English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - Livre Deux : SCIENCES > Questions de sciences > Pourquoi la classe dirigeante a choisi de détruire toute pensée scientifique (...)

Pourquoi la classe dirigeante a choisi de détruire toute pensée scientifique dans le grand public

vendredi 6 décembre 2019, par Robert Paris

Pourquoi la classe dirigeante a choisi de détruire toute pensée scientifique dans le grand public

Vous voulez la preuve de cette affirmation énorme ? Tapez Google actualités sciences et technologies : zéro message de sciences

Les seules « infos » de sciences, c’est le prétendu climato-réchauffement anthropique planétaire et l’annonce de la disparition de la biodiversité prétendument engagée et irréversible, la sinistrose développée par la grande bourgeoisie elle-même, sur le monde assimilé à son propre système.

Tous les jours, on nous menace de crever tous de chaud sous les coups d’un réchauffement anthropique, d’être submergés par les eaux et les réfugiés « climatiques » et de voir des millions d’espèces disparaître alors qu’en réalité, seul le système capitaliste est plus que menacé de disparaître puisqu’il ne se sruvit que grâce à des artifices invraisemblables et à l’argent public…

On confond de plus en plus la science avec la propagande « sauver la planète » des gouvernants capitalistes qui se gardent bien de sauver personne ni la planète, ni le vivant, mais les profits capitalistes.

Ainsi, on prétend que tout ce qui est environnementaliste et propagande climatique serait de la science…

Quelles autres actualités scientifiques nous sont proposées ? L’homme retournerait dans la Lune et prétendrait aller sur Mars !!! Balivernes ! Il faut faire croire que le capitalisme envisagerait des transformations profondes, comme les voyages interplanétaires ou la robotisation (qui n’est nullement une découverte récente).

Et, pour le reste, il n’y a plus que de l’informatique mais c’est surtout une révolution de la bureautique et des communications à laquelle on assiste effectivement, mais elle est pour l’essentiel déjà derrière nous. Pour la science, il n’est pas vrai que le tout informatique soit une révolution. Quand ce n’est pas carrément une contre-révolution, avec la suppression de quantité d’enseignements de sciences, juste pour favoriser l’informatique.

Vous voulez une autre preuve qu’on ne diffuse plus de pensée scientifique ? Allez au rayon sciences des FNAC. Il y a dix ans, on trouvait tout un pan de mur de sciences. Aujourd’hui, il y en a moins que de la diététique, moins que du tourisme, moins que de la psychologie, moins que de religions, et dans le rayon « sciences », on trouve une quantité de balivernes, de fausses sciences, de pensée mystique, de croyances, d’écrits de gens qui ne sont en rien des scientifiques ni des amateurs de sciences mais des propagandistes d’une pensée que lance la bourgeoisie sur le monde…

Les fausses idées scientifiques fourmillent et on est sans cesse obligés de s’en démarquer, pour dire que l’intelligence humaine n’est pas un algorithme, ni descriptible, ni remplaçable par lui, par exemple. Ou encore pour dire que le climat n’est pas la stabilité, ni la régularité, ni la continuité… Ou pour dire que l’intelligence n’est pas… que l’homme n’est pas… que la vie n’est pas… que la matière n’est pas… que l’espace n’est pas… que la terre n’est pas… que l’univers n’est pas… enfin tout un tas de baratins de toutes sortes… qui se cachent derrière la science pour diffuser une propagande dont les visées sont non scientifiques et même antiscientifiques.

En fait, l’antiscience est maintenant carrément diffusée par des scientifiques et par des journalistes de sciences… Et bien entendu, par le ministère de l’Education nationale…

Ce sont des climatologues, des biologistes, des physiciens, des chimistes, des astronomes, des mathématiciens et autres qui diffusent de la propagande parce qu’on leur a expliqué que c’est de cela que le public a désormais besoin…

La propagande en question, rompant avec l’étude du monde, consiste à porter la bonne parole, en somme à faire de la morale… L’Eglise est ainsi remplacée par de la propagande sans dieu mais sans science…

Pourquoi une classe possédante peut-elle avoir besoin de tout transformer en propagande ? Parce qu’il ne faut absolument pas que la réalité transperce la carapace des fausses infos ! Parce que la vérité sur le monde est devenue inacceptable pour les intérêts de l’infime minorité de possédants ! Pace que leur système n’est plus capable de mener à un développement quelconque et que cette chute doit absolument, dans leur intérêt, être camouflée derrière autre chose, à savoir la prétendue lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité.

La science, c’est dépassé ? Une langue morte ?

La science est une pensée humaine

La science s’arrête parce qu’on a tout découvert ?

Ceux qui disent que la science n’est qu’expérience

La technofinance, ce n’est pas de la science

Le cerveau humain n’est pas un algorithme ni modélisable par un algorithme

L’être humain n’est ni programmé, ni programmable, ni modélisable par l’informatique, par une intelligence artificielle, ni entièrement remplaçable par des robots

L’enseignement scientifique est détruit systématiquement

Pourquoi l’Education nationale, l’Université et l’Académie ne font pas étudier la pensée scientifique

La pensée scientifique est révolutionnaire et la bourgeoisie, elle, est devenue contre-révolutionnaire

Hawking, propagandiste de la fausse science

Onfray, propagandiste de la fausse science

Sous couvert de recherche scientifique, les docteurs Folamour du capitalisme

Pourquoi il faut détruire l’image d’Einstein ?

Pourquoi il faut détruire l’image de Freud

Albert Einstein : quelle révolution de la pensée en physique ?

Pourquoi la science a toujours besoin de penseurs révolutionnaires et pourquoi l’institution scientifique les écarte, les décourage ou les étouffe

Quelques idées fausses propagées comme scientifiques

Pas de marche pour la science sans combat contre un monde capitaliste qui marche en arrière toute !

Pourquoi l’idéologie de la méfiance aveugle dans la science remplace l’idéologie de la confiance aveugle dans les progrès et l’objectivité de la science

Le mensonge climatique anthropique

Le capitalisme, c’est dépassé

Le trou noir remplit-il le vide… scientifique, social ou idéologique actuel ?

Le capitalisme humanitaire, humain… trop humain… pour être vrai…

Quand la bourgeoisie a peur pour la pérennité de sa domination, elle brouille les cartes en nous faisant peur sur la pérennité de la terre, de l’homme et de la vie

Lire aussi

La fausse science financée par les lobbys capitalistes

De la fausse science sous influence des trusts

Deuxième exemple de ces fausses études financées par les trusts

Troisième exemple

Quatrième exemple

Cinquième exemple

Sixième exemple

Septième exemple

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0