English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - Livre Deux : SCIENCES > Questions de sciences > La nature efface ses traces

La nature efface ses traces

samedi 16 décembre 2017, par Robert Paris

Avertissement : cet article ne vise nullement à appuyer tous les courants qui, se fondant sur telle ou telle ignorance du fonctionnement de la matière, prétendent y voir la manifestation d’un "côté occulte du monde", d’un refus de dieu de laisser l’homme étudier le jardin d’Eden ou d’un quelconque mysticisme.

La nature efface ses traces

Héraclite d’Ephèse :

« La nature aime à se cacher. »

Francis Bacon :

« Pour être commandée, la nature doit être obéie. »

Hegel :

« La raison doit nécessairement avoir confiance en elle-même, en pensant que, dans la nature, le concept parle au concept, et que la figure vraie du concept, qui gît cachée sous l’extériorité réciproque des figures infiniment nombreuses, se montrera à elle. »

« La grande ruse, c’est que les choses soient comme elles sont. »

« La chouette de Minerve prend son envol au crépuscule. » (Minerve, équivalent romain d’Athéna, déesse grecque de la sagesse et de la science)

« La réalité est une apparence plus trompeuse que l’apparence de l’art. »

« La science est un cercle fermé sur lui-même, un cercle de cercle. »

Albert Einstein :

« Le plus incompréhensible sur le monde, c’est qu’il soit compréhensible. »

Trapps et volcans effacent la surface terrestre

Les pierres de la Terre sont dans un équilibre instable

Les anciennes roches de la Terre ont disparu

Les reliefs terrestres disparaissent

La physique quantique rend difficile la description de ce qui se passe

Les anciennes formes de vie ont probablement disparu

Les anciennes civilisations ont disparu

Les anciennes religions ont disparu

La nature fonctionne par ruptures, des discontinuités qui nous coupent du passé

Le réel est voilé

La réalité n’est pas une évidence

L’origine de la vie est effacée

Les origines sont des mystères

La conscience humaine est une énigme

L’inconscient nous cache bien des choses

Des mondes restent à découvrir

L’énigme du réel

De nombreux problèmes restent non résolus

La nature défie notre intuition et notre bon sens

La réalité est paradoxale

La nature est dialectiquement contradictoire

La vérité n’est pas d’évidence

La nature a plus d’imagination que nous

Notre inconscient en sait plus que nous

Sur quoi bute la connaissance humaine

L’univers est imprédictible

Expérience, mesure et calcul ne suffisent pas à connaître la nature

Les idées fausses sont diverses

La nature évolue à plusieurs niveaux hiérarchiques emboités et interactifs

La connaissance humaine est contradictoire

La nature emploie des voies inattendues comme le non-équilibre

« La nature change sans cesse », disait le physicien Feynman

Nos préjugés philosophiques, sociaux et politiques nous aveuglent sur le fonctionnement naturel

Les lois de la nature sont contredites par le hasard ?

9 Messages de forum

  • La nature efface ses traces 21 avril 2018 07:30

    Horace :

    « Tout ce qui est futur est caché sous une nuit ténébreuse. »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 17 juin 2018 17:33

    « La nature est souvent cachée, parfois vaincue, rarement défunte. »

    Francis Bacon

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 5 août 2018 06:21

    « La nature du vrai transparaît déjà dans le soin qu’il met à se dérober. »

    Lévi-Strauss dans « Tristes tropiques »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 20 août 2018 07:32

    « L’expérience quotidienne ne saisit que l’apparence trompeuse des choses. »

    Karl Marx

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 20 août 2018 07:33

    Marx dans Le Capital Livre III :

    « Toute science serait superflue s’il y avait coïncidence immédiate entre la forme phénoménale et l’essence des choses. »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 25 août 2018 14:46

    Dans la mythologie grecque, Isis-nature parle ainsi : « Aucun mortel n’a soulevé mon voile. »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 11 septembre 2018 06:58

    Nature voilée… d’abord par les voiles de notre propre entendement et de nos préjugés…
    Stephen Jay Gould dans « Le premier dévoilement de la nature » :

    « Il est à peu près aussi sensé de parler d’une science dépourvue de base théorique que d’imaginer une philosophie politique indépendante des valeurs… Toute réflexion sur le monde matériel est obligatoirement fondée sur une base théorique, même si nous n’explicitons pas toujours à nous-mêmes nos propres choix dans ce domaine… En outre, les théories sont toujours et nécessairement imprégnées des préjugés sociaux et psychologiques inhérents à la culture dans laquelle nous sommes immergés : il est impossible d’arriver à des observations complètement objectives ou à une logique totalement dépourvue d’ambiguïtés… Un premier masque recouvrait la nature par la conception nombriliste selon laquelle l’univers avait été construit pour nous, ou selon nos intérêts. Des classifications artificielles, établies en fonction de certains systèmes de valeurs propres à l’homme ou en fonction de certaines habitudes mentales ou de certaines pratiques linguistiques, ne peuvent que masquer l’ordre véritable de la nature, fondé sur la généalogie… Le premier dévoilement de la nature a commencé avec Linné… Où a donc commencé le second dévoilement de la nature ? A Londres, avec Darwin ! »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 25 septembre 2018 07:08

    « L’évolution des idées en Physique » de Einstein et Infeld :

    « Dans notre grand roman à mystères (de la Physique), il n’y a pas de problème résolu et éclairci pour toujours. Après trois siècles, nous nous sommes vus obligés de revenir au point initial du problème du mouvement, de réviser le procédé d’investigation et de mettre à découvert des notions qui ont été négligées, obtenant ainsi une image différente de l’univers. »

    Répondre à ce message

  • La nature efface ses traces 1er octobre 2018 07:04

    Claude Lévi-Strauss dans « Tristes tropiques » :

    « La nature du vrai transparaît déjà dans le soin qu’il met à se dérober. »

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0