English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Mac Menteur président

Mac Menteur président

mercredi 28 août 2019, par Karob

Mac Menteur président

Macron déclare vouloir se réconcilier, y compris avec les plus démunis, même avec les Gilets jaunes, mais il continue à les matraquer , à les gazer à les calomnier, à les harceler, à leur refuser leurs légitimes revendications ! « Il faut qu’on se réconcile » plaide cet hypocrite !

Lorsqu’il a déclaré vouloir établir la justice fiscale, il mentait bien sûr puisque c’est la fiscalité des milliadaires qu’il allégeait. « Je ferai baisser l’impôt sur le revenu de manière significative. » Lorsqu’il a déclaré que les travailleurs étaient trop protégés, il mentait bien sûr : « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. » Lorsqueil a déclaré « Les retraités verront leurs pensions revalorisées », il mentait encore !!!

Lorsqu’il a déclaré que les aides sociales coutaient extrêmemnt cher, pas les milliardaires, encore des mensonges : « Le système de protection sociale coûte un pognon de dingues »

Lorsqu’il a déclaré « Nous ouvrirons les droits à l’assurance-chômage aux salariés qui démissionnent », il mentait bien sûr.

Lorsqu’il déclarait « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour votre pays. »Encore de l’hypocrisie : il en le fait pas bien entendu et ne se préoccupe que des plus riches !

Lorsque Geneviève Legay de 73 ans avait été grièvement blessée à Nice dans une charge policière contre une manifestation pacifique des Gilets jaunes (sans blacks blocs !!!), Emmanuel Macron avait assuré dans un entretien à Nice-Matin que « cette dame n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre. » !!!!

Lorsqu’il a déclaré qu’il n’y avait pas de manifestants qui avaient subi des violences injustifiées des forces de l’ordre : « Aucun n’a été victime des forces de l’ordre » !!!

Lorsqu’il a déclaré pourchasser le conflit d’intérêt dans la fonction publique, il mentait : son gouvernement en est le champion toutes catégories !

Lorsqu’il a déclaré qu’il allait augmenter le SMIC, il a menti : « le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019. »

Lorsqu’il a affirmé qu’il allait organiser un RIC, il a menti. « Je suis favorable à ce que des référendums d’initiative citoyenne… »

Lorsqu’il a affirmé qu’il allait diminuer les dépenses publiques, il a menti : « Je prendrais toutes les décisions nécessaires en vue de la baisse de nos dépenses publiques. »

Lorsqu’il a blanchi la police de Nantes, il a menti.

Lorsqu’il a blanchi Benalla, il a menti.

Lorsqu’il a déclaré « il n’y aura plus de fermetures ni d’hôpitaux ni d’écoles », il a menti.

Mais Macron a dit une fois la vérité quand il a déclaré qu’avec les Gilets jaunes, « la colère n’est pas derrière nous »

Pas avare de déclarations, en a-t-il fait sur l’argent indûment perçu à titre indiiduel pour avoir vendu un aéroport public au privé ?

Macron aime se dépasser dans ses sommets d’hypocrisie : « Notre pays a connu des moments de violence inédits ces derniers mois et nous avons mobilisé les forces de l’ordre aussi de manière inédite. Elles sont intervenues avec un professionnalisme que je veux saluer. Face à ce degré de violence, nous n’avons pas de victime à déplorer, sauf le cas de Marseille et de Nantes – une enquête est menée par la justice en toute indépendance sur ce jeune homme, Steve. » Avant de reconnaître « les blessures inacceptables qu’il y a eues ces semaines passées, du côté des forces de l’ordre comme de nos concitoyens » : « Cela doit nous conduire à repenser sans doute certaines méthodes, les relégitimer si besoin était. »

Relégitimer la répression violente au service des milliardaires, ben voyons !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0