English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > Edito : Et si Hollande n’était pas en train d’échouer mais de réussir…

Edito : Et si Hollande n’était pas en train d’échouer mais de réussir…

dimanche 12 mai 2013, par Robert Paris

3 Messages de forum

  • Edito : Et si Hollande n’était pas en train d’échouer mais de réussir… 16 mai 2013 15:27, par Irina Drozd et Nadine Martiny, rhumatologie, hôpital Cochin

    Juste une réponse de la part de ces "maudits cadres" : bien sûr, il y a parmi nous des despotes comme dans toute profession, mais il y a aussi celles et ceux qui font les lits pour aider l’aide soignante, ou qui tiennent une salle quand il manque une IDE. Certes certains changent les vacances mais pourquoi ? Par sadisme ou parce que qu’il y a des malades dont il faut s’occuper ? Oui, le personnel a droit à une vie privée, mais les malades ont celui d’être soignés dans de bonnes conditions. Pourquoi ne vous attaquez-vous pas aux directions qui REFUSENT d’embaucher ? Il n’y a pas d’argent pour la santé, mais il y 8 miliards à dépenser pour un missile (cf Le Canard Enchaîné de cette semaine).
    Et les équipes étaient tranquilles sans les cadres écrivez-vous ? Peut-être parce que les cadres avaient vérifié qu’il y avait bien le personnel et le matériel dans les services pour que justement règne le calme.
    Allez-vous censurer cette réponse ou nous considèrerez-vous comme des travailleuses comme les autres ?

    Répondre à ce message

    • Nous n’avons pas censuré votre réponse. Tous les cadres ne se considèrent pas comme des travailleurs comme les autres et vous avez raison de le faire. Tous les cadres ne sont pas des tyrans et il est bon qu’ils se démarquent. Nous attaquons bien sûr les directions mais la plupart des aides soignantes et IDE n’ont pas affaire aux directions mais à leurs défenseurs cadres et vous reconnaitrez quand même que votre profession vous place entre l’arbre et l’écorce. D’où certains pincements vu que la politique de la direction consiste à travailler a minima.

      Répondre à ce message

  • le boulot d un cadre est une torture : mentir, juger, faire des coups tordus, diviser, rouler pour le patron pour quelques euros de plus et finir comme tous les bons chiens, piquer quand il a mordu trop et trop fort....
    Desoler c est 1 realite et les exceptions a cette regle une autre aussi.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0