte, la direction renforce notre détermination !! »

Ce 13 Mai 2022, la direction a convoqué une table ronde des métiers de la circulation. Au-delà de l’ordre du jour prévu sur l’état des lieux des différents projets de la direction (CCR, Circul ’action, GOC 2.0 …), c’est bien les sujets du préavis unitaire UNSA / SUD-Rail / CFDT du 25 Mai qui ont été au cœur des discussions.

Fort du nombre de Dii qui augmente jour après jour, la direction s’est vue contrainte de faire des annonces, mais celles-ci ne répondent pas aux attentes des agents et aux revendications…

« La fédération SUD-Rail considère que cette table ronde est un 1er pas mais qu’on reste loin du compte. SUD-Rail appelle les agents des EIC à déposer massivement leur Dii pour le 25 MAI et laisse une dernière chance à la direction, lors de l’ultime réunion de conciliation qui se tiendra le 17 MAI pour réévaluer ses propositions et répondre aux revendications. »

« Dans le cas contraire, le 25 Mai, ce sera une journée noire dans les EIC. »

Tract de Sud Rail :

https://sudrail.fr/JOURNEE-NOIRE-DA...

Notre commentaire :

Avec les bureaucrates, négocier avec le patronat c’est toujours un premier pas .... vers les grèves et luttes avortées sous couvert de posture radicale : "dernière chance" "ultime réunion de conciliation" . La SNCF doit trembler devant un appel catégoriel de 24h annoncé depuis belles lurettes !

C’est d’ailleurs la syndicaliste Laura Varlet membre de RP, vu dans la vidéo de SR pour le 25 mai, qui écrit l’article suivante : https://www.revolutionpermanente.fr...

elle appuie la grève de SR et de l’intersyndicale sans aucune critique des OS et de leurs politiques respectives, notamment à la SNCF ! Cette grève serait un point d’appui pour élargir la lutte : "La réussite de cette journée serait un premier pas vers un nécessaire élargissement de la lutte et la mobilisation à l’ensemble de cheminots, et qui ferait également écho à l’ensemble des grèves pour les salaires qui existent dans le pays actuellement,"

https://www.revolutionpermanente.fr...

alors que les syndicats montrent qu’ils ne veulent surtout pas d’une lutte généralisée de la classe ouvrière ! alors comment cette journée de 24h sans comité de grève pour préparer la suite peut elle être un point d’appui, un premier pas vers un élargissement de la grève vu qu’elle est en outre de 24H ! C’est participer à la tromperie réformiste de la gauche syndicale que RP couvre avec son tampon estampillé de trotskyste ou de révolutionnaire par les médias bourgeois !

unité des grèves dit Révolution Permanente :

mais toujours pas un mot sur les syndicats qui maintiennent l’isolement de celles-ci entre elles ! toujours pas un mot sur les Comités de grève et leur fédération !

https://www.revolutionpermanente.fr...

mais quelle est la stratégie de RP sur la question unique des salaires par ailleurs :

https://www.revolutionpermanente.fr...

"Des directions syndicales entre passivité et dialogue social dit RP !" Mais les directions syndicales ne sont pas passives ! elles sont très actives en matière de collaboration de classe pour éviter toute réelle lutte de classe contre la bourgeoisie !

Il cite ensuite Martinez et pas un mot pour dire que malgré ses déclarations qui pourraient laisser penser qu’il serait favorable à un mouvement général de grève sur les salaires, il n’en est rien : " À la veille du 1er mai, le secrétaire général de la CGT a dit souhaiter une « mobilisation la plus large possible sur les salaires » dans une interview au Parisien. À la question de savoir si les salaires et l’inflation pouvaient être la source d’un embrasement social à venir, Philippe Martinez répond : « Les conflits sont déjà là. Il y en a dans beaucoup de boîtes : chez Amazon, par exemple, c’est la première fois que des salariés se mettent en grève. Il y en a eu aussi chez Dassault ou Thalès. Il faut que ces grèves se généralisent dans tous les secteurs pour exiger des augmentations de salaires. Il faut une mobilisation la plus large possible. Je ne la crains pas et je pense qu’il faut la faire. » Mais pour rendre effective cette généralisation des grèves, il ne suffit malheureusement pas que le dirigeant de la Confédération ne la « craigne pas » ou « pense qu’il faut la faire ». Il faut un plan de bataille, une stratégie et un programme qui s’en fixe l’objectif. Les bureaucraties syndicales répondent souvent à cet argument qu’elles ne possèdent pas le bouton de la grève générale, pour en réalité imposer dans les faits une autre stratégie, incapable de construire véritablement le rapport de force, grâce au bouton des journées d’action isolées."

HEUREUSEMENT RP a un plan de bataille

"Imaginons qu’au lieu d’interventions générales et déclarations d’intentions, Philippe Martinez popularise une caisse de solidarité pour les grèves, en commençant par un apport de la confédération CGT, qui en a les moyens, puis on pourrait imaginer une collecte interne aux 700.000 adhérents du syndicat, de 10 € par adhérent, pour ensuite expliquer sur tous les plateaux télé que cette caisse de plusieurs millions d’euros sera entièrement consacrée au soutien aux grèves salariales et à leur généralisation. Sur ce premier élan et prenant appui sur les premières grèves qui existent déjà, des formes de coordination de grévistes pourraient se mettre en place poussant à généraliser les grèves indépendamment du calendrier de NAO.

Une telle stratégie, couplée à des revendications qui valent la peine de se battre et qui fassent le lien entre différents secteurs, pourrait permettre de développer et d’approfondir le mouvement.(...)

La hausse immédiate des salaires de 300 € minimum,

Le rétablissement de l’indexation des salaires sur l’inflation,

Le gel des prix des produits de première nécessité, mais aussi des loyers et des services essentiels comme le gaz et l’électricité,

La mise en place de comités de contrôles des prix pour mesurer par nous-mêmes l’inflation réelle que nous subissons,

La hausse immédiate et l’indexation sur l’inflation de toutes les pensions, pour s’unir avec ceux qui ne travaillent pas ou ne travaillent plus.

Mise en place de comité de contrôle des prix mais pas de comité de grève ! Les comités de contrôle de RP sans auto-organisation c’est comme le contrôle ouvrier de Lutte Ouvrière ! Si les travailleurs ne doivent pas diriger leurs luttes, il est évident que dans la bouche de RP les comités de contrôle comme pour LO ce ne sont pas les travailleurs mais les syndicats et au final les bureaucraties qui sont un bout de l’appareil d’Etat !

Chez RP comme chez LO, le contrôle ouvrier en réalité c’est le contrôle capitaliste par le biais des bureaucraties syndicales !

La suite

1 Message

  • A propos de l article sur RP et les greves

    Le preavis du 25 est levée

    Pourquoi

    Lisons RP

    "Alors que l’intersyndicale Sud Rail - UNSA - CFDT a appelé à une grève dans la circulation le 25 mai prochain, la direction de SNCF Réseau a rencontré les syndicats ce mardi, afin de proposer, à conditions du retrait du préavis de grève, une reconnaissance financière d’environ 1.000 euros pour chaque agent de la circulation, en plus d’autres avances. Face aux importants taux de grève qui s’annonçait pour cette journée à la veille du week-end de l’ascension, la direction, par ces propositions, a désamorcé le conflit. Mais cela montre surtout la crainte de l’embrasement face à un mépris qui n’a que trop duré et, surtout, la possibilité d’arracher de réelles victoires."

    Reelles victoires voila comment RP analyse le recul de la SNCF. Elle convient elle meme que face au risque d embrasement elle recule. Au lieu de s appuyer la dessus et de partir en grève d appeler les autres secteurs cela est remis aux calendes grecques.

    "
    il faut, au contraire, bien comprendre que si la SCNF recule, c’est parce que les cheminots ont le pouvoir d’instaurer un rapport de force. Ce recul doit être un encouragement pour préparer les futurs combats, afin d’exiger, comme le revendiquaient les cheminots dans une vidéo, une augmentation des salaires d’au moins 300 euros et des embauches massives !"

    Les seuls avoir gagner c est la SNCF qui évite une grève generale des cheminots et les syndicats qui peuvent donner le change mais evite surout qu un secteur embrase le.pays en entraînant le reste des travailleurs dans son sillage.

    On notera dans cet article qu Aucune AG n a ete reunis pour décider quoi faire. Consultation des futurs grevistes et des syndiqués... bref ce sont les bureaucrates qui decident et RP les couvrent.

    https://www.revolutionpermanente.fr...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0