English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - Livre Deux : SCIENCES > Questions de sciences > La Science, c’est dépassé ?

La Science, c’est dépassé ?

vendredi 14 septembre 2018, par Robert Paris

La Science, c’est vieux, c’est dépassé, c’est presque déjà une langue morte ?

Vous ouvrez les actualités « Sciences et Technologies » de Google. Elles répondent Smartphone, Facebook, Instagram, Tablette Xiaomi, Honor 10 Premium, jeu informatique, google maps, applications, SpaceX, robots, Pokemon, google camera et on en passe des publicités pour de nouveaux appareils qui se concurrencent pour développer tous des technologies issues de la bureautique et de l’informatique… La science n’est même plus citée, elle est écrasée. Et ce n’est même pas par la technologie des sciences mais par celle de l’informatique et des dérivés.

Les étudiants se détournent massivement de l’enseignement des sciences pour s’inscrire en masse dans les secteurs de l’informatique, celle de la communication, de la bureautique et de la finance.

Il en va de même dans l’enseignement. La science est en passe de devenir comme les langues anciennes, tel grec et romain, des domaines dépassés et abandonnés par le plus grand nombre et à peine conservés pour servir de musée et de référence culturelle du petit nombre de fans.

A quoi ça sert, demandent la plupart des étudiants : l’informatique suffit. Elle permet de tout modéliser. On n’a pas besoin de voir de vieilles expériences et de vieilles théories, tout est dans l’ordinateur. Inutile d’apprendre des lois : elles sont dans la machine à calculer et dans l’ordinateur. Ce qui est connu n’a pas besoin d’être appris. Il n’y a qu’à copier-coller le résultat.

Apprendre les sciences, c’est « has been », ça fait collector ! Des discours de grand-père !

Pourquoi étudier de vieilles démonstrations puisque c’est déjà démontré ? Pourquoi apprendre à faire des calculs que les machines calculent sans nous ?

Désormais, on a juste besoin d’apprendre des méthodes, d’apprendre « des compétences », d’apprendre à pratiquer, d’apprendre à chercher des résultats, mais plus de chercher à comprendre le fonctionnement du monde, c’est de la philosophie et c’est casse-pied, entend-on partout dans le monde !!!

L’informatique n’est pas un simple domaine des techniques, c’est une pensée qui remplace la pensée scientifique. L’intérêt pour les sciences physiques et la physique mathématique est en déclin et il ne l’est pas que chez les jeunes mais dans toute la société.

Quelques domaines émergent des sciences : le développement durable, l’informatique et la robotique, la bio-génétique et le médicament, les matériaux novateurs, par exemple.

La « vieille » science n’est plus au goût du jour…

Ce n’est pas seulement une perte culturelle, c’est un dogme social nouveau. Il n’est plus besoin de connaissances scientifiques. Il n’est plus besoin de comprendre le fonctionnement naturel. Il n’est plus besoin d’une pensée scientifique. Il n’est plus besoin de connaissance du développement historique des sciences. Il suffit de développer de nouveaux matériaux, de nouveaux logiciels, de nouvelles appli, de nouveaux appareils, etc.

Quant aux connaissances, on y va bien plus vite en allant directement sur le web qui répond très vite à toutes les questions. Inutile de lire et étudier de vieux ouvrages compliqués, longs, nécessitant des années de formation, difficiles et sans garantie de succès.

Et, si on veut une réponse plus pro, il suffit des « systèmes experts ». Ces derniers prétendent remplacer l’homme dans toutes les spécialités, même les plus… humaines ! Par exemple, on nous annonce qu’on n’ira plus chez le médecin généraliste, on demandera son avis au système expert médical ! Il n’aura pas besoin de voir votre plaie, de prendre votre pouls, de vous écouter ou de vous examiner. Et il vous donnera directement et à toute vitesse un diagnostic et des médicaments ou soins à prendre !!! Les gogos qui croient que cela remplacera avantageusement le médecin peuvent croire aussi qu’on peut remplacer l’enseignant par des machines et des films, ou remplacer le cerveau humain par le robot !!!

Et tout cela ne provient nullement d’échecs dans les progrès de la compréhension scientifique du monde, du tout et même au contraire ! Non, cela provient de l’étape actuelle du capitalisme, celle de son effondrement, de sa chute inéluctable, de sa décomposition même, et non d’une nouvelle révolution technologique ou sociale, lui donnant une nouvel élan.

Voici quelques articles que l’on peut encore lire sur ce thème :

Pourquoi l’idéologie de la méfiance aveugle dans la science remplace l’idéologie de la confiance aveugle dans les progrès et l’objectivité de la science

Peur des robots ou de la barbarie capitaliste ?

L’idéologie d’un Univers, calculateur géant

Le nouvel enseignement de la Physique au Lycée, du commentaire, de la propagande, de l’idéologie et de la didactique, pas de la science

Plus de perspectives en sciences ou plus de perspectives pour le capitalisme ?

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0